Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

L'INVITÉ DE L'ÉCO

Quelle diplomatie économique pour la France ? Avec Hubert Védrine et Pascal Lamy

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Guinée : cohue meurtrière lors d'un concert à Conakry

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Crash du vol AH5017 : Hommage à 2 cinéastes disparus

En savoir plus

FOCUS

Birmanie : la transition démocratique piétine

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Les people et le conflit israélo-palestinien

En savoir plus

L'ENTRETIEN

Matshidiso Moeti, ancienne Directrice régionale adjointe de l'OMS pour l'Afrique

En savoir plus

LE JOURNAL DE L'ÉCONOMIE

L'Argentine poussée vers le défaut de paiement

En savoir plus

SUR LE NET

Chine : de faux profils Twitter démasqués

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Les cachotteries de Poutine et Merkel"

En savoir plus

  • Un rassemblement pro-israélien organisé à Paris

    En savoir plus

  • Carte : l’opération Barkhane de l’armée française au Sahel

    En savoir plus

  • Gaza : un responsable de l'ONU fond en larmes en direct

    En savoir plus

  • Royaume-Uni : HSBC ferme les comptes de plusieurs clients musulmans

    En savoir plus

  • Ils ont fait plier l'Argentine : qui sont ces fonds "vautours" ?

    En savoir plus

  • Ebola : état d'urgence au Sierra Leone, l'inquiétude grandit dans le monde

    En savoir plus

  • La dissolution de la Ligue de défense juive à l’étude

    En savoir plus

  • Israël mobilise de nouveaux réservistes et obtient des munitions américaines

    En savoir plus

  • Avec "Lucy", Luc Besson domine le box-office américain

    En savoir plus

  • MH17 : les enquêteurs de l'OSCE accèdent au site du crash

    En savoir plus

  • Vidéo : reportage au cœur des tunnels creusés par le Hamas à Gaza

    En savoir plus

  • La clôture frontalière, nouvelle pomme de discorde entre le Maroc et l’Algérie

    En savoir plus

  • Moscou condamné à verser 1,86 milliard d'euros aux ex-actionnaires de Ioukos

    En savoir plus

  • Karim Wade, le fils de l'ex-président, jugé à Dakar pour "enrichissement illicite"

    En savoir plus

  • Mort de Paul Jean-Ortiz, conseiller diplomatique de François Hollande

    En savoir plus

  • BNP Paribas subit une perte record après l'amende américaine

    En savoir plus

  • Glissement de terrain meurtrier dans l'ouest de l'Inde

    En savoir plus

  • "Accuser la Serbie du déclenchement de la guerre est absurde"

    En savoir plus

Economie

Un sommet de la dernière chance à Bruxelles pour rassurer les marchés

Vidéo par Antoine MARIOTTI

Texte par Dépêche

Dernière modification : 21/07/2011

Les dirigeants de la zone euro se réunissent à Bruxelles afin de s'accorder sur un plan pour éviter une faillite de la Grèce. Nicolas Sarkozy et Angela Merkel ont réussi à adopter une ligne commune qui devrait peser sur l'issue de ce sommet.

AFP - La zone euro envisage, dans le projet d'accord du sommet de Bruxelles, de réduire le montant de la dette grecque, mais les solutions sur la table risquent d'être interprétées comme un défaut de paiement de la Grèce, a déclaré jeudi à l'AFP un diplomate européen.

Le texte qui a été posé sur la table des discussions jeudi matin, après un compromis franco-allemand trouvé dans la nuit à Berlin, "devrait réunir l'accord des partenaires sur la quasi-totalité des points", a-t-il ajouté.

Prié de dire si ces solutions aboutiraient à un allègement de la dette grecque et du poids des intérêts que doit verser le pays, ce diplomate a répondu: "oui".

Les dirigeants de la zone euro devaient entamer à la mi-journée un sommet extraordinaire crucial pour l'avenir de la Grèce et de la monnaie unique.

"Il y a des solutions qui peuvent être interprétées comme un défaut de paiement par les agences de notation", a souligné ce diplomate. Il a toutefois rappelé que le défaut de paiement n'était "pas décrété par les Etats".

Or, la Banque centrale européenne a menacé jusqu'ici en cas de défaut de paiement de la Grèce de ne plus accepter les titres de la dette publique grecque comme garantie pour prêter de l'argent aux banques européennes, grecques en particulier.

Le projet d'accord prévoit une participation des créanciers privés de la Grèce (banques, assurances, fonds de pension et d'investissement...) qui n'a pas été chiffrée pour l'instant", selon la source proche des négociations.

"Il y a un menu d'options laissé à l'initiative des créanciers privés", a-t-elle ajouté, citant la possibilité de renouveler les prêts à la Grèce une fois que ceux qu'ils détiennent arrivent à échéance mais aussi des échanges d'obligations en circulation contre des prêts de plus longue durée.

Première publication : 21/07/2011

  • ZONE EURO

    Paris et Berlin s'accordent sur un plan d'aide à la Grèce avant le sommet

    En savoir plus

  • ALLEMAGNE

    Angela Merkel, girouette de la zone euro ?

    En savoir plus

  • ZONE EURO

    Crise de l'euro : chacun cherche son coupable

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)