Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Ouganda : Dominic Ongwen comparaît devant la CPI

En savoir plus

FOCUS

Auschwitz, symbole d'une entreprise de mort programmée et industrielle

En savoir plus

À L’AFFICHE !

La Shoah racontée dans le cinéma et la littérature

En savoir plus

SUR LE NET

La beauté noire à l'heure du web 2.0

En savoir plus

L'ENTRETIEN

"En arrivant à Auschwitz, les Soviétiques ont trouvé un immense cimetière"

En savoir plus

LA SEMAINE DE L'ECO

Conférence de Paris sur le climat : une opportunité pour les entreprises ? (partie 1)

En savoir plus

LA SEMAINE DE L'ECO

Conférence de Paris sur le climat : une opportunité pour les entreprises ? (partie 2)

En savoir plus

L'ENTRETIEN

Colombie : le président convaincu "que les Farc veulent la paix"

En savoir plus

DÉBAT

Victoire de Tsipras en Grèce, la naissance d'une nouvelle Europe ? (partie 2)

En savoir plus

Afrique

Un soldat marocain tué près de la frontière algérienne

Texte par Dépêche

Dernière modification : 22/07/2011

Selon une source officielle, un garde-frontière marocain a trouvé la mort lors d'un affrontement avec des hommes armés qui seraient entrés dans le royaume depuis l'Algérie. La frontière entre les deux pays est fermée depuis 1994.

AFP - Un soldat marocain a été tué vendredi lors d'un affrontement avec des hommes armés qui se sont introduits au Maroc à partir du territoire algérien, a indiqué une source officielle à l'AFP.

"L'incident est survenu vers 11h00 (GMT) lors d'un accrochage avec les gardes frontières. Il y a eu un mort parmi ces gardes", selon une source sécuritaire contactée par l'AFP sur place.

"Ces individus étaient barbus et habillés à l'afghane. Ils s'agit probablement d'islamistes. Après l'accrochage, ils se sont repliés vers une petite montagne dans la frontière (algéro-marocaine)", a précisé cette même source.

Un responsable du ministère de l'Intérieur marocain a également indiqué que ces "individus se sont présentés à un domicile en tant que Moujahidines algériens, près de la ville de Jrada", à l'est du Maroc.

"Il étaient venus dans ce domicile probablement pour s'approvisionner en denrées aliméntaires", a-t-il conclu.

La frontière terrestre entre les deux pays a été fermée en 1994 à la suite d'un attentat islamiste à Marrakech (sud du Maroc) que Rabat avait imputé aux services secrets algériens.

 

Première publication : 22/07/2011

  • SAHARA OCCIDENTAL

    Pourquoi le conflit du Sahara occidental s’éternise ?

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)