Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

LE DÉBAT

Allemagne : Est-ce la fin du règne de l'indéboulonnable Merkel ? (Partie 2)

En savoir plus

LE DÉBAT

Allemagne : Est-ce la fin du règne de l'indéboulonnable Merkel ? (Partie 1)

En savoir plus

FOCUS

Mauritanie : le typha, catastrophe écologique, se transforme en petit miracle

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Valérie Ekoumé, la nouvelle pop africaine

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Mugabe veut mourir sur scène"

En savoir plus

LE JOURNAL DE L'ÉCO

Agences européennes cherchent adresse

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Angela Merkel, le camouflet"

En savoir plus

ICI L'EUROPE

Moscovici : "Je veux que le 5 décembre, nous ayons une "liste noire" de paradis fiscaux"

En savoir plus

ICI L'EUROPE

Liberté de la presse : les crimes contres les journalistes européens impunis?

En savoir plus

TECH 24

Les dernières tendances de la planète hi-tech et l’impact des révolutions numériques sur notre quotidien. Le samedi à 7h45. Et dès le vendredi, en avant-première sur internet!

Dernière modification : 27/07/2011

Murdoch comprend-il le Web ?

Cette semaine dans Tech 24, nous revenons sur la succession de mésaventures qui font chavirer l’empire Murdoch... L'affaire des écoutes téléphoniques du journal News of the World plonge le vaisseau amiral News Corp dans la tourmente. Le salut de Rupert Murdoch peut-il venir du numérique ?

Le magnat australien de 80 ans, Rupert Murdoch, dont la fortune est estimée par Forbes à 7,6 milliards de dollars a réussi à bâtir de toutes pièces News Corp, un empire de plus de 170 titres de presse et de plusieurs chaînes de télévision, dont Fox News. Pourtant, depuis qu’Internet est apparu, l'homme d'affaires semble avoir perdu la main.

La difficile équation du gratuit et du payant

Ce qui gêne le plus Murdoch avec Internet, c’est la gratuité. Il fait donc payer en ligne une partie du contenu des sites du Times et du Sunday Times qui sont dans le giron de News Corp.

Mais surtout, il estime ne pas être suffisamment rémunéré pour la lecture de ces journaux en libre accés. Dans son esprit, l'audience sur Internet de ses journaux prestigieux, comme le Wall Street Journal, enrichit principalement Google qui en profite pour vendre davantage de publicité, alors que lui, n’empoche que "des cacahuètes" comme il l’a expliqué au cours d’une interview en mars 2010 à la chaîne Fox Business. À cette époque, Murdoch va jusqu’à menacer de déréférencer le contenu de ses journaux de Google.

The Daily, un pari risqué…

Avec l’iPad, Murdoch a estimé qu’il serait plus facile de commercialiser ses journaux en format électronique. En février 2011, il a donc lancé The Daily, un quotidien destiné uniquement à la tablette signée Apple et a donc embauché 100 journalistes pour l’occasion. Or, pour l’instant, rien n’indique qu’il réussira à fidéliser les 500 000 lecteurs nécessaires pour atteindre l’équilibre financier. Peut-être aurait-il été plus judicieux de décliner The Daily sur les tablettes Android.

... qui ne doit pas connaître le même sort que MySpace

En 2005, Murdoch s’offre le réseau social alors chéri de tous les artistes pour 580 millions de dollars... Mais MySpace n’a pas su contrer le succès de Facebook et le site a été revendu cette année quelque 35 millions de dollars, soit un seizième de son prix d’achat. Le site passe alors dans les mains d’une entreprise de publicité épaulée par Justin Timberlake. Quel retournement de situation alors que, dans le film The Social Network, l’acteur américain incarnait Sean Parker, un des investisseurs clés de Facebook !

Et, cette semaine, nous nous intéressons au Nokia Bike Charger

Et si pédaler permettait de recharger son portable ? C’est l’idée qu’a eu Nokia avec cette dynamo connectée qu’il est possible de brancher sur n’importe quel vélo. Celle-ci est reliée au téléphone que l’on accroche au guidon. Résultat, si l’on pédale 20 minutes à 10 kilomètres/ heure, elle produit suffisamment de batterie pour pouvoir parler une heure !

Le procédé est en vente dans un grand nombre de pays d’Afrique, en France, et depuis début avril, en Inde.

Il offre l’avantage d’économiser et même de produire de l’électricité dans des zones où il y a peu de sources d’énergie. Son prix, moins de quarante euros, est raisonnable. Et, en plus est écolo…

Il peut même être adapté à un Vélib ! Mais surtout, il permet à Nokia, qui est attaqué sur le marché des smartphones par les Samsung, LG ou encore Apple, de renforcer ses positions dans les pays émergents.

Par FRANCE 24

COMMENTAIRE(S)

Les archives

17/11/2017 Médecine

Quoi de neuf, e-docteur ?

La médecine du futur se dessine déjà aujourd'hui. Les États-Unis viennent d'autoriser le premier médicament connecté : un comprimé "intelligent" pour s'assurer que les patients...

En savoir plus

10/11/2017 robotique

Web Summit 2017 : des robots et des hommes

Forte de 60 000 participants, 170 nationalités, plus de 2 000 startups et autant d'investisseurs, le Web Summit a pris d’assaut Lisbonne. Pour sa neuvième édition, cette...

En savoir plus

03/11/2017 Biotechnologies

Soft robotics : bienvenue dans l'ère des robots mous

La robotique change de matière : oubliez le métal, le robot du futur sera mou. La "soft robotics" est en effet le domaine de recherche qui monte : souples, élastiques, les robots...

En savoir plus

27/10/2017 Réseaux sociaux

Techfugees fait bouger les frontières entre les ONG et le monde de la tech

Sur 65 millions de personnes déplacées dans le monde, la moitié a moins de 18 ans. Depuis 2 ans, une communauté mobilise l'écosystème tech à travers le monde pour aider les...

En savoir plus

20/10/2017 Bitcoin

Holo-Math : ils vont vous faire aimer les mathématiques

Donner à voir les mathématiques, les toucher du doigt, les rendre ludiques. C'est le pari d'Holo-Math, une série de programmes en réalité mixte. L'institut Henri Poincaré...

En savoir plus