Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

MODE

Paris, Haute Couture automne-hiver 2014-2015.

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

Vers une offensive terrestre sur Gaza ?

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Israël-Gaza : l'application mobile Yo a peut-être enfin trouvé son utilité

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Une semaine dans le monde - 11 juillet (partie 2)

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Une semaine dans le monde - 11 juillet (partie 1)

En savoir plus

REPORTERS

Exclusif - Dans l'enfer des prisons secrètes

En savoir plus

#ActuElles

Suède : un modèle de parité ?

En savoir plus

LA SEMAINE DE L'ECO

UE - USA : la guerre économique est-elle déclarée ?

En savoir plus

7 JOURS EN FRANCE

UMP et PS sous tension

En savoir plus

  • Nouvelle journée de raids israéliens sur Gaza

    En savoir plus

  • Nouvelle humiliation pour le Brésil battu par les Pays-Bas (3-0)

    En savoir plus

  • Présidentielle afghane : les candidats s'accordent sur un audit des votes

    En savoir plus

  • "Boules puantes" et règlements de compte : la débandade de l’UMP

    En savoir plus

  • Violents combats pour le contrôle d'une base au nord-est de Bagdad

    En savoir plus

  • "Wissous plage" : l’interdiction du port du voile attaquée en justice

    En savoir plus

  • Au Caire, juifs, chrétiens et musulmans célèbrent ensemble la rupture du jeûne

    En savoir plus

  • Vidéo : à Casablanca, trois immeubles s'effondrent sur leurs habitants

    En savoir plus

  • Tour de France 2014 : le Français Blel Kadri remporte la 8e étape

    En savoir plus

  • Décès de Tommy Ramone, le dernier survivant des Ramones

    En savoir plus

  • L'armée ukrainienne essuie de lourdes pertes, Donetsk devient ville fantôme

    En savoir plus

  • Vidéo : les habitants de Rafah pris au piège des raids israéliens

    En savoir plus

  • En mal de soutien, Vladimir Poutine rencontre Fidel Castro à Cuba

    En savoir plus

  • Brève alerte au tsunami après un fort séisme au Japon

    En savoir plus

  • Exclusif - Dans l'enfer des prisons secrètes

    En savoir plus

  • Défilé du 14-Juillet : la présence de soldats algériens fait polémique à Alger

    En savoir plus

  • "Fais tes prières, je vais te tuer" : Amnesty dénonce la torture dans l'est ukrainien

    En savoir plus

  • Gaza : seule une solution politique peut garantir la sécurité d’Israël

    En savoir plus

Culture

Voyage dans les rêves brumeux et dansants de "Cesena"

©

Texte par Priscille LAFITTE

Dernière modification : 20/07/2011

Engagée dans une réflexion sur la lumière, la chorégraphe belge Anne Teresa De Keersmaeker convie les festivaliers à un spectacle mêlant l'architecture du Palais des Papes, le mouvement des corps, et la musique polyphonique. Diaporama.

AFP - Engagée dans une réflexion sur la lumière, la chorégraphe belge Anne Teresa De Keersmaeker convie dès samedi les festivaliers d'Avignon à un "événement": la présentation de sa dernière création à l'aube naissante dans la Cour d'Honneur du Palais des Papes.

Près de 2.000 spectateurs doivent converger à 4H30 du matin vers la Cour d'Honneur, à la couleur ocrée, pour ce spectacle, "Cesena", qui sera donné quatre fois par la compagnie Rosas et l'ensemble vocal anversois Graindelavoix de Björn Schmelzer.

Le spectacle jouera avec des "artifices scénographiques" qui permettent "une réflexion sur la lumière du jour, sa redistribution, l'aveuglement", explique la chorégraphe dans le livret de présentation de son spectacle.

L'an dernier, la chorégraphe avait proposé l'expérience inverse avec "En Attendant" dans le Cloître des Célestins, qui "jouait du paradoxe poétique d'un dévoilement apporté par la nuit, d'une apparition au sein de l'obscur".

Le spectacle mêle l'architecture du Palais des Papes, qui date du XIVème siècle, le mouvement des corps, principalement la marche, et la musique polyphonique apparu dans le sud de la France également au XIVème siècle, l'ars subtilior. Cette musique, très raffinée, sera uniquement vocale.

"J'espère que le silence de l'aube aidera à partager l'expérience que nous tentons", précise Anne Teresa De Keersmaeker.

"A 4H00 du matin, les voix ne sont pas chauffées, elles sont fragiles. On ne peut pas tricher", ajoute pour sa part Björn Schmelzer.

Des expériences similaires ont parsemé la vie du Festival d'Avignon grâce, par exemple, au metteur en scène libano-québecois Wajdi Mouawad, qui avait présenté en 2009 trois spectacles d'affilée: "Littoral", "Incendie" et Forêt", pendant 11 heures, de 20H00 au petit matin.

En 1984, Ariane Mnouchkine avait proposé une nuit entière dans la Cour d'Honneur du Palais des Papes avec trois spectacles de Shakespeare: "Richard II, "La nuit des rois", et "Henri IV", révélant les différentes couleurs revêtues par ces lieux depuis l'obscurité jusqu'à l'aube.

Autre spectacle phare de l'histoire de la Cour d'Honneur et d'Avignon, "Le Soulier de satin" de Claudel, mis en scène dans son intégralité par Antoine Vitez et joué durant toute la nuit dans cette cour, quatre fois de suite. "C'est mémorable", se souvient un fidèle du Festival, Jean Cholet, spécialisé dans la scénographie. "Les gens campaient presque avec des couvertures dans la Cour d'Honneur. Ils dormaient puis se réveillaient et à l'aube ils applaudissaient tous".

Pour Vincent Baudriller, co-directeur du Festival d'Avignon, "si les spectateurs viennent à Avignon, c'est pour vivre des expériences incroyables", "des expériences sensibles fortes", que permettent les lieux et la disponibilité des festivaliers.
 

Première publication : 20/07/2011

  • FESTIVAL D'AVIGNON

    "Yahia Yaïch", quand le théâtre rêve avant l'heure de la chute de Ben Ali

    En savoir plus

  • FESTIVALS

    À Aix, le ténor Castronovo arbitre un duel de sopranos dans "La Traviata"

    En savoir plus

  • FRANCE

    Les candidats à la primaire socialiste sur le pont... à Avignon

    En savoir plus

Comments

COMMENTAIRE(S)