Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Le gouvernement israélien utilise la mort de James Foley pour sa communication

En savoir plus

7 JOURS EN FRANCE

Une rentrée politique sous tension

En savoir plus

#ActuElles

Réfugiés de Centrafrique: préserver son honneur et sa dignité

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

RDC : L'opposant Tshisekedi en convalescence à Bruxelles

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Centrafrique : manifestations contre la France au PK5

En savoir plus

CAP AMÉRIQUES

Émeutes de Ferguson : Obama face à la question raciale

En savoir plus

TECH 24

Transports du futur : quand la réalité dépasse la fiction

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Philippe Ramette fait son éloge de la contemplation

En savoir plus

DÉBAT

UE - États-Unis - Russie : le double-jeu des sanctions

En savoir plus

  • Quelles options pour l’administration Obama contre l’EI en Syrie ?

    En savoir plus

  • Le convoi russe atteint Lougansk malgré les protestations occidentales

    En savoir plus

  • Ahmet Davutoglu, l'homme qui ne fait aucune ombre à Erdogan

    En savoir plus

  • Vidéo : après la reprise du barrage de Mossoul, les Kurdes déminent la zone

    En savoir plus

  • Doublé historique des Français au 100 m libre, Manaudou décroche l'or

    En savoir plus

  • Un nouveau gouvernement de large ouverture formé en Centrafrique

    En savoir plus

  • Irak : près de 70 morts dans l'attaque d'une mosquée sunnite

    En savoir plus

  • Les éliminatoires de la CAN-2015 perturbées par le virus Ebola

    En savoir plus

  • Le Hamas exécute des "collaborateurs" présumés d'Israël à Gaza

    En savoir plus

  • Yémen : "Si la transition est abandonnée, alors le pays se disloquera"

    En savoir plus

  • Mélenchon prend du recul mais ne quitte pas la vie politique

    En savoir plus

  • RD Congo : interrogations après des décès dus à une fièvre hémorragique

    En savoir plus

  • 22 août 1914 : le jour le plus meurtrier de l'histoire de France

    En savoir plus

  • Selon le Pentagone, neutraliser l'EI passe par une intervention en Syrie

    En savoir plus

  • Mohamed Deif, plus que jamais ennemi juré d'Israël

    En savoir plus

EUROPE

Un tableau de Modigliani a permis l'arrestation de Goran Hadzic

Texte par Dépêche

Dernière modification : 21/07/2011

Selon le procureur serbe pour les crimes de guerre, un tableau d'Amadeo Modigliani, découvert en 2010 chez un proche de Hadzic, a permis de retrouver la trace de l'ancien responsable des Serbes de Croatie, arrêté mercredi.

AFP - Un tableau d'Amadeo Modigliani (1884-1920) est à l'origine de l'arrestation, mercredi en Serbie, de Goran Hadzic, l'ancien responsable des Serbes de Croatie, a déclaré le procureur serbe pour les crimes de guerre, Vladimir Vukcevic, devant la presse.

Le tableau, "Portrait d'un homme" (1918), a été découvert le 30 décembre 2010, lors de la perquisition du domicile d'un proche de Goran Hadzic, un certain Zoran Mandic, a expliqué M. Vukcevic.

Les enquêteurs, qui soupçonnaient Goran Hadzic de s'être emparé de ce tableau, probablement pendant la guerre en Croatie (1991-1995), découvrent alors que le fugitif cherchait à vendre l'oeuvre d'art, dont la valeur s'élève à plusieurs millions d'euros, pour financer sa cavale, a ajouté M. Vukcevic.

Hadzic était le dernier criminel recherché par le TPIY

"C'était un signe que Hadzic manquait d'argent. Alors nous avons suivi cette piste", a poursuivi le procureur, en assurant sans entrer dans les détails qu'il s'était agi là d'une "percée stratégique" pour les enquêteurs.

Cinquante autres tableaux ont été retrouvés chez Zoran Mandic, a indiqué M. Vukcevic.

Le procureur a ajouté que Hadzic projetait vraisemblablement de quitter la Serbie et qu'il avait été informé que son arrestation était imminente grâce à de fausses informations communiquées aux médias locaux par ses partisans.

Des médias serbes avaient même évoqué lundi son arrestation, aussitôt démentie par les autorités.

"C'était un avertissement" pour qu'il prenne la fuite et Goran Hadzic "a retardé de 24 heures son rendez-vous avec son contact" qui devait lui apporter des fonds, a poursuivi le procureur.

Hadzic était "très méfiant et utilisait une fausse identité. Il était difficile à reconnaître. Il avait une barbe de trois jours et une moustache", a décrit m. Vukcevic.

Pendant sa fuite, Hadzic avait maintenu des contacts avec quelques amis seulement, ainsi qu'avec des popes de l'Eglise orthodoxe serbe, selon M. Vukcevic.

Goran Hadzic était réclamé par le Tribunal pénal international pour l'ex-Yougoslavie (TPIY) pour son rôle pendant la guerre en Croatie.

 

Première publication : 21/07/2011

  • SERBIE

    Goran Hadzic, le dernier fugitif recherché par le TPIY a été arrêté

    En savoir plus

  • JUSTICE INTERNATIONALE

    Devant le TPIY, Ratko Mladic estime avoir "défendu son pays"

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)