Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

DANS LA PRESSE

Aux Etats-Unis, la réalité "sinistre" des enfants séparés de leurs parents sans-papiers

En savoir plus

L’invité du jour

Alexandre Mars : "Faire une société dans laquelle le don sera la norme"

En savoir plus

L'INFO ÉCO

Éthiopie : le barrage pharaonique construit sur le Nil

En savoir plus

DANS LA PRESSE

"Je pense, donc je foot"

En savoir plus

DEMAIN À LA UNE

Fête de la musique : une fête qui résonne au-delà des frontières

En savoir plus

ICI L'EUROPE

Nord-Sud : la place des femmes en question

En savoir plus

ICI L'EUROPE

Josef Borrell : "Avec l'Aquarius, la réponse a été espagnole et non européenne"

En savoir plus

DEMAIN À LA UNE

Journée mondiale des réfugiés : l'Europe à l'heure d'une nouvelle polémique

En savoir plus

LE JOURNAL DE L’AFRIQUE

Déception pour les équipes africaines au Mondial de football

En savoir plus

Afrique

Un soldat marocain tué près de la frontière algérienne

Texte par Dépêche

Dernière modification : 22/07/2011

Selon une source officielle, un garde-frontière marocain a trouvé la mort lors d'un affrontement avec des hommes armés qui seraient entrés dans le royaume depuis l'Algérie. La frontière entre les deux pays est fermée depuis 1994.

AFP - Un soldat marocain a été tué vendredi lors d'un affrontement avec des hommes armés qui se sont introduits au Maroc à partir du territoire algérien, a indiqué une source officielle à l'AFP.

"L'incident est survenu vers 11h00 (GMT) lors d'un accrochage avec les gardes frontières. Il y a eu un mort parmi ces gardes", selon une source sécuritaire contactée par l'AFP sur place.

"Ces individus étaient barbus et habillés à l'afghane. Ils s'agit probablement d'islamistes. Après l'accrochage, ils se sont repliés vers une petite montagne dans la frontière (algéro-marocaine)", a précisé cette même source.

Un responsable du ministère de l'Intérieur marocain a également indiqué que ces "individus se sont présentés à un domicile en tant que Moujahidines algériens, près de la ville de Jrada", à l'est du Maroc.

"Il étaient venus dans ce domicile probablement pour s'approvisionner en denrées aliméntaires", a-t-il conclu.

La frontière terrestre entre les deux pays a été fermée en 1994 à la suite d'un attentat islamiste à Marrakech (sud du Maroc) que Rabat avait imputé aux services secrets algériens.

 

Première publication : 22/07/2011

  • SAHARA OCCIDENTAL

    Pourquoi le conflit du Sahara occidental s’éternise ?

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)