Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

LE JOURNAL DE L'ÉCONOMIE

La France, 3ème exportateur d'armes

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Les clandestins, plus rentables que la drogue"

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"François Hollande, "chouchou" du Golfe"

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

6 policiers poursuivis pour homicide involontaire: les habitants de Baltimore exultent

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Viols présumés en Centrafrique : A la rencontre de l'homme qui a recueilli les témoignages

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Viols présumés en Centrafrique : des zones d'ombre dans l'affaire

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Séisme au Népal : l'aide humanitaire internationale pressée par le temps

En savoir plus

7 JOURS EN FRANCE

Centrafrique : des soldats français soupçonnés de viols sur des enfants

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Viols présumés en Centrafrique : une enquête s'est ouverte à Bangui

En savoir plus

Moyen-orient

Explosion sur un gazoduc dans l'est du pays

Texte par Dépêche

Dernière modification : 13/07/2011

Une explosion sur un gazoduc est survenue mardi soir dans le gouvernorat de Deir Ezzor, dans l'est de la Syrie. Cette attaque contre une infrastructure énergétique est la première depuis le début du mouvement de contestation en mars dernier.

AFP - Une explosion a eu lieu mardi soir sur un gazoduc dans le gouvernorat de Deir Ezzor, dans l'est de la Syrie, où se trouvent des champs de pétrole et de gaz, a indiqué mercredi un militant.
              
"L'explosion sur le gazoduc a eu lieu mardi soir à 23H00 locales (20H00 GMT) à al-Tayyané au nord-est de la ville de Mayadine", près de Deir Ezzor, a affirmé à l'AFP Rami Abdel-Rahmane, de l'Observatoire syrien des droits de l'Homme, joint par téléphone à Londres.
              

L'ambassade des Etats-Unis à Damas a été attaquée lundi par la foule. (Photo postée par le groupe d'opposants DNN)

"Des habitants ont appelé hier soir un cheikh de tribu influent et lui ont raconté avoir entendu une explosion dans la région de Tayyané et vu des flammes se propager. Les habitants lui ont affirmé qu'ils n'avaient pas de lien avec cette explosion", a-t-il précisé.
              
Il s'agit du premier incident du genre depuis le début du mouvement de contestation du régime du président Bachar al-Assad, le 15 mars. Ses circonstances restent encore floues.
              
Contrairement à M. Abdel-Rahmane, qui évoque un gazoduc, la télévision syrienne officielle al-Ikhbarya parle d'un oléoduc.
              
"Une explosion sur un oléoduc a eu lieu dans la nuit dans l'est de la Syrie. L'explosion a causé des dégâts limités, sans faire de victime", a indiqué la chaîne.
              
Un responsable du ministère du Pétrole, cité par l'agence officielle Sana, a affirmé pour sa part qu'"un oléoduc, qui fait l'objet d'opérations de maintenance, a pris feu à Deir Ezzor" peu avant minuit.
              
"L'incendie qui s'est propagé sur une grande surface a pu être provoqué par des broussailles qui se sont enflammées, à proximité de l'oléoduc", selon le responsable qui a indiqué que "la production de pétrole se poursuivait".
              
La production pétrolière de la Syrie s'élève à environ 380.000 barils/jour, selon des chiffres officiels.

Première publication : 13/07/2011

  • SYRIE

    "Personne n'a le droit de s'en prendre à notre ambassade" avertit Obama

    En savoir plus

  • SYRIE

    Pour les États-Unis, le président Bachar al-Assad n'est plus légitime

    En savoir plus

  • SYRIE

    Valse avec Bachar, 11 ans de relations franco-syriennes

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)