Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

DÉBAT

Hong Kong se révolte : le pouvoir de Pékin face au défi démocratique

En savoir plus

FOCUS

Irak : quand la téléréalité confronte des jihadistes de l’EI à leurs victimes

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Début des audiences de Charles Blé Goudé devant la CPI

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Jacques Weber, un colosse du théâtre français

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Papa Wemba, invité du Journal de l'Afrique !

En savoir plus

REPORTERS

Vidéo : elle filme au péril de sa vie à Raqqa, fief de l'EI en Syrie

En savoir plus

LES ARTS DE VIVRE

Les sports oubliés dans le vent

En savoir plus

SUR LE NET

Instagram bloqué en Chine

En savoir plus

L'ENTRETIEN

Diane von Furstenberg : "J'ai vécu l'American dream"

En savoir plus

  • En direct : suivez le match PSG - FC Barcelone

    En savoir plus

  • Des ravisseurs d'Hervé Gourdel, décapité en Algérie, ont été identifiés

    En savoir plus

  • Londres a mené ses premières frappes aériennes contre l’EI en Irak

    En savoir plus

  • Manifestations à Hong Kong : Pékin prive les Chinois d’informations sur Internet

    En savoir plus

  • Ebola : l'expérience "désespérée" d'un médecin libérien

    En savoir plus

  • Barack Obama salue un accord de sécurité "historique" avec Kaboul

    En savoir plus

  • Terrorisme : pour Marine Le Pen, les Français musulmans sont "pris au piège"

    En savoir plus

  • Ello, le réseau social qui se la joue anti-Facebook

    En savoir plus

  • Fonds "vautours" : l’Argentine défie les États-Unis sur sa dette

    En savoir plus

  • Quinze ans de prison requis contre le leader de Sharia4Belgium

    En savoir plus

  • Hong Kong toujours bloquée, l'exécutif demande la fin des manifestations

    En savoir plus

  • Irak : quand la téléréalité confronte des jihadistes de l’EI à leurs victimes

    En savoir plus

  • À Montpellier, des pluies diluviennes créent la pagaille

    En savoir plus

  • Mafalda, une héroïne éprise de paix et de justice

    En savoir plus

  • Vidéo : les Kurdes de Turquie tentent de rallier Kobani, assiégée par l’EI

    En savoir plus

Afrique

Mouammar Kadhafi ouvert à des pourparlers de paix, mais sans conditions

Vidéo par Stanislas DE SAINT HIPPOLYTE

Texte par Dépêche

Dernière modification : 19/07/2011

De hauts responsables américains ont rencontré samedi des émissaires de Mouammar Kadhafi pour demander au dirigeant libyen de quitter le pouvoir. Ce dernier s'est dit prêt à engager des discussions mais a rejeté toute condition préalable.

REUTERS  - Le régime de Mouammar Kadhafi est prêt à discuter de tout si ses interlocuteurs ne posent aucune condition préalable au dialogue, a déclaré lundi son porte-parole.
 
Ibrahim Moussa a déclaré que des représentants du gouvernement libyen avaient rencontré des responsables américains samedi en Tunisie.
 
En déplacement en Inde avec la secrétaire d'Etat américaine Hillary Clinton, un responsable du département d'Etat a dit que cette rencontre ne constituait pas des négociations et qu'elle avait permis aux Etats-Unis de transmettre à des émissaires de Mouammar Kadhafi le message "clair et ferme" que le dirigeant libyen devait se retirer.
 
"Nous soutenons tout dialogue, toute initiative de paix tant que l'avenir de la Libye n'est pas décidé à l'extérieur du pays mais à l'intérieur du pays", a dit Ibrahim Moussa à des journalistes à Tripoli.
 
"Tout dialogue avec les Français, les Américains, les Britanniques est le bienvenu. Nous sommes prêts à discuter", a-t-il poursuivi en allusion à trois pays impliqués dans les bombardements de l'Otan contre le régime de Mouammar Kadhafi, confronté depuis février à une insurrection armée.
 
"Si un pays impliqué dans cette agression contre nous souhaite revoir sa position et désire sincèrement la paix et la démocratie en Libye, qu'il nous contacte et nous discuterons de tout mais ne posez aucune condition à vos pourparlers de paix. Laissez les Libyens décider de leur avenir", a dit Ibrahim Moussa.
 
Le département d'Etat américain a dit que la rencontre avait été organisée à la suite de contacts répétés de la part d'émissaires de Mouammar Kadhafi montrant que Tripoli souhaitait des précisions quant à la position des Etats-Unis.

 

 

 

Première publication : 19/07/2011

  • DIPLOMATIE

    Le groupe de contact sur la Libye reconnaît le CNT

    En savoir plus

  • LIBYE

    Human Rights Watch révèle des exactions commises par les rebelles libyens

    En savoir plus

  • LIBYE

    Dans l'Ouest libyen, les rebelles des montagnes grignotent du terrain

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)