Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

REVUE DE PRESSE

"Kilt ou double"

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Le référendum écossais, sujet sensible pour les médias britanniques

En savoir plus

DÉBAT

Organisation de l'État Islamique : s'allier avec l'Iran ?

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Guinée-Bissau : le président Vaz limoge le chef de l'armée

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Centrafrique : la force de l'ONU prend le relais de la force africaine

En savoir plus

DÉBATS POLITIQUES EN FRANCE

Vote de confiance : une victoire à l'arrachée pour Manuel Valls ?

En savoir plus

EXPRESS ORIENT

Une coalition internationale contre les jihadistes

En savoir plus

FOCUS

Référendum en Écosse : le poids des indécis

En savoir plus

À L’AFFICHE !

"Mange tes morts", une plongée dans l’univers des gitans

En savoir plus

  • Référendum en Écosse : la presse britannique veut sauver l'Union

    En savoir plus

  • Ajax - PSG : Lucas reconnaît avoir fait "une erreur"

    En savoir plus

  • Une volontaire française de MSF contaminée par Ebola au Liberia

    En savoir plus

  • Ukraine - Russie : Vladimir Poutine a-t-il remporté son bras de fer ?

    En savoir plus

  • Jack Ma et son Alibaba superstars de Wall Street

    En savoir plus

  • Élections en Tunisie : et revoilà les "amis" de Ben Ali

    En savoir plus

  • Des jihadistes enlèvent un soldat libanais près de la frontière syrienne

    En savoir plus

  • Nigeria : au moins dix morts dans une attaque contre une université

    En savoir plus

  • Un rapport dissèque les sommes records mises de côté par les entreprises

    En savoir plus

  • Ebola : l'épidémie pourrait avoir un impact économique "catastrophique"

    En savoir plus

  • Vidéo : l'épidémie d'Ebola menace la Centrafrique

    En savoir plus

  • Filière jihadiste : six personnes interpellées près de Lyon, des armes saisies

    En savoir plus

  • Loi anti-jihad : l’interdiction de sortie du territoire adoptée

    En savoir plus

  • Barack Obama appelle le monde à "agir vite" face à Ebola

    En savoir plus

  • La première tranche de l'impôt sur le revenu bientôt supprimée ?

    En savoir plus

  • Premières élections démocratiques aux îles Fidji depuis 2006

    En savoir plus

  • Valls obtient la confiance des députés malgré l'abstention des "frondeurs"

    En savoir plus

EUROPE

Le Parlement irlandais s'attire les foudres du Vatican

Texte par Dépêche

Dernière modification : 25/07/2011

Le représentant du Vatican à Dublin a été rappelé auprès du Saint-Siège après que le Parlement irlandais a adopté une motion accusant l'Église catholique d'avoir "porté atteinte au dispositif de protection des mineurs".

REUTERS - Le Vatican a rappelé son représentant en Irlande en réponse à une motion adoptée par le Parlement irlandais reprochant à l'Eglise catholique d'avoir couvert des exactions à caractère sexuel commises sur des enfants.

L'archevêque Giuseppe Leanza, nonce apostolique (ambassadeur) à Dublin, a été rappelé pour consultations, a déclaré lundi le père Ciro Benedettini, porte-parole adjoint du Vatican.

La mesure est inhabituelle pour la diplomatie du Saint-Siège, qui avait appelé jeudi dernier à un "débat objectif" sur le sujet des abus sexuels et promis une réponse au
moment "opportun".

La veille, la chambre basse du Parlement irlandais avait adopté une motion reprochant au Vatican d'avoir "porté atteinte au dispositif de protection des mineurs".

C'est la première fois que l'Irlande, pays très catholique, met ainsi publiquement en cause le Vatican.

Selon un rapport sur les abus sexuels commis dans le diocèse de Cloyne, rendu public la semaine dernière, les responsables locaux de l'Eglise catholique ont dissimulé aux autorités des abus sexuels commis par des prêtres sur des enfants jusqu'en
2009.

Des "instructions"

Le rapport y voit le résultat d'une lettre adressée par le Vatican aux évêques irlandais en 1997, qui semble relativiser le code de conduite établi par le gouvernement irlandais pour dénoncer les abus sexuels, les qualifiant de simples "instructions à étudier".

"Les viols et actes de torture sur des enfants ont été minimisés (par le Vatican) ou traîtés de manière à préserver la primauté de l'institution, son pouvoir et sa réputation", a dit le Premier ministre irlandais, Enda Kenny, devant les députés.

L'ancien évêque de Cloyne John Magee, qui avait précédemment été secrétaire particulier de trois papes, a dissimulé tous les abus sexuels commis entre 1996 et 2008, selon le rapport.

Un responsable du Vatican a exprimé mercredi dernier "la douleur et la condamnation" du Saint-Siège pour ces crimes, mais il a démenti que Rome ait encouragé les évêques irlandais à se soustraire à leurs obligations.

"Il n'y a absolument rien dans cette lettre qui soit une invitation à ignorer les lois du pays", dit le directeur du bureau de presse du Vatican, le père Federico Lombardi, dans une lettre publiée par l'Eglise catholique d'Irlande.

Première publication : 25/07/2011

  • PÉDOPHILIE

    Le pape pousse l'Église catholique à l'introspection

    En savoir plus

  • RELIGION

    Le Vatican concocte un manuel anti-pédophilie à l'usage de ses évêques

    En savoir plus

  • VATICAN

    Réunion inédite des cardinaux pour débattre du scandale des abus sexuels

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)