Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Nicolas Sarkozy annonce son retour sur Facebook

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Une semaine dans le monde - 19 septembre (Partie 2)

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Une semaine dans le monde - 19 septembre (Partie 1)

En savoir plus

7 JOURS EN FRANCE

La gauche en difficulté

En savoir plus

L'INVITÉ DE L'ÉCO

Stéphane Distinguin, PDG de FaberNovel et président de Cap Digital

En savoir plus

L'INVITÉ DE L'ÉCO

Bernard Maris, chroniqueur à Charlie Hebdo et auteur de "Houellebecq, économiste"

En savoir plus

TECH 24

Organisation de l'État islamique : la nouvelle bataille d'Anonymous

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Jérôme Bel ou la danse minimale

En savoir plus

#ActuElles

Angélique Kidjo : la voix des Africaines

En savoir plus

  • Un projet d'attentat jihadiste déjoué contre la Commission européenne à Bruxelles

    En savoir plus

  • Yémen : couvre-feu à Sanaa, l'ONU annonce un accord de sortie de crise

    En savoir plus

  • L’opposant Mikhaïl Khodorkovski se dit disposé à gouverner la Russie

    En savoir plus

  • Le Front Al-Nosra a exécuté un soldat libanais qu'il détenait en captivité

    En savoir plus

  • L’Ukraine et les séparatistes signent un mémorandum pour garantir le cessez-le-feu

    En savoir plus

  • Nigeria : assaut mortelle de Boko Haram à Mainok, dans le nord du pays

    En savoir plus

  • Journées du patrimoine : visite guidée du théâtre de l’Opéra Comique

    En savoir plus

  • Les prisonniers des colonies, objets de propagande allemande

    En savoir plus

  • Après 47 ans d'attente, le Cameroun accueillera la CAN en 2019

    En savoir plus

  • Mondial de volley : la France battue par le Brésil en demi-finales

    En savoir plus

  • Filière jihadiste : la PAF interpelle deux adolescentes à Marseille

    En savoir plus

  • Vol Air Algérie : l'enquête n'a mené à "aucune piste privilégiée"

    En savoir plus

  • Migrants à Calais : Londres débloque 15 millions d'euros

    En savoir plus

  • Air France : la grève des pilotes prolongée jusqu'au 26 septembre

    En savoir plus

  • Tunisie : le président Moncef Marzouki candidat à sa réélection

    En savoir plus

  • Libération des otages turcs enlevés dans le nord de l'Irak

    En savoir plus

  • Ebola : Cuba fait perdurer la tradition de l’entraide médicale

    En savoir plus

  • États-Unis : un intrus arrêté à la Maison Blanche

    En savoir plus

  • De Fantômas à Luc Besson, Gaumont dévoile ses trésors d'hier et d'aujourd'hui

    En savoir plus

  • Sarkozy : un retour attendu et longuement préparé

    En savoir plus

  • Washington et Téhéran discutent à New York de la lutte contre l'EI

    En savoir plus

  • Irak : la France opère ses premiers raids aériens contre les jihadistes de l'EI

    En savoir plus

FRANCE

En attendant le soleil, Paris-Plages métamorphose les bords de Seine

Texte par Marc DAOU

Dernière modification : 18/07/2011

Pour la dixième année consécutive, Paris-Plages transformera, du 21 juillet au 21 août, les rives de la Seine en bord de mer. À quelques jours de l'ouverture, les opérations d'installation battent leur plein. Reportage.

Pour la dixième édition de la manifestation Paris-Plages, les bords de Seine se métamorphosent en station balnéaire éphémère du 21 juillet au 21 août, tout comme les abords du bassin de la Villette.

C’est sous une pluie intermittente que l'aménagement de la rive droite de la Seine s’est poursuivi, ce lundi, avec l’installation d’une plage sur une partie de la voie Georges-Pompidou. Soit un kilomètre de sable en continu depuis le quai du Louvre jusqu’au pont d’Arcole.
 
"Dix fois plus de sable"
 
Près de 6 000 tonnes de sable, acheminées par l’entreprise Lafarge, ont été nécessaires pour créer l’illusion d’un bord de mer. Selon les organisateurs, dix fois plus de sable ont été utilisés que pour les éditions précédentes. C’est un convoi de 180 mètres de long, composé de six barges, qui a transporté par voie fluviale le sable fin en provenance de la carrière de Bernières, en aval de la Seine, en Normandie. "Une vingtaine de personnes participent ce lundi à l'installation et au déchargement du sable", explique Laurent Pointel, chef d'équipe du service port et maintenance au sein de l'entreprise Lafarge, présent ce matin sur le chantier de Paris-Plages (à écouter : l’entretien ci-dessous de Laurent Pointel).
Laurent Pointel - Chef d'équipe service port et maintenance Ile de France - Lafarge

 
L’opération s'achèvera dans la nuit de mercredi à jeudi avec l'installation de 1 460 pièces de mobilier, dont 200 matelas et 280 parasols, et une centaine de palmiers. Au soir de la clôture de l’évènement, le sable repartira par voie d’eau pour être stocké puis réemployé pour des travaux de voirie.
 
À vos transats, prêts ? Partez !
 
À partir du 21 juillet, les millions d’estivants attendus par la mairie de Paris - "entre 4,5 et 5 millions" de personnes ont visité Paris-Plages l’an dernier - se verront proposer gratuitement de multiples activités ludiques, sportives et culturelles. Les habitués vont retrouver les bassins de baignade, les jardins de brumisation, les terrains de pétanque, les buvettes et glaciers, les cours de taï-chi et d’aquagym, les concerts, les ateliers scientifiques ainsi que des activités nautiques et sportives (à écouter : l’entretien ci-dessous de Jean-Cristophe Choblet, scénographe de Paris-Plages).
Entretien avec le scénographe de Paris Plages, Jean-Christophe Choblet

 
Outre le parvis de l'Hôtel de Ville, qui sera transformé en terrain de beach-volley, le bassin de la Villette proposera aux adeptes du surf de défier un simulateur de vagues tout en mettant des pédalos et des kayaks à disposition des estivants.
 
Parmi les nombreuses animations, l’association Aide et action, organisation de solidarité internationale, animera deux ateliers pédagogiques à destination des enfants. "À l'occasion de Paris-Plages, nous proposons des animations quotidiennes pour enfants sur la base de jeux de découverte de l'éducation, de la citoyenneté et de la Terre", précise Claude Nougaret, responsable de communication de l’association (à écouter : l’entretien ci-dessous de Claude Nougaret).
 
Entretien avec Jean-Christophe Nougaret, responsable de l'association Aide et Action
 
Le budget de Paris-Plages, qui fête ses 10 ans, est, cette année, de l'ordre de 2,2 millions d'euros, dont environ 1 million apporté par les partenaires de la Mairie de Paris.
 

 

Première publication : 18/07/2011

  • FRANCE

    La capitale prend ses quartiers d'été avec Paris Plages

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)