Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

DÉBAT

Rentrée économique en France : croissance, inflation... Tableau noir pour l'exécutif?

En savoir plus

DÉBAT

Israël - Hamas : accord impossible?

En savoir plus

SUR LE NET

La Toile divisée à propos de Darren Wilson

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Adèle Haenel, nouveau visage du cinéma français

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Ebola : le Cameroun ferme ses frontières avec le Nigeria

En savoir plus

LE JOURNAL DE L'ÉCONOMIE

Moins d'un Français sur deux est imposable

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Vers une police sous surveillance ?

En savoir plus

DÉBAT

Syrie, la guerre oubliée

En savoir plus

EXPRESS ORIENT

Irak : au coeur des monts Sinjar

En savoir plus

  • Ukraine : "C’est le début de la Troisième Guerre mondiale"

    En savoir plus

  • Gaza : pourquoi les négociations sur un cessez-le-feu permanent sont un cauchemar ?

    En savoir plus

  • Ce qu'il faut retenir de la vidéo de la décapitation de James Foley par l'EI

    En savoir plus

  • Fabius veut coordonner avec l'Iran la lutte contre l'État islamique

    En savoir plus

  • Darius, ce jeune Rom lynché en juin et SDF en août

    En savoir plus

  • Heurts à Bangui entre soldats français et individus armés

    En savoir plus

  • Vidéo : après une nuit plus calme, la situation reste tendue à Ferguson

    En savoir plus

  • Hollande : "La situation internationale est la plus grave depuis 2001"

    En savoir plus

  • Gaza : la trêve une nouvelle fois rompue, Israël vise un chef du Hamas

    En savoir plus

  • La Fifa interdit au FC Barcelone de recruter

    En savoir plus

  • Au bord de l'éruption, le volcan islandais Bardarbunga menace le trafic aérien

    En savoir plus

  • Quand l’Égypte sermonne Washington sur les émeutes de Ferguson

    En savoir plus

  • RDC : le retour tant espéré des réfugiés angolais dans leur pays

    En savoir plus

  • Reportage : les combattants kurdes reprennent le barrage de Mossoul

    En savoir plus

  • Présidentielle 2017 : Alain Juppé candidat à la primaire de l'UMP

    En savoir plus

FRANCE

Xavier Emmanuelli claque la porte du Samu social

Texte par Dépêche

Dernière modification : 20/07/2011

Le fondateur du Samu social, principale structure d'aide d'urgence aux sans-abri, financée à 92 % par l'État, a annoncé qu'il démissionnait de son poste de président de l'organisation. La situation budgétaire n'est selon lui "plus gérable".

REUTERS - Xavier Emmanuelli, fondateur du Samu social de Paris, annonce dans une interview à paraître mercredi qu'il va démissionner de la présidence de la structure qu'il a créée en 1993.

L'ancien secrétaire d'Etat chargé de l'action humanitaire, âgé de 72 ans, motive sa décision par le peu de soutien accordé par l'Etat à une association créée pour venir en aide aux plus démunis dans la capitale.

"Ce n'est plus gérable", explique-t-il à Charlie Hebdo. "L'urgence sociale, personne n'y croit."
 
Bertrand Delanoë, maire de Paris, a rendu hommage dans un communiqué à l'action de Xavier Emmanuelli et déplore lui aussi un engagement insuffisant de la part des pouvoirs publics.
 
"Cette démission intervient dans un contexte difficile pour le Samu social, alors que le gouvernement a considérablement réduit les moyens dévolus à l'hébergement 'urgence", écrit Bertrand Delanoë.
 
"Aujourd'hui, l'accueil des enfants, des femmes et des hommes sans abri, qui est de la pleine responsabilité de l'Etat, vit une crise sans précédent qui ne pourra que s'accentuer avec l'arrivée de l'hiver" poursuit le communiqué.

"Cette situation a déjà des conséquences dramatiques pour des centaines de familles en grande difficulté qui sont remises à la rue avec leurs enfants ou placées dans les urgences hospitalières", ajoute le maire de Paris.
 
Martine Aubry, candidate à l'investiture socialiste pour l'élection présidentielle de 2012, a pour sa part estimé dans un communiqué que la démission de Xavier Emmanuelli était un "cri d'alarme" et dénoncé un désengagement "inacceptable" de l'Etat
de l'hébergement d'urgence.
 
Ce désengagement relève de la non-assistance à personne en danger, a ajouté l'ex-première secrétaire du PS.
 

Première publication : 20/07/2011

  • FRANCE

    Près de 10 millions de Français sont mal logés

    En savoir plus

  • FRANCE

    Pourquoi des villes préfèrent l'amende à la construction de logements sociaux

    En savoir plus

  • ALIMENTATION

    L'Union européenne ferme ses frigos aux plus démunis

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)