Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

L'ENTRETIEN

Teddy Riner : "Je suis allé chercher ma deuxième médaille d’or avec les tripes"

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Rio c'est parti, Lille c'est fini !

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Mort d'Adama Traore : la troisième autopsie n'aura pas lieu

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Burkini : le Conseil d'état tranche, le débat politique continue

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

L'offensive turque en Syrie - Arrêté anti-burkini suspendu

En savoir plus

7 JOURS EN FRANCE

Les secrets de l'Hôtel des Invalides

En savoir plus

LA SEMAINE DE L'ECO

Fiscalité, épargne, travail : les promesses économiques du candidat Sarkozy

En savoir plus

LA SEMAINE DE L'ECO

Le patriotisme économique prôné par Montebourg peut-il fonctionner ?

En savoir plus

FOCUS

Présidentielle au Gabon : bataille électorale à Port-Gentil

En savoir plus

EUROPE

Murdoch revient sur ses concessions pour le rachat de BSKyB

Dernière modification : 18/07/2011

La société News Corp. de Rupert Murdoch est revenue sur sa décision de se séparer de sa chaîne Sky News afin que le gouvernement britannique donne son aval au rachat du bouquet satellite BSkyB par le groupe du magnat australo-américain.

AFP - Le groupe Murdoch a annoncé lundi qu'il retirait les concessions faites aux autorités britanniques pour obtenir leur feu vert en vue d'un rachat complet du bouquet satellitaire BSkyB.
              
News Corp, dirigé par Rupert Murdoch, avait notamment proposé de séparer la chaîne d'information Sky News du reste de BSkyB. Dans un communiqué, le groupe a indiqué qu'il revenait sur cette offre et était désormais prêt à s'en remettre au verdict de l'autorité de la Concurrence.
             



              

Première publication : 11/07/2011

  • ROYAUME-UNI

    Le gouvernement britannique veut empêcher Murdoch de racheter BSkyB

    En savoir plus

  • ROYAUME-UNI

    Rupert Murdoch est arrivé à Londres pour déminer la crise du News of the World

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)