Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

DANS LA PRESSE

"La Grèce, ses blessures fermées, et celles qui restent ouvertes"

En savoir plus

CAP AMÉRIQUES

La lutte sans fin des peuples autochtones

En savoir plus

DANS LA PRESSE

"La liberté de la presse vous appartient"

En savoir plus

EXPRESS ORIENT

Mille et un kebabs : à chaque pays ses secrets !

En savoir plus

DANS LA PRESSE

En Italie, l'effondrement du "pont malade"

En savoir plus

L'ENTRETIEN DE L'INTELLIGENCE ECONOMIQUE

Capitalisme addictif : l'empire du désir

En savoir plus

DANS LA PRESSE

"En Tunisie, l'égalité entre hommes et femmes dans l'héritage ne fait pas l'unanimité"

En savoir plus

DANS LA PRESSE

"Il faut empêcher Assad de se refaire une virginité sur la scène internationale"

En savoir plus

L'ENTRETIEN

Slimane Dazi : le livre "Indigène de la nation" est un acte politique

En savoir plus

SPORT

La "Vœcklermania" gagne le Web

Texte par FRANCE 24

Dernière modification : 17/07/2011

Le surprenant Français Thomas Vœckler remportera-t-il la Grande Boucle dimanche prochain ? La folle hypothèse agite les passionnés de la petite reine du monde entier. Même Lance Armstrong l’a évoquée sur son fil Twitter.

C’est le retour de la "Vœcklermania" ! Sept ans après avoir porté le maillot jaune pendant dix jours, le coureur français fait de nouveau sensation en tête du classement général du Tour de France. Samedi, sa performance a même montré qu’il pouvait nourrir de belles ambitions quant à son rang à l’arrivée de l’épreuve, à Paris, dimanche 24 juillet.

Le Vendéen d’adoption a en effet déjoué les pronostics selon lesquels il devait perdre son maillot jaune conquis lors de la 9e étape : après trois jours de cols dans les Pyrénées, il est toujours leader. Mieux, dans la sélective ascension du plateau de Beille, apothéose de la 14e étape, samedi, Thomas Vœckler a fait jeu égal avec l’Espagnol Alberto Contador et les frères luxembourgeois Andy et Fränk Schleck, les cadors de l’épreuve.

 
Armstrong le voit gagner
 
"Voila, je suis définitivement fan", "Je suis en train de crier devant ma télé", "Non seulement #Vœckler a été très très fort mais en plus c'est l'un des rares qui a l'air d'être humble et modeste naturellement", s’extasiaient des anonymes sur Twitter aussitôt l’étape de samedi terminée.
 
Mais, sur le site de micro-blogging, le plus beau compliment est venu d’une célébrité : "Puisque Vœckler arrive en haut avec les leaders, on peut dire qu'il peut gagner le Tour. Il a deux minutes d'avance et les autres ne parviennent pas à le lâcher", a analysé l’Américain Lance Armstrong, septuple vainqueur du Tour, à ses presque 3 millions d’abonnés.
 
La surprise Thomas Vœckler a également agité les blogueurs, qui, du monde entier, ont multiplié les billets pour avancer leurs explications de la performance du Français. “Il a plus de cœur, d’âme et de style que les ‘favoris’ de cette année. Il est malin comme un renard et est capable d’aller au-delà de ses limites. Il doit être admiré pour cela", a commenté le blogueur MM, un mordu de cyclisme de Caroline du Nord.

En Angleterre, l’auteur britannique du blog "The Kent cyclist" salue le fait que "Vœckler prenne confiance en lui et découvre son potentiel" alors que le Français lui-même ne croyait pas en ses chances de rester en contact avec les meilleurs dans les Pyrénées. "Le culot et l'absence de complexe de Vœckler pourraient renverser bien des certitudes", note de son côté un amateur belge du Tour.

"'Camions-pharmacies' bloqués à la frontière ?"
 
Moins enthousiastes, certains contributeurs soulignent que la performance du leader de l’équipe "Europcar" est mise en relief par le niveau décevant des favoris : "Vœckler n’est pas plus fort qu’avant. (…)  Cela n’enlève rien à la très belle performance de notre chouchou, mais en temps normal, si les leaders du peloton voulaient bien s’en donner la peine, Thomas Vœckler ne serait plus maillot jaune ce soir. Le leader de la team Europcar n’est pas de la trempe des Contador and cie", tranche l’auteur du blog  "Place au sport".
 
D’autres s’interrogent : ce ralentissement des meilleurs n’est-il pas la preuve que la lutte contre le dopage porte ses fruits ? Le cas Vœckler oblige "à se demander si les cadors attendent encore que leurs 'camions-pharmacies' ne soient plus bloqués à la frontière espagnole ou si, enfin, ils sont simplement cuits", ironise le blogueur sportif Raoul Dupneu.

En attendant de savoir si le maillot jaune du leader de l’équipe Europcar résistera aux terribles étapes alpines la semaine prochaine, la France ne boude pas son plaisir et rêve d’un triomphe tricolore à Paris, 26 ans après la victoire de Bernard Hinault sur les Champs-Élysées. Si Vœckler était sacré, "la France connaîtrait sa plus grande fête depuis la révolution de 1789", écrit le site communautaire américain "Velonation". Rien que ça !
 

CYCLISME

 

 

Première publication : 17/07/2011

  • TOUR DE FRANCE

    Le Français Thomas Voeckler s'empare du maillot jaune

    En savoir plus

  • TOUR DE FRANCE

    Le Norvégien Thor Hushovd s'impose en solitaire à Lourdes

    En savoir plus

  • TOUR DE FRANCE

    En haut du Plateau de Beille, Vanendert s'impose et Voeckler reste en jaune

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)