Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

DÉBAT

Hollande face à la presse : le chef de l'État a tenu sa conférence semestrielle

En savoir plus

CAP AMÉRIQUES

La stratégie des États-Unis face à l'organisation de l'EI

En savoir plus

FOCUS

Thaïlande : le business lucratif des mères porteuses

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Niki de Saint-Phalle, une "nana" militante et engagée

En savoir plus

LE JOURNAL DE L'ÉCONOMIE

Les incertitudes économiques d'une Écosse indépendante

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"DDay"

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Kilt ou double"

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Ebola : une volontaire française de MSF contaminée

En savoir plus

SUR LE NET

Iran : les jeunes internautes contournent la censure

En savoir plus

  • Écosse : "Quel que soit le résultat, il va y avoir beaucoup de mécontents"

    En savoir plus

  • Frappes en Irak, croissance, Europe : les principales annonces de Hollande

    En savoir plus

  • Cinq casques bleus tchadiens tués dans le nord du Mali

    En savoir plus

  • Thaïlande : le business lucratif des mères porteuses

    En savoir plus

  • Alex Salmond, le visage d'une Écosse qui rêve d'indépendance

    En savoir plus

  • L'Australie, une cible de choix pour l'organisation de l'EI ?

    En savoir plus

  • Yacine Brahimi, la pépite algérienne révélée par Porto

    En savoir plus

  • Belgique : l'euthanasie d'un violeur inquiète les partisans de la mort assistée

    En savoir plus

  • Peu importe l’issue du référendum, "l’Écosse ne sera plus jamais la même"

    En savoir plus

  • Livraison d'armes aux rebelles syriens : le Congrès américain doit se prononcer

    En savoir plus

  • Vladimir Evtouchenkov, le nouvel oligarque dans le viseur du Kremlin

    En savoir plus

  • Parcours sans-faute des Bleues vers le Mondial-2015

    En savoir plus

  • Une star de la Silicon Valley rachète le château de Pommard

    En savoir plus

  • Le sulfureux maire de Toronto atteint d'un cancer rare et agressif

    En savoir plus

  • "Hollande renvoie l’image de quelqu’un de trop optimiste"

    En savoir plus

Moyen-orient

"Personne n'a le droit de s'en prendre à notre ambassade" avertit Obama

Vidéo par Maureen GRISOT

Texte par Dépêche

Dernière modification : 13/07/2011

Le président américain Barack Obama a vivement condamné les tentatives d'intrusion de partisans de Bachar al-Assad dans l'ambassade américaine à Damas lundi. Pour lui, le président syrien "perd sa légitimité aux yeux de son peuple".

AFP - Le président Barack Obama a mis en garde la Syrie mardi après l'attaque la veille de la représentation diplomatique américaine à Damas, affirmant sur la chaîne CBS que "personne n'a le droit de s'en prendre à notre ambassade".

Lors de cet entretien télévisé, M. Obama a aussi estimé que le président syrien Bachar al-Assad avait "raté occasion après occasion" de réformer et qu'il était en train de "perdre sa légitimité aux yeux de son peuple".

Interrogé sur l'attaque de l'ambassade, M. Obama a assuré que les Etats-Unis avaient "envoyé un message clair sur le fait que personne n'a le droit de s'en prendre à notre ambassade. Et que nous prendrons toutes les mesures nécessaires pour protéger notre ambassade. Et je crois qu'ils (les Syriens) ont bien reçu ce message".

"Mais plus largement, je crois que de plus en plus, on voit que le président Assad est en train de perdre sa légitimité aux yeux de son peuple. Et il a raté occasion après occasion de présenter un réel programme de réformes. Et c'est la raison pour laquelle nous oeuvrons au niveau international pour faire en sorte de maintenir la pression, afin de voir si nous pouvons parvenir à de vrais changements en Syrie", a encore dit le président.

"Washington ne veut pas réagir plus que de raison"

Première publication : 13/07/2011

  • SYRIE

    L'ONU condamne les attaques contre les ambassades américaine et française

    En savoir plus

  • SYRIE

    Pour les États-Unis, le président Bachar al-Assad n'est plus légitime

    En savoir plus

  • SYRIE

    Valse avec Bachar, 11 ans de relations franco-syriennes

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)