Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

LE JOURNAL DE L’AFRIQUE

Gambie : Yahya Jammeh accepte de quitter le pouvoir d'après Barrow

En savoir plus

LA SEMAINE DE L'ECO

Davos 2017 : "On ne doit pas jouer à se faire peur", tempère Maurice Lévy

En savoir plus

LA SEMAINE DE L'ECO

Davos 2017 : "Trump est un nouveau Madoff", estime Jacques Attali

En savoir plus

L'ENTRETIEN

Paul Polman : "Les fruits de la globalisation doivent être distribués de façon plus juste"

En savoir plus

FOCUS

Aux États-Unis, le désarroi et la colère des opposants à Donald Trump

En savoir plus

TECH 24

Satellites : les nouveaux maîtres du ciel

En savoir plus

7 JOURS EN FRANCE

Enseigner autrement : de nouvelles méthodes pour réinventer l'école

En savoir plus

#ActuElles

Russie : les violences domestiques bientôt dépénalisées ?

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Sabrina Ouazani, le cinéma avec le sourire

En savoir plus

Amériques

Obama menace d'opposer son veto au plan d'austérité des républicains

Texte par Dépêche

Dernière modification : 18/07/2011

Le président américain a fait savoir qu'il allait user de son droit de veto pour contrer le plan de rigueur présenté par les Républicains comme la condition sine qua non au relèvement du plafond de la dette.

REUTERS - Barack Obama opposera son veto au plan républicain "Coupe, plafond, équilibre" si celui-ci obtenait le feu vert du Congrès et parvenait sur son bureau, a fait savoir lundi la Maison Blanche.

Un vote est attendu cette semaine à la chambre des Représentants sur ce plan d'austérité, brandi par les Républicains comme une condition à tout relèvement du plafond de la dette américaine, mais ses chances d'être adopté par le Sénat - contrôlé par les Démocrates - sont minces.

"Cette proposition de loi saperait la capacité du gouvernement fédéral à remplir ses engagements envers les séniors, les familles des classes moyennes et les plus vulnérables, tout en réduisant notre capacité à investir dans l'avenir" a estimé la Maison Blanche dans un communiqué.

Fitch Ratings a une nouvelle fois menacé lundi de placer la note de la dette souveraine américaine sous surveillance avec implication négative si aucun accord n'était trouvé sur la question du relèvement du plafond de l'endettement des Etats-Unis avant la date butoir du 2 août.

L'agence de notation Moody's a de son côté suggéré aux Etats-Unis d'éliminer simplement le plafond imposé à la dette du pays afin de réduire l'incertitude chez les détenteurs d'obligations souveraines.

Première publication : 18/07/2011

  • ETATS-UNIS

    La tension monte entre Obama et les républicains sur fond de dette américaine

    En savoir plus

  • ÉTATS-UNIS

    Barack Obama se donne dix jours pour trouver une solution à la dette américaine

    En savoir plus

  • ÉTATS-UNIS

    Le plafond de la dette américaine doit être relevé rapidement, selon Bernanke

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)