Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

À L’AFFICHE !

"Mise à mort du cerf sacré" : Cannes plonge dans le drame

En savoir plus

FOCUS

Les "virus guérisseurs", un espoir dans la lutte contre les "superbactéries"

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Trump à Jérusalem : beaucoup d'attente"

En savoir plus

LE JOURNAL DE L'ÉCO

La Grèce et ses créanciers proches d'un accord

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Législatives : la campagne commence"

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Cannes 2017 : Vincent Lindon vers un 2nd prix d'interprétation ?

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Cannes 2017 : Jeremy Renner, un homme d'action sur la Croisette

En savoir plus

DEMAIN À LA UNE

G7 : les sept nations les plus industrialisées ont rendez-vous à Taormina

En savoir plus

DEMAIN À LA UNE

Sommet de l'OTAN : budget, alliances et réformes à l’ordre du jour

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

Grands titres, débats, éditos et histoires du jour... Nos chroniqueurs passent en revue la presse française et la presse internationale. Du lundi au vendredi à 7h20 et 9h20.

Dernière modification : 14/07/2011

"Morts pour la France ou morts pour rien?"

Presse française, Jeudi 14 juillet. Au menu de la presse française ce matin, la mort de cinq soldats français en Afghanistan. Disparition qui intervient au lendemain de l’assassinat du frère d’Hamid Karzaï et de la visite surprise de Nicolas Sarkozy dans le pays. Et qui vient relancer le débat sur le bien-fondé de cette guerre.

Le + : Recevez tous les matins la Revue de presse de France 24 sur votre I-Phone ou sur tout autre mobile. Et également toujours sur votre PC en devenant fan sur Facebook
 
On commence cette revue de presse française avec France Soir, qui revient ce matin sur la mort de 5 soldats français, hier, en Afghanistan.
5 morts qui portent à 69 le nombre de soldats français tués en Afghanistan depuis 2001: «La France est en deuil» titre France Soir, avec les photos de ces 69 soldats disparus.
Le journal qui nous rappelle que l’attentat suicide, qui s’est produit hier, survient au lendemain de la visite surprise de Nicolas Sarkozy en Afghanistan, au cours de laquelle il a annoncé qu'un quart des militaires français, soit un millier d'hommes, allaient quitter le pays d'ici la fin de 2012.
«Il faut savoir finir une guerre» a-t-il déclaré, cette guerre qui n’a pas permis d’imposer la paix en Afghanistan.
 
Un attentat qui vient endeuiller ce 14 juillet, jour de fête nationale: c’est à voir, aussi, ce matin à la Une du Parisien.
Le journal qui revient sur les circonstances dans lesquelles les cinq soldats de la Force internationale d’assistance et de sécurité, l’ISAF, ont trouvé la mort.
Un mode opératoire inhabituel nous explique Pascal Boniface, pour lequel cet attentat est à relier avec l’assassinat du frère du président Hamid Karzaï, et serait  un signal des taliban «envoyé à la coalition internationale pour lui dire que le vent souffle pour eux, et non pas contre eux».
«Ils vont intensifier leurs attaques» prédit-il.
 
Cinq soldats de plus tués en Afghanistan: c’est à la Une, aussi, du Figaro, qui évoque «l’armée française en deuil» et rend hommage ce matin à ces soldats «morts pour la France».
 
Morts pour la France ou morts pour rien ?
C’est la question que pose Libération aujourd’hui, avec cette Une consacrée à l’armée française «abattue».
Libé qui constate: «L’intervention occidentale en Afghanistan a échoué et l’Occident qui croyait apporter civilisation et démocratie à ce pays pauvre et déchiré doit en tirer les conséquences. L’intervention française qui a suivi les attentats de septembre 2001 se justifiait à la fois au nom de la «guerre contre le terrorisme» et au nom de la lutte contre l’obscurantisme des talibans. Mais dix ans plus tard, l’Afghanistan reste toujours aussi pauvre, déchiré et obscurantiste. Preuve encore qu’en Afghanistan, comme en Libye, il n’y a pas de solution seulement militaire».
 
La Libye, justement, il en est encore question dans Libération, qui revient ce matin sur les exactions dont se seraient rendus responsables les rebelles libyens.
 
Et on termine par du football féminin, avec la défaite des Bleues hier face aux Américaines en demi-finale de la coupe du monde.
«Une défaite dont les Françaises n’ont pas à rougir» nous console toutefois l’Equipe ce matin.
 
Certes, c’est la fin du rêve pour cette fois, mais les Françaises, si elles ont des regrets, ont aussi de l’espoir: à voir dans le Parisien avec l’interview de la «défenseuse» des Bleus Laura Georges.
 
Retrouvez tous les matins sur France 24 la Revue de presse française (du lundi au vendredi, 6h23-7h10-10h40 heure de Paris) et la Revue de presse internationale (du lundi au vendredi à 9h10 et 13h10). Suivez également tous les week-ends en multidiffusion la Revue des Hebdos.

Par Hélène FRADE

COMMENTAIRE(S)

Les archives

22/05/2017 Donald Trump

"Trump à Jérusalem : beaucoup d'attente"

Dans cette revue de presse internationale : comment les journaux israéliens perçoivent la venue de Donald Trump à Jérusalem, retour aussi sur son discours de Riyad et puis il y a...

En savoir plus

22/05/2017 Élections législatives

"Législatives : la campagne commence"

A la une de la presse française de ce lundi : le lancement officiel de la campagne des législatives, le recyclage des déchets ménagers créé des tensions dans les couples (!) et...

En savoir plus

19/05/2017 Élection présidentielle iranienne

"Présidentielle en Iran : quel avenir politique ?"

Au programme de cette revue de presse internationale du vendredi 19 mai : une plongée dans les journaux iraniens alors que ses citoyens sont appelés à voter aujourd’hui pour...

En savoir plus

19/05/2017 Emmanuel Macron

"Gouvernement Macron : tensions en vue ?"

À la une de la presse française ce vendredi 19 mai : le premier Conseil des ministres du gouvernement mis en place par Emmanuel Macron laisse les journaux dubitatif. À Cannes, le...

En savoir plus

18/05/2017 Revue de presse internationale

"Michel Temer, l'autre visage de la corruption au Brésil?"

Au menu de cette revue de presse internationale, jeudi 18 mai, des révélations sur le président brésilien, Michel Temer, accusé d’avoir cherché à acheter le silence d’un...

En savoir plus