Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

LE JOURNAL DE L’AFRIQUE

Libération de Karim Wade : une décision dénoncée par des militants anti-corruption

En savoir plus

LE JOURNAL DE L’AFRIQUE

Condamnation de Moïse Katumbi : l'opposition dénonce un "harcèlement"

En savoir plus

7 JOURS EN FRANCE

Dans les coulisses des palaces parisiens

En savoir plus

LE DÉBAT

Le Royaume-Uni quitte l'Union Européenne, un pays et une Europe sous le choc

En savoir plus

TECH 24

Fintech : quand les startups font trembler la banque

En savoir plus

LA SEMAINE DE L'ECO

Brexit : le saut dans l'inconnu (Partie 2)

En savoir plus

LA SEMAINE DE L'ECO

Brexit : le saut dans l'inconnu (Partie 1)

En savoir plus

POLITIQUE

Jean-Vincent Placé : « Refaire passer le chef de l’État par une primaire ne me paraît pas logique »

En savoir plus

POLITIQUE

Jean-Vincent Placé : « Nous sommes arrivés à un moment où il n’y a plus de débat démocratique ni de dialogue social »

En savoir plus

EUROPE

Goran Hadzic, le dernier fugitif recherché par le TPIY a été arrêté

Texte par Dépêche

Dernière modification : 20/07/2011

Goran Hadzic, ancien responsable des Serbes de Croatie recherché depuis 2004, a été arrêté selon une source gouvernementale serbe. Le dernier fugitif poursuivi par le TPIY pour crimes de guerre doit répondre de quatorze chefs d'inculpation.

AFP - Le ministre serbe chargé de la coopération avec le Tribunal pénal international pour l'ex-Yougoslavie, Rasim Ljajic, a déclaré que le dernier fugitif recherché pour crimes de guerre par le TPIY, Goran Hadzic, sera "bientôt à La Haye", dans un entretien publié jeudi.
              
"Avant, tous les efforts étaient orientés vers Karadzic et Mladic. Je suis certain que ceci est un cas beaucoup plus facile que ceux-là et qu'il (Hadzic) sera bientôt à La Haye", a déclaré M. Ljajic dans une interview à l'hebdomadaire serbe Novi magazin.
              
Il a toutefois indiqué qu'il ignorait où se trouvait l'ancien responsable des Serbes de Croatie, en cavale depuis 2004.
              
"La reddition est la meilleure option pour lui et pour sa famille", a estimé M. Ljajic.
              
A la suite de l'arrestation du chef militaire des Serbes de Bosnie, Ratko Mladic, fin mai à Belgrade, Goran Hadzic reste le dernier fugitif recherché par la justice internationale.
              
Le TPIY a retenu contre Goran Hadzic pas moins de quatorze chefs d'inculpation, notamment pour crimes contre l'humanité.
              
La justice internationale lui reproche son implication présumée dans les meurtres de centaines de civils croates et la déportation de dizaines de milliers de Croates et autres non-Serbes par les troupes serbes pendant la guerre de Croatie (1991-1995).
 

Première publication : 20/07/2011

  • JUSTICE INTERNATIONALE

    Le TPIY considère que Ratko Mladic plaide non coupable

    En savoir plus

  • JUSTICE INTERNATIONALE

    Devant le TPIY, Ratko Mladic estime avoir "défendu son pays"

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)