Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

LE JOURNAL DE L’AFRIQUE

Côte d'Ivoire, le PDCI allié de Ouattara rejette un "parti unifié"

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Immigration : de l'Espagne aux Etats-Unis en passant par l'Allemagne, les voix s'élèvent

En savoir plus

À L’AFFICHE !

"Royaume" : Yumi et Moonboy, un tandem poétique, électro-pop

En savoir plus

DANS LA PRESSE

Aux Etats-Unis, la réalité "sinistre" des enfants séparés de leurs parents sans-papiers

En savoir plus

L’invité du jour

Alexandre Mars : "Faire une société dans laquelle le don sera la norme"

En savoir plus

FOCUS

Arménie : les ravages de la corruption sur l'environnement

En savoir plus

L'INFO ÉCO

Éthiopie : le barrage pharaonique construit sur le Nil

En savoir plus

DANS LA PRESSE

"Je pense, donc je foot"

En savoir plus

DEMAIN À LA UNE

Fête de la musique : une fête qui résonne au-delà des frontières

En savoir plus

Asie - pacifique

Les Taliban revendiquent l'assassinat de Jan Mohammad Khan

Texte par Dépêche

Dernière modification : 18/07/2011

Les Taliban ont revendiqué l'assassinat de Jan Mohammad Khan, un proche du président afghan Hamid Karzaï tué dimanche à Kaboul. Ce meurtre est intervenu moins d'une semaine après celui d'Ahmed Wali Karzaï, le frère du chef de l'État afghan.

AFP - Les insurgés talibans ont revendiqué lundi le meurtre de Jan Mohammad Khan, un proche conseiller du président afghan Hamid Karzaï, assassiné la veille au soir par deux hommes armés qui ont pris d'assaut son domicile de Kaboul.
              
"Nos moudjahidine ont fait payer ses actes à Jan Mohammad Khan", a déclaré un porte-parole des talibans, Zabihullah Mujahid, joint par l'AFP.
              
Les deux assaillants, qui ont également assassiné un député qui se trouvait sur place, ont été tués par la police, a annoncé lundi le ministère de l'Intérieur dans un communiqué, précisant qu'un policier avait péri lors de l'opération.
              
L'assassinat de M. Khan intervient moins d'une semaine après celui du frère de M. Karzaï, Ahmed Wali Karzaï, abattu à son domicile à Kandahar, région dont il était l'homme fort.
              
Jan Mohammad Khan "était très proche de Karzaï", a déclaré un haut responsable gouvernemental à l'AFP. "Il était aussi important (pour lui) qu'Ahmed Wali Karzaï".
              
Jan Mohammad Khan, d'ethnie pachtoune, appartenait, comme le président Karzaï dont il était un ami de longue date, à la puissante tribu des Popalzaï.
              
A l'instar d'Ahmed Wali Karzaï, il était considéré comme l'un des hommes forts et des principaux relais du président afghan dans l'instable Sud, berceau des talibans.
             

Première publication : 18/07/2011

  • AFGHANISTAN

    Un proche du président Hamid Karzaï assassiné à Kaboul

    En savoir plus

  • AFGHANISTAN

    Un des frères du président Hamid Karzaï a été assassiné

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)