Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

LE JOURNAL DE L'ÉCO

Amazon, la conquête avant tout

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Macron nationalise les chantiers navals"

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

L'opposition vénézuélienne interdite de manifester avant le vote de dimanche

En savoir plus

LE DÉBAT

Le Venezuela dans l'impasse ? (partie 2)

En savoir plus

LE DÉBAT

Le Venezuela dans l'impasse ? (partie 1)

En savoir plus

L'ENTRETIEN

Pour le ministre égyptien des Affaires étrangères, le Qatar "soutient et finance le terrorisme"

En savoir plus

FOCUS

France : vent de fronde sur La République En Marche

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Helen Mirren, "queen" du cinéma britannique

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

Le viagra pour l'armée américaine : cinq fois plus cher que les frais de santé des transgenres

En savoir plus

Amériques

Le FBI ouvre une enquête contre le groupe de Rupert Murdoch

Texte par Dépêche

Dernière modification : 18/07/2011

À la suite du scandale des écoutes du News of the World, la police fédérale américaine a ouvert une enquête pour savoir si News Corp., le groupe de Rupert Murdoch, s'était rendu coupable de faits similaires à l'encontre de victimes du 11-Septembre.

AFP - La police fédérale américaine a lancé une enquête sur des écoutes téléphoniques présumées aux Etats-Unis menées par le groupe de médias du magnat autralo-américain Rupert Murdoch, a indiqué jeudi une porte-parole du FBI.

Des élus américains réclamaient depuis plusieurs jours l'ouverture d'une enquête pour déterminer si des journalistes de médias du groupe News Corp., à l'origine du scandale des écoutes au Royaume-Uni, ont mené le même type d'écoutes auprès de victimes du 11-Septembre.

"Nous sommes au courant des allégations (concernant des écoutes téléphoniques présumées, ndlr) et nous les examinons", a indiqué la porte-parole du FBI à New York.

Le FBI et le ministère de la Justice ont refusé de donner des détails sur l'enquête ouverte. "Le ministère ne fait pas de commentaire dans le détail sur les enquêtes", a indiqué une porte-parole du ministère de la Justice.

News Corp. est ébranlé en Grande-Bretagne par un scandale d'écoutes téléphoniques et de corruption, qui a débouché sur la fermeture soudaine la semaine dernière du tabloïde dominical News of the World, vieux de plus d'un siècle et demi.

Dans le cadre de cette affaire, Rupert Murdoch et son fils James ont finalement accepté jeudi de se soumettre à la convocation pressante des députés britanniques, désireux de les interroger la semaine prochaine sur ce scandale.

Aux Etats-Unis, le président de la commission du Commerce au Sénat, Jay Rockefeller, avait réclamé mardi une enquête sur les pratiques du groupe dans le pays, estimant que celles-ci mettraient en évidence des "affaires criminelles".

"Je suis inquiet à l'idée que le scandale des écoutes pratiquées à Londres par News Corp., (...) ait pu toucher les victimes du 11-Septembre ou d'autres Américains. Si c'est le cas, les conséquences seront graves", avait déclaré M. Rockefeller, un élu démocrate.

News Corp regroupe aux Etats-Unis la chaîne Fox et le tabloïde New York Post ainsi que le quotidien de référence Wall Street Journal.

Première publication : 14/07/2011

  • ROYAUME-UNI

    Les Murdoch convoqués devant la commission parlementaire

    En savoir plus

  • ÉTATS-UNIS

    Un sénateur américain demande une enquête sur les pratiques de News Corp.

    En savoir plus

  • L'empire Murdoch sous l'onde de choc

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)