Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Emmanuel Macron met en scène la signature des ordonnances sur le code du travail

En savoir plus

LE JOURNAL DE L’AFRIQUE

Ile Maurice : le pays dépassé par le trafic de drogue

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

La Catalogne en instance de divorce avec l'Espagne ?

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Législatives en Allemagne : indétrônable Merkel ?

En savoir plus

TECH 24

Ava, l'application qui donne de la voix aux sourds et malentendants

En savoir plus

LA SEMAINE DE L'ECO

Paris - Berlin : vers une vision commune de l'Europe ?

En savoir plus

#ActuElles

"Ellas Hoy" : bienvenue à "ActuElles" en espagnol

En savoir plus

LA SEMAINE DE L'ECO

L'Allemagne, un modèle économique à suivre ?

En savoir plus

FOCUS

Allemagne : génération Merkel

En savoir plus

TECH 24

Les dernières tendances de la planète hi-tech et l’impact des révolutions numériques sur notre quotidien. Le samedi à 7h45. Et dès le vendredi, en avant-première sur internet!

Dernière modification : 27/07/2011

Murdoch comprend-il le Web ?

Cette semaine dans Tech 24, nous revenons sur la succession de mésaventures qui font chavirer l’empire Murdoch... L'affaire des écoutes téléphoniques du journal News of the World plonge le vaisseau amiral News Corp dans la tourmente. Le salut de Rupert Murdoch peut-il venir du numérique ?

Le magnat australien de 80 ans, Rupert Murdoch, dont la fortune est estimée par Forbes à 7,6 milliards de dollars a réussi à bâtir de toutes pièces News Corp, un empire de plus de 170 titres de presse et de plusieurs chaînes de télévision, dont Fox News. Pourtant, depuis qu’Internet est apparu, l'homme d'affaires semble avoir perdu la main.

La difficile équation du gratuit et du payant

Ce qui gêne le plus Murdoch avec Internet, c’est la gratuité. Il fait donc payer en ligne une partie du contenu des sites du Times et du Sunday Times qui sont dans le giron de News Corp.

Mais surtout, il estime ne pas être suffisamment rémunéré pour la lecture de ces journaux en libre accés. Dans son esprit, l'audience sur Internet de ses journaux prestigieux, comme le Wall Street Journal, enrichit principalement Google qui en profite pour vendre davantage de publicité, alors que lui, n’empoche que "des cacahuètes" comme il l’a expliqué au cours d’une interview en mars 2010 à la chaîne Fox Business. À cette époque, Murdoch va jusqu’à menacer de déréférencer le contenu de ses journaux de Google.

The Daily, un pari risqué…

Avec l’iPad, Murdoch a estimé qu’il serait plus facile de commercialiser ses journaux en format électronique. En février 2011, il a donc lancé The Daily, un quotidien destiné uniquement à la tablette signée Apple et a donc embauché 100 journalistes pour l’occasion. Or, pour l’instant, rien n’indique qu’il réussira à fidéliser les 500 000 lecteurs nécessaires pour atteindre l’équilibre financier. Peut-être aurait-il été plus judicieux de décliner The Daily sur les tablettes Android.

... qui ne doit pas connaître le même sort que MySpace

En 2005, Murdoch s’offre le réseau social alors chéri de tous les artistes pour 580 millions de dollars... Mais MySpace n’a pas su contrer le succès de Facebook et le site a été revendu cette année quelque 35 millions de dollars, soit un seizième de son prix d’achat. Le site passe alors dans les mains d’une entreprise de publicité épaulée par Justin Timberlake. Quel retournement de situation alors que, dans le film The Social Network, l’acteur américain incarnait Sean Parker, un des investisseurs clés de Facebook !

Et, cette semaine, nous nous intéressons au Nokia Bike Charger

Et si pédaler permettait de recharger son portable ? C’est l’idée qu’a eu Nokia avec cette dynamo connectée qu’il est possible de brancher sur n’importe quel vélo. Celle-ci est reliée au téléphone que l’on accroche au guidon. Résultat, si l’on pédale 20 minutes à 10 kilomètres/ heure, elle produit suffisamment de batterie pour pouvoir parler une heure !

Le procédé est en vente dans un grand nombre de pays d’Afrique, en France, et depuis début avril, en Inde.

Il offre l’avantage d’économiser et même de produire de l’électricité dans des zones où il y a peu de sources d’énergie. Son prix, moins de quarante euros, est raisonnable. Et, en plus est écolo…

Il peut même être adapté à un Vélib ! Mais surtout, il permet à Nokia, qui est attaqué sur le marché des smartphones par les Samsung, LG ou encore Apple, de renforcer ses positions dans les pays émergents.

Par FRANCE 24

COMMENTAIRE(S)

Les archives

22/09/2017 Handicap

Ava, l'application qui donne de la voix aux sourds et malentendants

Passer à côté des conversations ou d'une vie sociale avec les entendants, c'est la réalité de 400 millions de personnes dans le monde. Les sourds et malentendants représentent...

En savoir plus

15/09/2017 Google

Smartphone : dix ans de révolution

Il y a dix ans naissait le smartphone. Une révolution initiée par Steve Jobs, le fondateur d'Apple, qui a radicalement changé nos vies et fait de nous de véritables "homo...

En savoir plus

08/09/2017 Technologie

Apple contre Téhéran : la face cachée de la pomme

Comme à chaque rentrée, Apple fait la Une pour sa fameuse Keynote et sa ribambelle d'annonces... mais pas seulement. À la fin de l'été, la marque à la pomme a retiré de sa...

En savoir plus

01/09/2017 Technologie

RoboCup 2017 : on refait le match

La RoboCup 2017, ce sont 3 000 chercheurs et ingénieurs pour programmer 2 000 robots... Cette Coupe du Monde des robots s'est déroulée il y a quelque semaines à Nagoya, au...

En savoir plus

10/07/2017 Technologie

"Civic techs" : quand les hackers anticorruption montent au front

Dans cette émission de Tech24, nous nous intéressons aux "Civic techs". Ou comment les technologies peuvent contribuer à lutter contre la corruption et favoriser la transparence...

En savoir plus