Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

LE JOURNAL DE L’AFRIQUE

CAMEROUN ANGLOPHONE: INTERNET RÉTABLI APRÈS 3 MOIS DE COUPURE

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Attentat sur les Champs-Élysées : Émotion et récupération

En savoir plus

TECH 24

Fintech : comment bancariser les exclus du système financier

En savoir plus

JOURNAL DE CAMPAGNE

Marine Le Pen, François Fillon et Emmanuel Macron annulent leurs déplacements après l'attaque sur les Champs-Elysées

En savoir plus

7 JOURS EN FRANCE

Embarqués avec les soldats du feu

En savoir plus

LA SEMAINE DE L'ECO

Croissance mondiale : l'optimisme (relatif) du FMI

En savoir plus

LA SEMAINE DE L'ECO

Le pari de Theresa May : les Britanniques aux urnes pour un Brexit fort

En savoir plus

À L’AFFICHE !

L'Orchestre symphonique de Téhéran s'ouvre à Fauré et Berlioz

En savoir plus

MODE

Madrid fashion week : les créateurs espagnols s'affirment

En savoir plus

Afrique

Huit rebelles tués en repoussant une contre-offensive

Texte par Dépêche

Dernière modification : 14/07/2011

Les rebelles libyens ont repoussé mercredi une contre-offensive des forces loyales à Kadhafi aux portes de la ville d'Al-Assaba. Le bilan de ce combat, d'au moins huit morts, est l'un des plus lourds depuis le début du conflit.

AFP - Au moins huit rebelles ont été tués et une trentaine blessés lors des combats qui les ont opposés mercredi aux forces kadhafistes et les ont menés aux portes de la ville clé d'Al Assaba, ont indiqué des médecins de l'hôpital de Zenten à un journaliste de l'AFP.
              
"Il y a huit morts et une trentaine de blessés", a déclaré un médecin de l'hôpital sous couvert de l'anonymat. C'est un des bilans les plus lourds depuis le début de la guerre, sans compter les autres victimes enregistrées dans les hôpitaux des villes et villages plus proches du front et qui n'étaient pas joignables mercredi soir.
              
Après avoir repoussé une contre-offensive des forces de Mouammar Kadhafi, les rebelles sont parvenus mercredi sur les collines surplombant Al-Assaba, dernière ville avant Gharyane qui avec ses garnisons sert de rempart à Tripoli.

Première publication : 14/07/2011

  • LIBYE

    En pleine offensive diplomatique, le CNT réfute les accusations d'exactions

    En savoir plus

  • FRANCE

    L'Assemblée nationale approuve la poursuite des opérations militaires en Libye

    En savoir plus

  • LIBYE

    Dans l'Ouest libyen, les rebelles des montagnes grignotent du terrain

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)