Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Libye : Un incendie "hors de contrôle" menace Tripoli

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Une semaine dans le monde - 25 juillet (partie 1)

En savoir plus

DÉBAT

Crash du MH 17 en Ukraine : une enquête entravée par la bataille de l'Est

En savoir plus

L'ENTRETIEN

Gilles Kepel : "Plus Israël réplique, plus le Hamas remporte une victoire politique"

En savoir plus

FOCUS

Inde : Carrefour jette l’éponge

En savoir plus

REPORTERS

L’essor du tourisme "100 % halal"

En savoir plus

L'ENTRETIEN

Jean Ping, ancien ministre des Affaires étrangères du Gabon

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Contre-productif"

En savoir plus

SUR LE NET

Les initiatives réclamant la paix à Gaza se multiplient

En savoir plus

  • Aïd meurtrier à Gaza, Netanyahou annonce une "longue campagne"

    En savoir plus

  • Un incendie hors de contrôle menace Tripoli d’une "catastrophe humaine"

    En savoir plus

  • En images : de Gaza à la Syrie, en passant par l’Irak, la triste fête de l’Aïd

    En savoir plus

  • Transferts : l'attaquant français Antoine Griezmann signe à l'Atletico

    En savoir plus

  • Ioukos : la Russie perd un procès à 50 milliards de dollars

    En savoir plus

  • La France prête à accueillir les chrétiens persécutés en Irak

    En savoir plus

  • Vol Air Algérie : Paris et Alger sous le feu des critiques

    En savoir plus

  • Gilles Kepel : "Plus Israël réplique, plus le Hamas remporte une victoire politique"

    En savoir plus

  • Un Français soupçonné de recruter des djihadistes arrêté au Maroc

    En savoir plus

  • Photos à l'appui, Washington accuse Moscou de bombarder l'Ukraine

    En savoir plus

  • Vol d'Air Algérie : les boîtes noires arrivées en France, le pays en deuil

    En savoir plus

  • Sous le choc, Sloviansk découvre sa première fosse commune

    En savoir plus

  • Vol MH17 : l’arrivée des experts de nouveau repoussée en raison des combats

    En savoir plus

  • 28 juillet 1914 : l'empire des Habsbourg signe son arrêt de mort

    En savoir plus

  • Ebola : après le Nigeria, un cas mortel confirmé à Freetown, au Sierra Leone

    En savoir plus

  • Jean Ping, ancien ministre des Affaires étrangères du Gabon

    En savoir plus

  • La France demande à ses ressortissants de quitter la Libye

    En savoir plus

  • Tour de France : le requin Nibali s'offre un premier sacre

    En savoir plus

Amériques

Obama donne son accord à l'abrogation du tabou homosexuel dans l'armée

Texte par Dépêche

Dernière modification : 23/07/2011

Le président Barack Obama a validé l'abrogation définitive, le 20 septembre prochain, du tabou gay dans l'armée américaine. Il met ainsi fin à une loi qu'il juge "discriminatoire" en vigueur depuis 18 ans.

AFP - Le président Barack Obama a annoncé vendredi avoir donné son feu vert à l'abrogation définitive du tabou homosexuel dans l'armée américaine, mettant fin à une loi selon lui "discriminatoire" en place depuis 18 ans.

M. Obama a indiqué dans un communiqué avoir "informé le Congrès que les conditions d'une abrogation étaient réunies", et souligné que la loi qui obligeait les militaires gays à dissimuler leur homosexualité sous peine de renvoi allait "prendre fin, une fois pour toutes, dans 60 jours, le 20 septembre 2011".

Ce communiqué a été diffusé à l'issue d'une rencontre avec le secrétaire à la Défense Leon Panetta et le plus haut gradé américain, l'amiral Mike Mullen. Comme le président, ces deux responsables devaient "certifier" au Congrès que la préparation des forces armées à la perspective d'accueillir des personnes gays ou lesbiennes dans ses rangs était achevée et que le tabou gay pouvait être levé.

Depuis que le Sénat a voté l'abrogation du tabou gay le 18 décembre, le Pentagone a élaboré de nouveaux manuels et préparé l'ensemble des forces armées, soit 2,3 millions de militaires d'active et de réserve, à cette nouvelle politique.

Le sujet a fait l'objet d'un débat passionné dans la société américaine avec l'intervention de personnalités telles que la chanteuse Lady Gaga en faveur de l'abolition du tabou gay, le qualifiant de discriminatoire.

Mais certains élus, essentiellement républicains, et certains hauts gradés de l'armée comme le patron des Marines, le général James Amos, craignaient que cela nuise à l'efficacité des soldats au combat.

 

Première publication : 22/07/2011

  • ÉTATS-UNIS

    Une cour d'appel tranche en faveur de l'interdiction du tabou homosexuel dans l'armée

    En savoir plus

  • ÉTATS-UNIS

    Le Sénat approuve l'abrogation du tabou gay dans l'armée

    En savoir plus

  • ÉTATS-UNIS

    La Cour suprême maintient le tabou homosexuel dans l'armée

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)