Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

7 JOURS EN FRANCE

La gauche en difficulté

En savoir plus

L'INVITÉ DE L'ÉCO

Stéphane Distinguin, PDG de FaberNovel et président de Cap Digital

En savoir plus

L'INVITÉ DE L'ÉCO

Bernard Maris, chroniqueur à Charlie Hebdo et auteur de "Houellebecq, économiste"

En savoir plus

TECH 24

Organisation de l'État islamique : la nouvelle bataille d'Anonymous

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Jérôme Bel ou la danse minimale

En savoir plus

#ActuElles

Angélique Kidjo : la voix des Africaines

En savoir plus

REPORTERS

Exclusif : de Sarajevo à Guantanamo, l’itinéraire des six d’Algérie

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Présidentielle en Côte d'Ivoire : le soutien de Bédié est une "trahison" selon Bertin

En savoir plus

FOCUS

Les bataillons "bénévoles" de Kiev : une force imprévisible

En savoir plus

  • Sarkozy : un retour attendu et longuement préparé

    En savoir plus

  • Ebola : les 6,5 millions d'habitants de Sierra Leone assignés à résidence

    En savoir plus

  • Wall Street : début en fanfare pour le géant chinois Alibaba

    En savoir plus

  • Le Premier ministre écossais annonce sa démission au lendemain du référendum

    En savoir plus

  • Irak : la France opère ses premiers raids aériens contre les jihadistes de l'EI

    En savoir plus

  • Visé par une enquête, Zidane pourrait être privé de banc de touche

    En savoir plus

  • Sarkozy revient-il pour "tout changer" ou "se sauver" ?

    En savoir plus

  • Quand Hollande se targue d’influencer la politique économique européenne

    En savoir plus

  • Référendum en Écosse: les indépendantistes n'ont pas tout perdu

    En savoir plus

  • De Fantômas à Luc Besson, Gaumont dévoile ses trésors d'hier et d'aujourd'hui

    En savoir plus

  • Les bataillons "bénévoles" de Kiev : une force imprévisible

    En savoir plus

  • Irak : combattants kurdes recherchent armes lourdes désespérément

    En savoir plus

  • Barack Obama salue la France, "un partenaire solide contre le terrorisme"

    En savoir plus

  • Euro-2020 : la finale de l'"Euro pour l’Europe" à Wembley

    En savoir plus

  • Corruption : amende record pour le géant pharmaceutique GSK

    En savoir plus

EUROPE

Deux nouveaux journaux du groupe Murdoch accusés de pratiques illégales

Vidéo par Anne SOETEMONDT

Texte par Dépêche

Dernière modification : 18/07/2011

L'affaire News of the World éclabousse l'ensemble du groupe Murdoch. Selon plusieurs médias britanniques, des journalistes du Sunday Times et du Sun auraient utilisé des méthodes illégales pour enquêter sur l'ex-Premier ministre Gordon Brown.

AFP - Le Sunday Times et le Sun, deux journaux du groupe News Corp de Rupert Murdoch, ont obtenu illégalement des informations sur l'ancien Premier ministre travailliste Gordon Brown, du temps où il était ministre de l'Economie, ont rapporté mardi plusieurs médias.

C'est la première fois que d'autres quotidiens du groupe Murdoch sont accusés d'implication dans le scandale qui a conduit à la fermeture définitive dimanche du News of the World (NotW), tabloïde dominical britannique.

Selon la BBC, le Sunday Times a recouru à des personnes se faisant passer pour Gordon Brown afin d'obtenir auprès d'Abbey National des informations confidentielles sur ses finances personnelles et ses propriétés.

Le Sunday Times avait consacré un titre de Une à l'achat supposé à prix cassé par M. Brown d'un appartement appartenant à Robert Maxwell, magnat de la presse britannique décédé en 1991.

Les Brown soupçonnent en outre, selon plusieurs médias dont la BBC, que le dossier médical de leur fils Fraser, atteint d'une mucoviscidose, avait été piraté, permettant au Sun d'annoncer la maladie du petit garçon en 2006.

Pour couronner le tout, la BBC a indiqué que Scotland Yard avait informé Gordon Brown que ses coordonnées personnelles figuraient dans les carnets de Glenn Mulcaire, un détective privé agissant pour le compte du NotW, condamné à 6 mois de prison en 2007 pour avoir piraté des messageries téléphoniques.

News International, qui englobe les journaux britanniques du groupe, a publié un communiqué laconique appelant quiconque détenant des informations à les communiquer, "de façon à ce que nous puissions enquêter."

Un porte-parole de Gordon Brown a indiqué lundi soir que l'ancien Premier ministre était "choqué" de la manière "criminelle et anti-éthique utilisée pour obtenir des détails personnels sur sa famille".

Devenu Premier ministre en 2007, M. Brown a été battu aux élections du printemps 2010 par le conservateur David Cameron, qui a formé une coalition avec les libéraux-démocrates.

Un autre rebondissement est intervenu lundi dans le scandale des écoutes, avec des révélations de la BBC selon lesquelles des policiers chargés de la sécurité de la famille royale avaient réclamé de l'argent au NotW pour livrer des informations sur la famille royale, dont la reine elle-même.

Ces révélations figureraient dans des e-mails remis par la direction du NotW à la police.

Scotland Yard a refusé de commenter l'information, mais a protesté contre "les fuites visant à destabiliser l'enquête" en cours sur le scandale des écoutes téléphoniques.

Première publication : 11/07/2011

  • ROYAUME-UNI

    Le gouvernement freine le projet de rachat de BSkyB par Murdoch

    En savoir plus

  • ROYAUME-UNI

    Le gouvernement britannique veut empêcher Murdoch de racheter BSkyB

    En savoir plus

  • ROYAUME-UNI

    Rupert Murdoch est arrivé à Londres pour déminer la crise du News of the World

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)