Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

MODE

Paris, Haute Couture automne-hiver 2014-2015.

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

Vers une offensive terrestre sur Gaza ?

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Israël-Gaza : l'application mobile Yo a peut-être enfin trouvé son utilité

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Une semaine dans le monde - 11 juillet (partie 2)

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Une semaine dans le monde - 11 juillet (partie 1)

En savoir plus

REPORTERS

Exclusif - Dans l'enfer des prisons secrètes

En savoir plus

#ActuElles

Suède : un modèle de parité ?

En savoir plus

LA SEMAINE DE L'ECO

UE - USA : la guerre économique est-elle déclarée ?

En savoir plus

7 JOURS EN FRANCE

UMP et PS sous tension

En savoir plus

  • Nouvelle journée de raids israéliens sur Gaza

    En savoir plus

  • Nouvelle humiliation pour le Brésil battu par les Pays-Bas (3-0)

    En savoir plus

  • Présidentielle afghane : les candidats s'accordent sur un audit des votes

    En savoir plus

  • "Boules puantes" et règlements de compte : la débandade de l’UMP

    En savoir plus

  • Violents combats pour le contrôle d'une base au nord-est de Bagdad

    En savoir plus

  • "Wissous plage" : l’interdiction du port du voile attaquée en justice

    En savoir plus

  • Au Caire, juifs, chrétiens et musulmans célèbrent ensemble la rupture du jeûne

    En savoir plus

  • Vidéo : à Casablanca, trois immeubles s'effondrent sur leurs habitants

    En savoir plus

  • Tour de France 2014 : le Français Blel Kadri remporte la 8e étape

    En savoir plus

  • Décès de Tommy Ramone, le dernier survivant des Ramones

    En savoir plus

  • L'armée ukrainienne essuie de lourdes pertes, Donetsk devient ville fantôme

    En savoir plus

  • Vidéo : les habitants de Rafah pris au piège des raids israéliens

    En savoir plus

  • En mal de soutien, Vladimir Poutine rencontre Fidel Castro à Cuba

    En savoir plus

  • Brève alerte au tsunami après un fort séisme au Japon

    En savoir plus

  • Exclusif - Dans l'enfer des prisons secrètes

    En savoir plus

  • Défilé du 14-Juillet : la présence de soldats algériens fait polémique à Alger

    En savoir plus

  • "Fais tes prières, je vais te tuer" : Amnesty dénonce la torture dans l'est ukrainien

    En savoir plus

  • Gaza : seule une solution politique peut garantir la sécurité d’Israël

    En savoir plus

Afrique

Human Rights Watch révèle des exactions commises par les rebelles libyens

©

Vidéo par David THOMSON

Texte par Dépêche

Dernière modification : 13/07/2011

Selon un communiqué de l'ONG Human Rights Watch rendu public mercredi, les rebelles libyens ont été à l'origine de violences au cours des mois de juin et juillet 2011. Des révélations qui pourraient ternir l'image de ceux qui défient Kadhafi.

AFP - Les rebelles libyens se sont rendus responsables d'incendies, de pillages et d'abus sur des civils lors de leur offensive sur Tripoli à partir du Djebel Nafusa (ouest), a accusé mercredi Human Right Watch (HRW).
              
L'organisation de défense des droits de l'homme "a été témoin de certains de ces actes, a interrogé des témoins pour d'autres et a parlé avec un commandant rebelle de ces abus", a déclaré l'organisation dans un communiuqué.
              
HRW indique que ces violences ont eu lieu en juin et juillet et jusqu'à la semaine dernière, alors que les rebelles engagaient leur offensive à partir du Djebel Nafusa, une région montagneuse au sud de Tripoli.
              
"Dans quatre villages capturés par les rebelles dans les monts Nafusa ces derniers mois, les combattants rebelles et leurs sympathisants ont saccagé des biens, brûlé certaines habitations, pillé des hôpitaux, des maisons et des commerces, et frappé certaines personnes soupçonnées de soutenir les forces gouvernementales", écrit HRW.
              

Un rebelle apprivoise son arme dans l'ouest libyen © David Thomson

"Les chefs rebelles ont le devoir de protéger les civils et leurs biens, particulièrement les hôpitaux, et de sanctionner quiconque se livre au pillage ou à d'autres abus", déclare encore HRW.
              
Un commandant rebelle de la région, que l'organisation identifie comme le colonel El-Moktar Firnana, a admis que des abus avaient été commis et que certains combattants ou sympathisants avaient été punis.
              
"Si nous n'avions pas donné des instructions, les gens auraient brûlé ces villages jusqu'au dernier", a déclaré le responsable, cité par HRW, qui précise que deux de ces villages abritent une tribu proche du colonel Kadhafi.
              
"Al-Awaniya et Zawiyat al-Bagul sont les villages de la tribu des Mesheshiya, connue pour sa fidélité au gouvernement libyen et à Mouammar Kadhafi", indique HRW.
              
Selon des témoignages recueillis par HRW, au moins un civil aurait été blessé d'une balle dans le pied par les rebelles.
              
Dans le bastion rebelle de Benghazi (est), le Conseil national de transition (CNT, direction des rebelles) n'a pas répondu aux questions sur la réalité de ces violations.
              
Après plusieurs semaines d'enlisement du conflit, les insurgés ont déclenché mercredi la semaine dernière, à partir des montagnes du Djebel Nafusa, une offensive dans l'ouest de la Libye. Ils visent désormais deux verrous stratégiques pour prendre Tripoli en tenaille au sud et à l'ouest.
              
Ces accusations pourraient affecter l'image des rebelles, qui combattent le régime de Mouammar Kadhafi, en place depuis près de 42 ans, au nom du respect des droits de l'homme et des libertés, gagnant le soutien des Occidentaux et de l'ONU.
              
La France, qui a admis récemment avoir procédé à des parachutages d'armes légères dans le Djebel Nafusa, a prolongé mardi son engagement en Libye lors d'un vote au parlement qui a réuni majorité et opposition.

Première publication : 13/07/2011

  • FRANCE

    Le Parlement approuve la poursuite des opérations militaires en Libye

    En savoir plus

  • LIBYE

    Dans l'Ouest libyen, les rebelles des montagnes grignotent du terrain

    En savoir plus

  • LIBYE

    La France appelle le régime de Kadhafi et les rebelles à dialoguer

    En savoir plus

Comments

COMMENTAIRE(S)