Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Le Malien Birama Sidibé candidat à la présidence de la Banque africaine de développement

En savoir plus

7 JOURS EN FRANCE

Loi santé : ce qui va changer

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Serge Atlaoui condamné à mort : La France peut-elle faire pression ?

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Migrants en Méditerranée, sans stratégie face au drame l'Europe mise en cause

En savoir plus

7 JOURS EN FRANCE

Émission spéciale : Marseille, le renouveau ?

En savoir plus

FOCUS

Vidéo : sur les traces du réalisateur Henri Verneuil, réfugié arménien

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Génocide arménien, cent ans après déni et mémoire continuent de se côtoyer

En savoir plus

LE PARIS DES ARTS

Le Paris des Arts de Léa Drucker

En savoir plus

TECH 24

Numérique : tout pour la musique

En savoir plus

Afrique

Un soldat marocain tué près de la frontière algérienne

Texte par Dépêche

Dernière modification : 22/07/2011

Selon une source officielle, un garde-frontière marocain a trouvé la mort lors d'un affrontement avec des hommes armés qui seraient entrés dans le royaume depuis l'Algérie. La frontière entre les deux pays est fermée depuis 1994.

AFP - Un soldat marocain a été tué vendredi lors d'un affrontement avec des hommes armés qui se sont introduits au Maroc à partir du territoire algérien, a indiqué une source officielle à l'AFP.

"L'incident est survenu vers 11h00 (GMT) lors d'un accrochage avec les gardes frontières. Il y a eu un mort parmi ces gardes", selon une source sécuritaire contactée par l'AFP sur place.

"Ces individus étaient barbus et habillés à l'afghane. Ils s'agit probablement d'islamistes. Après l'accrochage, ils se sont repliés vers une petite montagne dans la frontière (algéro-marocaine)", a précisé cette même source.

Un responsable du ministère de l'Intérieur marocain a également indiqué que ces "individus se sont présentés à un domicile en tant que Moujahidines algériens, près de la ville de Jrada", à l'est du Maroc.

"Il étaient venus dans ce domicile probablement pour s'approvisionner en denrées aliméntaires", a-t-il conclu.

La frontière terrestre entre les deux pays a été fermée en 1994 à la suite d'un attentat islamiste à Marrakech (sud du Maroc) que Rabat avait imputé aux services secrets algériens.

 

Première publication : 22/07/2011

  • SAHARA OCCIDENTAL

    Pourquoi le conflit du Sahara occidental s’éternise ?

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)