Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

LE JOURNAL DE L’AFRIQUE

Tunisie : le Parlement assouplit la loi sur la consommation de stupéfiants

En savoir plus

JOURNAL DE CAMPAGNE

Marine Le Pen et Emmanuel Macron présents à l'hommage au policier Xavier Jugelé

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

L'hommage à Xavier Jugelé émeut mais n'évite pas les polémiques

En savoir plus

MARDI POLITIQUE

Louis Aliot : "Emmanuel Macron est soutenu par les marchés financiers"

En savoir plus

MARDI POLITIQUE

Louis Aliot : "Il y aura une nouvelle Europe, un nouveau traité"

En savoir plus

FOCUS

À la "Frontière Sud" du Mexique, où commence vraiment le mur contre les migrants

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Reda Kateb, un Django Reinhardt qui nous parle d'aujourd'hui

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Travaillez, M. Macron"

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"La majorité des Français n'a pas de candidat au second tour"

En savoir plus

Afrique

Un soldat marocain tué près de la frontière algérienne

Texte par Dépêche

Dernière modification : 22/07/2011

Selon une source officielle, un garde-frontière marocain a trouvé la mort lors d'un affrontement avec des hommes armés qui seraient entrés dans le royaume depuis l'Algérie. La frontière entre les deux pays est fermée depuis 1994.

AFP - Un soldat marocain a été tué vendredi lors d'un affrontement avec des hommes armés qui se sont introduits au Maroc à partir du territoire algérien, a indiqué une source officielle à l'AFP.

"L'incident est survenu vers 11h00 (GMT) lors d'un accrochage avec les gardes frontières. Il y a eu un mort parmi ces gardes", selon une source sécuritaire contactée par l'AFP sur place.

"Ces individus étaient barbus et habillés à l'afghane. Ils s'agit probablement d'islamistes. Après l'accrochage, ils se sont repliés vers une petite montagne dans la frontière (algéro-marocaine)", a précisé cette même source.

Un responsable du ministère de l'Intérieur marocain a également indiqué que ces "individus se sont présentés à un domicile en tant que Moujahidines algériens, près de la ville de Jrada", à l'est du Maroc.

"Il étaient venus dans ce domicile probablement pour s'approvisionner en denrées aliméntaires", a-t-il conclu.

La frontière terrestre entre les deux pays a été fermée en 1994 à la suite d'un attentat islamiste à Marrakech (sud du Maroc) que Rabat avait imputé aux services secrets algériens.

 

Première publication : 22/07/2011

  • SAHARA OCCIDENTAL

    Pourquoi le conflit du Sahara occidental s’éternise ?

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)