Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

L'ENTRETIEN

PDG de Netflix : "Nous sommes un grand exportateur de films français"

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Libye : terre d'accueil des jihadistes?

En savoir plus

DÉBAT

Conférence à Paris sur l'Irak : quelle réponse face à l'organisation de l'EI ? (Partie 2)

En savoir plus

DÉBAT

Conférence à Paris sur l'Irak : quelle réponse face à l'organisation de l'EI ? (Partie 1)

En savoir plus

FOCUS

La ville libanaise d'Arsal face aux jihadistes de l'EI

En savoir plus

À L’AFFICHE !

CharlElie Couture, l’immortel de la chanson française

En savoir plus

LES OBSERVATEURS

Les Noirs Africains attaqués à Tanger et le harcélement filmé au Caire

En savoir plus

BILLET RETOUR

Abbottabad peut-elle tourner la page Ben Laden ?

En savoir plus

INTELLIGENCE ÉCONOMIQUE

Culture : Bruxelles contre les artistes ?

En savoir plus

  • Près de 500 migrants portés disparus après un naufrage en Méditerranée

    En savoir plus

  • Air France : la grève devrait s'intensifier mardi

    En savoir plus

  • PDG de Netflix : "Nous sommes un grand exportateur de films français"

    En savoir plus

  • Centrafrique : l'ONU prend en charge le maintien de la paix

    En savoir plus

  • Projet de loi anti-jihadiste : la France suit l’exemple du Royaume-Uni

    En savoir plus

  • Microsoft achète Minecraft, le jeu qui valait 2,5 milliards de dollars

    En savoir plus

  • Netflix débarque en France : le test de France 24

    En savoir plus

  • Le parti de Gbagbo claque la porte de la commission électorale

    En savoir plus

  • Fifa : Sepp Blatter et son entourage de nouveau soupçonnés de corruption

    En savoir plus

  • Le Medef et son million d'emplois en cinq ans, un effet d'annonce ?

    En savoir plus

  • François Hollande : "Il n'y a pas de temps à perdre" face à l’EI

    En savoir plus

  • La ville libanaise d'Arsal face aux jihadistes de l'EI

    En savoir plus

  • Le footballeur français Nicolas Anelka signe un contrat en Inde

    En savoir plus

  • Coalition contre l'EI : premiers vols de reconnaissance français en Irak

    En savoir plus

  • Le procès de la tempête Xynthia s'ouvre en Vendée

    En savoir plus

Amériques

Hugo Chavez va repartir à Cuba pour soigner son cancer

Vidéo par François-Xavier FRELAND

Texte par Dépêche

Dernière modification : 16/07/2011

Hugo Chavez, qui a obtenu l'autorisation du Parlement de repartir à Cuba pour suivre une chimiothérapie, a délégué temporairement certains de ses pouvoirs. Le président vénézuélien a été opéré d'urgence à la Havane fin juin d'une tumeur cancéreuse.

REUTERS - Le président vénézuélien Hugo Chavez a délégué certains de ses pouvoirs à son vice-président et à son ministre des Finances samedi, à quelques heures de son départ pour Cuba où il doit subir des traitements de chimiothérapie.

Le chef de l'Etat, âgé de 56 ans, n'a pas cédé aux appels de l'opposition qui souhaitait que le vice-président Elias Jaua le remplace temporairement en son absence.

Mais il a toutefois délégué certains de ses pouvoirs à Elias Jaua et au ministre des Finances, Jorge Giordani.

"Je vais déléguer certaines décisions qui jusqu'à présent étaient miennes (...) au vice-président Elias Jaua et (au ministre des Finances) Jorge Giordani", a déclaré Chavez lors d'un conseil des ministres télévisé.

Le vice-président et le ministre des Finances se voient notamment confier des décisions en matière de budget et d'expropriations.

Hugo Chavez est rentré triomphalement il y a moins de deux semaines de La Havane, où il a subi le 10 juin une intervention chirurgicale.

Après plusieurs jours de spéculation sur la nature de l'opération, il a annoncé début juillet que les médecins cubains avaient dû lui extraire une tumeur de la taille d'une balle de baseball, sans préciser la nature de ce cancer. Son absence prolongée lui a valu de vives critiques de l'opposition.

Hugo Chavez avait annoncé vendredi qu'il allait demander au parlement l'autorisation de se rendre à nouveau à Cuba dès samedi pour y suivre une chimiothérapie.

Ses proches assurent qu'il récupère vite de l'opération du 10 juin, mais sa maladie laisse planer le doute quant à ses capacités à gouverner et à mener campagne en vue de la présidentielle de 2012.

Cette campagne n'est pas encore lancée mais ses partisans n'imaginent pas leur champion renoncer à briguer un troisième mandat de six ans.

Première publication : 16/07/2011

  • VENEZUELA

    Hugo Chavez n'a pas pris part aux festivités du bicentenaire de l'indépendance

    En savoir plus

  • VENEZUELA

    Hugo Chavez, l'"homme-providence" sans qui le Venezuela ne tourne pas

    En savoir plus

  • VENEZUELA

    Hugo Chavez a été opéré d'un cancer à Cuba

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)