Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Le copilote de la Germanwings était-il dépressif ?

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Offensive militaire au Yémen - Elections départementales en France

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Crash de l'A320 de Germanwings - Les élections au Nigeria

En savoir plus

REPORTERS

San Cristóbal, le chaudron vénézuélien

En savoir plus

7 JOURS EN FRANCE

Chômage, au-delà de la courbe

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Tunisie : la fête nationale endeuillée par l'attentat du Bardo

En savoir plus

MODE

Alaïa, Jarrar et Kayrouz marient l'ascèse à la sensualité

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Présidentielle au Nigeria : les 2 principaux rivaux signent un accord de paix

En savoir plus

#ActuElles

Les super héroïnes débarquent dans la BD

En savoir plus

SPORT

Lewis Hamilton remporte le Grand Prix d'Allemagne

Texte par Dépêche

Dernière modification : 24/07/2011

La McLaren du Britannique Lewis Hamilton a franchi la première la ligne d'arrivée du Grand Prix d'Allemagne devant la Ferrari de Fernando Alonso et la Red Bull de Mark Webber. Le leader du championnat, l'Allemand Sebastian Vettel, finit quatrième.

AFP - Le Britannique Lewis Hamilton (McLaren) a remporté le Grand Prix d'Allemagne de Formule 1, dixième épreuve de la saison, devant l'Espagnol Fernando Alonso (Ferrari) et l'Australien Mark Webber (Red Bull), dimanche au Nürburgring (Est).

L'Allemand Sebastian Vettel, pour la première fois de la saison, ne termine pas 1er ni 2e. Quatrième, il perd également, pour la première fois après dix courses, des points sur son dauphin, Mark Webber, qu'il distance encore toutefois de 75 longueurs (214 points contre 139).

La victoire n'était pas acquise d'avance pour le champion 2008, qui est allé la chercher à la force du poignet, sur un très joli dépassement d'Alonso environ aux deux tiers de la course (36e tour).

Hamilton, qui, bluffant, se disait très lent vendredi, avant de s'affirmer surpris samedi en qualifications, où il avait manqué d'un souffle la pole, s'est imposé pour la deuxième fois de l'année, après le GP de Chine. Un succès lui permettant de dépasser Alonso au classement, où il devient 3e (134 pts).

Alonso, 2e dimanche, n'a pas grand chose à se reprocher. Sa Ferrari semblait plus lente que la McLaren. Webber non plus. Red Bull, en Allemagne, a paru plus lente que McLaren et Ferrari. Alonso a doublé Vettel en piste et Webber aux stands. Et Webber n'a pu soutenir le rythme d'Hamilton en fin de course.

Première publication : 24/07/2011

  • FORMULE 1

    À Silverstone, Alonso offre à Ferrari son premier succès de la saison

    En savoir plus

  • FORMULE 1

    À Silverstone, Mark Webber souffle la pole à son coéquipier Sebastian Vettel

    En savoir plus

  • FORMULE 1

    Vettel remporte le Grand Prix d'Europe et conforte sa place de leader

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)