Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Le gouvernement israélien utilise la mort de James Foley pour sa communication

En savoir plus

7 JOURS EN FRANCE

Une rentrée politique sous tension

En savoir plus

#ActuElles

Réfugiés de Centrafrique: préserver son honneur et sa dignité

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

RDC : L'opposant Tshisekedi en convalescence à Bruxelles

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Centrafrique : manifestations contre la France au PK5

En savoir plus

CAP AMÉRIQUES

Émeutes de Ferguson : Obama face à la question raciale

En savoir plus

TECH 24

Transports du futur : quand la réalité dépasse la fiction

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Philippe Ramette fait son éloge de la contemplation

En savoir plus

DÉBAT

UE - États-Unis - Russie : le double-jeu des sanctions

En savoir plus

  • Angela Merkel est à Kiev, le convoi russe a quitté l'Ukraine

    En savoir plus

  • RD Congo : les victimes du "colonel 106" racontent leur calvaire

    En savoir plus

  • Les deux nouveaux satellites Galileo placés sur la mauvaise orbite

    En savoir plus

  • Le Hamas signe la demande d’adhésion palestinienne à la CPI

    En savoir plus

  • Attentat-suicide meurtrier contre le QG des renseignements à Bagdad

    En savoir plus

  • 2e division blindée : "Nous étions des frères"

    En savoir plus

  • Gaza : intensification des frappes après la mort d’un enfant israélien

    En savoir plus

  • Meurtre de James Foley : Washington n'exclut pas de frapper l'EI en Syrie

    En savoir plus

  • Un nouveau gouvernement de large ouverture formé en Centrafrique

    En savoir plus

  • Vidéo : après la reprise du barrage de Mossoul, les Kurdes déminent la zone

    En savoir plus

  • Doublé historique des Français au 100 m libre, Manaudou décroche l'or

    En savoir plus

  • Ahmet Davutoglu, l'homme qui ne fait aucune ombre à Erdogan

    En savoir plus

  • Quelles options pour l’administration Obama contre l’EI en Syrie ?

    En savoir plus

  • Irak : près de 70 morts dans l'attaque d'une mosquée sunnite

    En savoir plus

  • Les éliminatoires de la CAN-2015 perturbées par le virus Ebola

    En savoir plus

Afrique

Les Égyptiens attendent toujours un remaniement ministériel

Texte par Dépêche

Dernière modification : 19/07/2011

L'annonce d'un remaniement ministériel destiné à calmer la colère de la rue est attendue ce mardi. La formation du nouveau gouvernement a dû être reportée de 24 heures après l'hospitalisation du Premier ministre Essam Sharaf.

AFP - Les négociations pour la formation d'un gouvernement profondément remanié devaient reprendre mardi en Egypte après une brève hospitalisation du Premier ministre Essam Charaf pendant la nuit pour cause de surmenage.
              
L'investiture du nouveau gouvernement, initialement annoncée pour lundi, a été repoussée à mardi, d'après la télévision d'Etat. Mais selon l'agence officielle de presse Mena, la date de la cérémonie n'est "pas encore connue", sans que l'on ne sache si ce possible retard pourrait être lié à l'état de santé du Premier ministre.
              
Le gouvernement a annoncé dans la nuit de lundi à mardi sur sa page Facebook que M. Charaf avait "quitté son bureau après une dure journée de travail, qui a rendu nécessaire qu'il passe des tests médicaux".
              
L'agence Mena écrit qu'il est ensuite sorti de l'hôpital dans un état de santé jugé stable.
              
Le remaniement prévu vise à répondre aux critiques sur la lenteur des réformes depuis la chute, en février, du président Hosni Moubarak et à apaiser la colère de la rue égyptienne.
              
Mais il a d'ores et déjà été jugé insuffisant par les manifestants qui campent depuis une dizaine de jours sur l'emblématique place Tahrir au Caire, haut lieu du soulèvement contre l'ex-chef de l'Etat.
              
Quatorze portefeuilles devraient changer de titulaire, tandis que treize ministres sortants pourraient rester en place, selon la presse gouvernementale qui a publié des listes provisoires.
              

 

Première publication : 19/07/2011

  • ÉGYPTE

    Imbroglio autour de l'état de santé du président déchu Hosni Moubarak

    En savoir plus

  • ÉGYPTE

    Pour apaiser la contestation, le Premier ministre promet un remaniement

    En savoir plus

  • ÉGYPTE - REPORTAGE

    "Nous n'avons pas viré Moubarak pour avoir une dizaine d'autres militaires à la place !"

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)