Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

FOCUS

L'Italie, une base arrière du jihadisme en Europe ?

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Abd Al Malik : le "combattant de la culture" reprend les armes pour Camus

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"La CIA à Trump: 'le silence est d'or'"

En savoir plus

LE JOURNAL DE L'ÉCO

Theresa May : vers un Brexit "dur" ?

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Le PS, vote utile ?"

En savoir plus

ICI L'EUROPE

"Les Russes ne sont pas nos ennemis", estime le futur président bulgare

En savoir plus

ICI L'EUROPE

Erasmus, 30 ans de bonheur estudiantin ?

En savoir plus

DEMAIN À LA UNE

États-Unis : Donald Trump à l'heure du sacre

En savoir plus

DEMAIN À LA UNE

Présidentielle française : après la droite, la gauche organise sa primaire

En savoir plus

FRANCE

Un mouvement de grève à Air Algérie bloque une centaine de passagers à Orly

Texte par Dépêche

Dernière modification : 13/07/2011

La grève du personnel navigant commercial en Algérie, entamée lundi, perturbait toujours mercredi matin les vols au départ de la France. Une centaine de passagers ont du dormir à l'aéroport d'Orly dans la nuit de mardi à mercredi.

AFP - Une centaine de passagers ont passé la nuit de mardi à mercredi à l'aéroport d'Orly après avoir été empêchés d'embarquer sur des vols de la compagnie Air Algérie par une grève du personnel navigant commercial en Algérie.
              
Les vols d'Air Algérie au départ de Paris devraient être annulés mercredi. Cette grève intervient en pleine période de départs en vacances.
              
"Il n'y aura probablement pas de vols aujourd'hui (ndlr: mercredi) ou alors juste de quoi transporter les cas urgents", confiait une source aéroportuaire mercredi matin.
              
Aéroports de Paris recommande aux passagers de se renseigner avant de se rendre à l'aéroport.
              
La grève du personnel navigant commercial en Algérie, entamée lundi, perturbe aussi fortement les aéroports d'Alger, de Nice et Marseille.
              
Yeux rougis, visage endormi, les passagers dont beaucoup de familles avec des enfants, se réveillaient mercredi matin au milieu des autres voyageurs venus prendre leur avion.
              
"Air Algérie, c'est fini ! Je fais une croix dessus", s'énervait Hassina qui a passé la nuit sur place avec son neveu de deux ans et demi. "Heureusement Aéroport de Paris nous a donné des lits de camps, de l'eau et des sandwiches", soulignait sa voisine.
              
"Mais on n'a vu personne d'Air Algérie ! Ils ne nous donnent aucune information", confiait Hassina qui devait s'envoler pour Alger mardi à 16H45. Beaucoup de voyageurs reprochaient mercredi matin à la compagnie aérienne un manque d'information.
              
"On est venu en espérant qu'il vont affréter des avions", soufflait Rabah qui se disait "très déçu" par Air Algérie. Alors qu'il devait se rendre au mariage de son fils, il s'indigne que la compagnie ne "s'occupe même pas des bébés".
              
En cette période de vacances estivales, beaucoup d'enfants sont au nombre des voyageurs bloqués. Quelques personnes âgées ont également passé la nuit sur place.

Première publication : 13/07/2011

COMMENTAIRE(S)