Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

L'INVITÉ DE L'ÉCO

La French Touch, avec le chef Thierry Marx et le mathématicien Cédric Villani

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Cameroun : la famille d'Albert Ebossé pleure le joueur tué en Algérie

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Immigration : 170 corps retrouvés près des côtes libyennes

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Coup d’envoi de la 71ème Mostra de Venise

En savoir plus

SUR LE NET

Après "l'Ice Bucket Challenge", place au "Rice Bucket Challenge"

En savoir plus

FOCUS

Milan, ville de transit pour les réfugiés syriens

En savoir plus

FOCUS

Sénégal : insécurité alimentaire en Casamance

En savoir plus

EXPRESS ORIENT

Otages en Syrie : la rançon ou la mort ?

En savoir plus

DÉBAT

Gouvernement Valls II : le bon choix ?

En savoir plus

  • Cessez-le-feu à Gaza : qui d'Israël ou du Hamas sort vainqueur ?

    En savoir plus

  • Bloquer l'avancée de l'EI, le casse-tête d'Obama

    En savoir plus

  • La déclaration d'amour de Valls aux entreprises françaises

    En savoir plus

  • Macron vs Montebourg : deux styles opposés mais une même politique ?

    En savoir plus

  • Affaire Tapie : Christine Lagarde mise en examen pour "négligence"

    En savoir plus

  • Ronaldo, Robben, Neuer : qui sera sacré joueur européen de l'année ?

    En savoir plus

  • Zara retire de la vente une marinière flanquée d'une étoile jaune

    En savoir plus

  • France : le chômage atteint un nouveau record en juillet

    En savoir plus

  • Un rapport de l’ONU accuse Damas et l’EI de crimes contre l’humanité

    En savoir plus

  • Ebola : le Liberia sanctionne ses ministres réfugiés à l'étranger

    En savoir plus

  • Milan, ville de transit pour les réfugiés syriens

    En savoir plus

  • Theo Curtis, ex-otage américain en Syrie, est arrivé aux États-Unis

    En savoir plus

  • Syrie : l'unique passage menant au Golan tombe aux mains des rebelles

    En savoir plus

  • Vidéo : Lalish, capitale spirituelle et dernier refuge des Yazidis d'Irak

    En savoir plus

  • En images : les ministres du gouvernement Valls II

    En savoir plus

Afrique

L'ONU délivre sa première aide humanitaire à la Somalie

Vidéo par Julien FANCIULLI

Texte par Dépêche

Dernière modification : 17/07/2011

L'ONU a envoyé, ce dimanche, une aide humanitaire à la Somalie dans une région contrôlée par les rebelles. La Corne de l'Afrique est frappée par la pire sécheresse jamais enregistrée en 60 ans, forçant à l'exil des milliers de Somaliens.

AFP -  L'Onu a procédé à sa première livraison d'aide alimentaire dans une zone sous contrôle de la rébellion en Somalie où sévit une grave famine due à la sécheressse, a annoncé dimanche l'organisation.

Cinq tonnes d'aide et de médicaments ont été transportées par avion vers la région de Baidoa, dans le centre de la Somalie, après que la rébellion eut autorisé l'action des agences humanitaires, a indiqué Iman Morooka, la porte-parole de l'UNICEF (Fonds des Nations Unies pour l'enfance) en Somalie.

"Cela a été un succés et il s'agit d'une première étape pour fournir par voie aérienne l'aide nécessaire en Somalie. Il s'agit de la première opération de ce genre en deux ans," a souligné Iman Morooka.

L'Afrique de l'Est - la Somalie mais aussi le Kenya, l'Ethiopie et Djibouti - est frappée par une sécheresse, qui, d'après les Nations unies, est la pire depuis des décennies.

En Somalie, la situation est aggravée par 20 ans de guerre civile depuis le départ du président Mohamed Siad Barre en 1991. Et les Somaliens fuient leur pays par milliers chaque jour à destination de l'Ethiopie et du Kenya voisins.

Selon l'organisation Action contre la faim (ACF) la Somalie est désormais en état de "catastrophe humanitaire", et quelque 250.000 enfants souffrent de malnutrition sévère dans le pays.

Selon l'Union africaine (UA), près de trois millions de personnes, soit un tiers de la population, y a besoin d'aide humanitaire.

Organisations non gouvernementales et agences des Nations unies ont multiplié les appels à la mobilisation ces derniers jours pour venir en aide aux millions d'habitants d'Afrique de l'Est (Somalie, Ethiopie, Djibouti, Kenya) frappés par la sécheresse.

Face à cette situation, l'agence de l'ONU pour la lutte contre la faim, le PAM, envisage un retour dans les territoires de Somalie sous contrôle des islamistes shebab, qui avaient contraint la plupart des humanitaires au départ il y a deux ans.

Les shebab avaient poussé au départ dès 2009 la plupart des organisations humanitaires, en imposant notamment des conditions de travail inacceptables, des taxes informelles et l'exclusion des femmes des programmes d'aide.

Le mouvement islamiste a la semaine dernière promis de laisser accéder à nouveau les mouvements humanitaires aux populations frappées par la sécheresse, "qu'ils soient ou non musulmans (...), si leur intention est seulement d'aider ceux qui souffrent".

 

 


 

Première publication : 17/07/2011

  • SÉCHERESSE

    L'Unicef redoute une aggravation de la sécheresse dans la Corne de l'Afrique

    En savoir plus

  • SÉCHERESSE

    Les humanitaires sur le qui-vive dans la Corne de l'Afrique

    En savoir plus

  • SÉCHERESSE

    L'ONU appelle à des solutions à long terme dans la Corne de l'Afrique

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)