Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

FOCUS

Référendum en Écosse : le poids des indécis

En savoir plus

À L’AFFICHE !

"Mange tes morts", une plongée dans l’univers des gitans

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Organisation de l’État islamique : la guerre des mots

En savoir plus

SUR LE NET

Wikileaks dénonce les États utilisant des logiciels espions

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"La confiance en peau de chagrin"

En savoir plus

LE JOURNAL DE L'ÉCONOMIE

"La grève à Air France doit s'arrêter"

En savoir plus

DÉBAT

Grand oral de Manuel Valls : confiance renouvelée mais majorité fragilisée ?

En savoir plus

DÉBAT

Immigration clandestine : l'Europe impuissante ?

En savoir plus

FOCUS

Immigration en Méditerranée : prêts à risquer leur vie pour rejoindre l’Europe

En savoir plus

  • Jack Ma et son Alibaba superstars de Wall Street

    En savoir plus

  • Filière jihadiste : six personnes interpellées près de Lyon, des armes saisies

    En savoir plus

  • L’étrange saison des Ukrainiens du Shakhtar Donetsk

    En savoir plus

  • Vidéo : l'épidémie d'Ebola menace la Centrafrique

    En savoir plus

  • Ligue des champions : le PSG se frotte au mythique Ajax

    En savoir plus

  • Vidéo : dernier jour pour mobiliser les indécis sur le référendum en Écosse

    En savoir plus

  • Loi anti-jihad : l’interdiction de sortie du territoire adoptée

    En savoir plus

  • Barack Obama appelle le monde à "agir vite" face à Ebola

    En savoir plus

  • La première tranche de l'impôt sur le revenu bientôt supprimée ?

    En savoir plus

  • Premières élections démocratiques aux îles Fidji depuis 2006

    En savoir plus

  • Valls obtient la confiance des députés malgré l'abstention des "frondeurs"

    En savoir plus

  • EI, EIIL, Daech, comment appeler les jihadistes en Irak et en Syrie ?

    En savoir plus

  • Au moins 67 Sud-Africains tués dans l'effondrement d'un immeuble à Lagos

    En savoir plus

  • Zinedine Zidane se verrait bien un jour sélectionneur des Bleus

    En savoir plus

  • Un obus tiré de Gaza vers Israël, le premier depuis la trêve

    En savoir plus

Afrique

Les Égyptiens attendent toujours un remaniement ministériel

Texte par Dépêche

Dernière modification : 19/07/2011

L'annonce d'un remaniement ministériel destiné à calmer la colère de la rue est attendue ce mardi. La formation du nouveau gouvernement a dû être reportée de 24 heures après l'hospitalisation du Premier ministre Essam Sharaf.

AFP - Les négociations pour la formation d'un gouvernement profondément remanié devaient reprendre mardi en Egypte après une brève hospitalisation du Premier ministre Essam Charaf pendant la nuit pour cause de surmenage.
              
L'investiture du nouveau gouvernement, initialement annoncée pour lundi, a été repoussée à mardi, d'après la télévision d'Etat. Mais selon l'agence officielle de presse Mena, la date de la cérémonie n'est "pas encore connue", sans que l'on ne sache si ce possible retard pourrait être lié à l'état de santé du Premier ministre.
              
Le gouvernement a annoncé dans la nuit de lundi à mardi sur sa page Facebook que M. Charaf avait "quitté son bureau après une dure journée de travail, qui a rendu nécessaire qu'il passe des tests médicaux".
              
L'agence Mena écrit qu'il est ensuite sorti de l'hôpital dans un état de santé jugé stable.
              
Le remaniement prévu vise à répondre aux critiques sur la lenteur des réformes depuis la chute, en février, du président Hosni Moubarak et à apaiser la colère de la rue égyptienne.
              
Mais il a d'ores et déjà été jugé insuffisant par les manifestants qui campent depuis une dizaine de jours sur l'emblématique place Tahrir au Caire, haut lieu du soulèvement contre l'ex-chef de l'Etat.
              
Quatorze portefeuilles devraient changer de titulaire, tandis que treize ministres sortants pourraient rester en place, selon la presse gouvernementale qui a publié des listes provisoires.
              

 

Première publication : 19/07/2011

  • ÉGYPTE

    Imbroglio autour de l'état de santé du président déchu Hosni Moubarak

    En savoir plus

  • ÉGYPTE

    Pour apaiser la contestation, le Premier ministre promet un remaniement

    En savoir plus

  • ÉGYPTE - REPORTAGE

    "Nous n'avons pas viré Moubarak pour avoir une dizaine d'autres militaires à la place !"

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)