Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Abdelaziz Bouteflika réélu pour un quatrième mandat

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Aquilino Morelle : Un "caillou" dans la chaussure de François Hollande

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Une semaine dans le monde - 18 avril (Partie 2)

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Une semaine dans le monde - 18 avril (Partie 1)

En savoir plus

LA SEMAINE DE L'ECO

Crise ukrainienne : vers une nouvelle guerre du gaz ?

En savoir plus

#ActuElles

Carrière envers et contre tout ?

En savoir plus

LA SEMAINE DE L'ECO

50 milliards d'économies : un plan d'austérité qui ne dit pas son nom ?

En savoir plus

7 JOURS EN FRANCE

La rigueur version Valls

En savoir plus

TECH 24

Les Google Glass déjà mal vues

En savoir plus

  • Nicolas Hénin, ex-otage : "Nous avons traversé la frontière à tête découverte, les mains dans les poches"

    En savoir plus

  • Le Paris Saint-Germain se console avec la Coupe de la Ligue

    En savoir plus

  • Les journalistes libérés attendus à Paris dimanche matin

    En savoir plus

  • En images : Rencontres internationales de cerfs-volants à Berck-sur-Mer

    En savoir plus

  • Soudan du Sud : plus de 100 morts dans un raid pour du bétail

    En savoir plus

  • Vidéo : pour RSF, la Syrie ne doit pas devenir "un trou noir" de l’information

    En savoir plus

  • Corée du Sud : le capitaine s'explique après le naufrage du ferry, trois corps remontés

    En savoir plus

  • "Les journalistes français retrouvés près de la zone contrôlée par l'EIIL"

    En savoir plus

  • En images : les célébrations de Pâques dans le monde

    En savoir plus

  • Des tracts antisémites inquiètent la communauté juive de Donetsk

    En savoir plus

  • Grande Guerre : les animaux, ces grands oubliés des tranchées

    En savoir plus

  • Reportage interactif : Cambodge, les sacrifiés du sucre

    En savoir plus

  • Vidéo : l'est de l'Ukraine "deviendra un pays indépendant"

    En savoir plus

  • Abdelaziz Bouteflika, le président fantôme

    En savoir plus

  • Découverte de la première planète jumelle de la Terre

    En savoir plus

  • L'embryon numérique, la nouvelle technologie pour faire un bébé parfait

    En savoir plus

  • Sans surprise, Bouteflika réélu président de l'Algérie avec 81,53 % des voix

    En savoir plus

  • Prijedor : les survivants contre l’oubli

    En savoir plus

EUROPE

Un tableau de Modigliani a permis l'arrestation de Goran Hadzic

©

Texte par Dépêche

Dernière modification : 21/07/2011

Selon le procureur serbe pour les crimes de guerre, un tableau d'Amadeo Modigliani, découvert en 2010 chez un proche de Hadzic, a permis de retrouver la trace de l'ancien responsable des Serbes de Croatie, arrêté mercredi.

AFP - Un tableau d'Amadeo Modigliani (1884-1920) est à l'origine de l'arrestation, mercredi en Serbie, de Goran Hadzic, l'ancien responsable des Serbes de Croatie, a déclaré le procureur serbe pour les crimes de guerre, Vladimir Vukcevic, devant la presse.

Le tableau, "Portrait d'un homme" (1918), a été découvert le 30 décembre 2010, lors de la perquisition du domicile d'un proche de Goran Hadzic, un certain Zoran Mandic, a expliqué M. Vukcevic.

Les enquêteurs, qui soupçonnaient Goran Hadzic de s'être emparé de ce tableau, probablement pendant la guerre en Croatie (1991-1995), découvrent alors que le fugitif cherchait à vendre l'oeuvre d'art, dont la valeur s'élève à plusieurs millions d'euros, pour financer sa cavale, a ajouté M. Vukcevic.

Hadzic était le dernier criminel recherché par le TPIY

"C'était un signe que Hadzic manquait d'argent. Alors nous avons suivi cette piste", a poursuivi le procureur, en assurant sans entrer dans les détails qu'il s'était agi là d'une "percée stratégique" pour les enquêteurs.

Cinquante autres tableaux ont été retrouvés chez Zoran Mandic, a indiqué M. Vukcevic.

Le procureur a ajouté que Hadzic projetait vraisemblablement de quitter la Serbie et qu'il avait été informé que son arrestation était imminente grâce à de fausses informations communiquées aux médias locaux par ses partisans.

Des médias serbes avaient même évoqué lundi son arrestation, aussitôt démentie par les autorités.

"C'était un avertissement" pour qu'il prenne la fuite et Goran Hadzic "a retardé de 24 heures son rendez-vous avec son contact" qui devait lui apporter des fonds, a poursuivi le procureur.

Hadzic était "très méfiant et utilisait une fausse identité. Il était difficile à reconnaître. Il avait une barbe de trois jours et une moustache", a décrit m. Vukcevic.

Pendant sa fuite, Hadzic avait maintenu des contacts avec quelques amis seulement, ainsi qu'avec des popes de l'Eglise orthodoxe serbe, selon M. Vukcevic.

Goran Hadzic était réclamé par le Tribunal pénal international pour l'ex-Yougoslavie (TPIY) pour son rôle pendant la guerre en Croatie.

 

Première publication : 21/07/2011

  • SERBIE

    Goran Hadzic, le dernier fugitif recherché par le TPIY a été arrêté

    En savoir plus

  • JUSTICE INTERNATIONALE

    Devant le TPIY, Ratko Mladic estime avoir "défendu son pays"

    En savoir plus

Comments

COMMENTAIRE(S)