Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Raids aériens, roquettes et propagande

En savoir plus

DÉBAT

Soudan du Sud : l'avenir sombre d'un pays jeune de trois ans (partie 2)

En savoir plus

DÉBAT

Soudan du Sud : l'avenir sombre d'un pays jeune de trois ans (partie 1)

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Rwanda : les juges français mettent fin à l'instruction sur la mort de l'ex président Habyarimana

En savoir plus

CAP AMÉRIQUES

Le cauchemar de la Seleçao

En savoir plus

FOCUS

La charia a-t-elle sa place dans le droit britannique?

En savoir plus

SUR LE NET

Kenya : l'opposition manifeste pour plus de démocratie

En savoir plus

À L’AFFICHE !

"Qu’est ce qu’on a fait au bon Dieu ?" : décryptage d’un phénomène

En savoir plus

DÉBATS POLITIQUES EN FRANCE

L'UMP en crise : entre dette et règlements de compte

En savoir plus

  • L'Argentine rejoint l'Allemagne en finale du Mondial

    En savoir plus

  • Terrorisme : la France se protège contre "les loups solitaires"

    En savoir plus

  • Tour de France : Chris Froome, vainqueur du Tour 2013, abandonne

    En savoir plus

  • Soudan du Sud : la trahison des héros de l’indépendance

    En savoir plus

  • Tueur à gage et flèche empoisonnée : les mystères de la tuerie de Chevaline

    En savoir plus

  • Rwanda : clôture de l’enquête française sur l’attentat contre Habyarimana

    En savoir plus

  • Les Femen poursuivies pour avoir dégradé les cloches de Notre-Dame de Paris

    En savoir plus

  • Cinquante-trois cadavres découverts par l’armée dans le centre de l’Irak

    En savoir plus

  • Jean-Baptiste de Franssu, ce Français nommé à la tête de la banque du Vatican

    En savoir plus

  • Brésil - Allemagne : "Les joueurs brésiliens ont souillé un maillot sacré"

    En savoir plus

  • Mondial-2014 : en Allemagne, une victoire jugée "inimaginable”

    En savoir plus

  • Le Hamas vise Jérusalem et Tel-Aviv, Israël poursuit ses raids

    En savoir plus

  • Présidentielle indonésienne : les deux candidats revendiquent la victoire

    En savoir plus

  • La Coalition nationale syrienne a élu un nouveau chef

    En savoir plus

  • Au 30 juin, la dette de l’UMP a atteint 74,5 millions d’euros

    En savoir plus

  • Pour Kiev, "la 'libération' de Donetsk risque de poser des problèmes"

    En savoir plus

  • Somalie : un assaut shebab sur le palais présidentiel repoussé

    En savoir plus

Moyen-orient

Valse avec Bachar, 11 ans de relations franco-syriennes

©

Texte par Marc DAOU

Dernière modification : 12/07/2011

En 2008, Bachar al-Assad assistait au défilé du 14-Juillet. Trois ans plus tard, l'ambassade de France en Syrie est attaquée par ses partisans. Retour sur une décennie de tumultueuses relations entre Paris et Damas.

  • 2000. Après avoir été le seul chef d’État occidental à se présenter aux obsèques du père de Bachar al-Assad, Hafez al-Assad, le 10 juin 2000, Jacques Chirac réserve un accueil chaleureux au nouvel homme fort de Damas, qui jouit d’une image de réformateur (voir le diaporama ci-dessous).
  • Février 2005. Après l'assassinat de l'ancien Premier ministre libanais Rafic Hariri en février 2005, imputé à la Syrie par les proches du défunt, les relations diplomatiques entre la France et le régime de Bachar al-Assad se dégradent considérablement. Dans la foulée, le président français, Jacques Chirac, ami intime de Rafic Hariri, décide de rompre les contacts de haut niveau avec les dirigeants syriens.
     
  • Mai 2008. En restaurant le dialogue avec la Syrie après son élection à la présidence en mai 2008, Nicolas Sarkozy entend sceller la rupture avec la politique arabe de son prédécesseur. Par pragmatisme, le nouveau numéro un français a estimé dès juin 2007 que Bachar al-Assad était un acteur essentiel de la stabilité de la région, à même de débloquer la situation. Une initiative qui n'a jamais été du goût des Américains.
     
  • Juillet 2008. Mis au ban de la communauté internationale, Bachar al-Assad revient par la grande porte en 2008, grâce à Nicolas Sarkozy, qui l’invite au défilé du 14-Juillet sur les Champs-Élysées. Depuis ce jour, le président syrien est reçu plusieurs fois à Paris. Son dernier passage en France date de décembre 2010. Quant à Nicolas Sarkozy, il se rend à deux reprises en Syrie. Une première fois en septembre 2008 (il s'agit du premier chef d’État occidental à se rendre en Syrie depuis six ans) et une seconde en janvier 2009.


Première publication : 12/07/2011

  • SYRIE

    Le "dialogue national" syrien entre espoir et illusion

    En savoir plus

  • SUR LES OBSERVATEURS

    Les pro-Assad s’en prennent aux ambassades française et américaine

    En savoir plus

  • SYRIE

    Damas convoque les ambassadeurs américain et français après leur visite à Hama

    En savoir plus

Comments

COMMENTAIRE(S)