Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

SUR LE NET

Brésil : une cyber-présidentielle sous tension

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Nicolas Sarkozy annonce son retour sur Facebook

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Une semaine dans le monde - 19 septembre (Partie 2)

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Une semaine dans le monde - 19 septembre (Partie 1)

En savoir plus

7 JOURS EN FRANCE

La gauche en difficulté

En savoir plus

L'INVITÉ DE L'ÉCO

Stéphane Distinguin, PDG de FaberNovel et président de Cap Digital

En savoir plus

L'INVITÉ DE L'ÉCO

Bernard Maris, chroniqueur à Charlie Hebdo et auteur de "Houellebecq, économiste"

En savoir plus

TECH 24

Organisation de l'État islamique : la nouvelle bataille d'Anonymous

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Jérôme Bel ou la danse minimale

En savoir plus

  • Nicolas Sarkozy a "envie" mais surtout "pas le choix" de revenir en politique

    En savoir plus

  • Des milliers de pacifistes manifestent à Moscou contre la guerre en Ukraine

    En savoir plus

  • De Paris à New York, les défenseurs du climat se mobilisent

    En savoir plus

  • Pas de zone tampon sans respect du cessez-le-feu, exige l’armée ukrainienne

    En savoir plus

  • Ligue 1 : au Parc des Princes, Lyon tient tête au Paris-SG

    En savoir plus

  • En Albanie, le pape François prône la tolérance religieuse et fustige les jihadistes

    En savoir plus

  • Ashraf Ghani succède à Hamid Karzaï à la présidence afghane

    En savoir plus

  • Air France prévoit d'assurer 41% des vols lundi

    En savoir plus

  • Mondial de volley : la France échoue au pied du podium

    En savoir plus

  • Attentat à la bombe près du ministère des Affaires étrangères au Caire

    En savoir plus

  • Vidéo : la Turquie "débordée" par l’afflux de réfugiés kurdes de Syrie

    En savoir plus

  • Grand Prix de Singapour : Hamilton reprend les commandes de la F1

    En savoir plus

  • Filière jihadiste lyonnaise : cinq personnes mises en examen et écrouées

    En savoir plus

  • L’opposant Mikhaïl Khodorkovski envisage de gouverner la Russie

    En savoir plus

  • Sanaa instaure un couvre-feu, l'ONU annonce un accord de sortie de crise

    En savoir plus

  • Journées du patrimoine : visite guidée du théâtre de l’Opéra Comique

    En savoir plus

  • Bruxelles déjoue un projet d'attentat jihadiste à la Commission européenne

    En savoir plus

  • Le Front Al-Nosra a exécuté un soldat libanais qu'il détenait en captivité

    En savoir plus

  • Assaut mortel de Boko Haram à Mainok dans le nord du Nigeria

    En savoir plus

  • Les prisonniers des colonies, objets de propagande allemande

    En savoir plus

  • Après 47 ans d'attente, le Cameroun accueillera la CAN en 2019

    En savoir plus

FRANCE

Le roi de Jordanie et Nicolas Sarkozy se disent "consternés" par la répression en Syrie

Texte par Dépêche

Dernière modification : 27/07/2011

Nicolas Sarkozy a rencontré à l'Élysée le roi Abdallah II de Jordanie, en visite à Paris. Les deux chefs d'État ont notamment évoqué la répression en Syrie orchestrée par le régime de Bachar al-Assad, "incapable de donner suite à ses engagements".

AFP - Nicolas Sarkozy a partagé sa "consternation" avec le roi Abdallah II de Jordanie "devant le nombre de victimes et la poursuite de la répression" en Syrie, lors d'un déjeuner de travail mercredi à l'Elysée, a indiqué la présidence française.

Le chef de l'Etat "a partagé sa consternation devant le nombre de victimes, la poursuite de la répression et l'incapacité du régime à donner suite aux engagements qu'il a pris", a affirmé cette source, après cette rencontre de plus d'une heure.

Depuis le 15 mars, la répression du mouvement de contestation en Syrie a fait plus de 1.400 morts civils, entraîné l'arrestation de plus de 12.000 personnes et l'exode de milliers d'autres au Liban ou en Turquie, selon des organisations de défense des droits de l'Homme. Le nombre de personnes dont on est sans nouvelles est de l'ordre de plusieurs milliers.

Les appels de la France en faveur de l'adoption d'une résolution au Conseil de sécurité des Nations unies condamnant cette répression se heurtent à l'opposition de Moscou et Pékin.

Selon l'Elysée, Nicolas Sarkozy et Abdallah II ont également abordé la situation en Libye, ainsi que la question israélo-palestinienne, évoquant "l'échéance de septembre".

Le président Mahmoud Abbas a annoncé mercredi que les Palestiniens demanderaient au Conseil de sécurité l'adhésion d'un Etat de Palestine à l'ONU en septembre. Cette tentative a très peu de chances d'aboutir en raison de l'opposition des Etats-Unis. En cas d'échec, les Palestiniens pourraient se tourner vers l'Assemblée générale afin de lui demander "d'élever (leur) statut à l'ONU d'observateur à Etat non-membre", selon le négociateur Saëb Erakat.

M. Sarkozy et le roi jordanien "ont convenu qu'il fallait plus que jamais se concerter à l'approche de l'échéance, quand on connaîtra les textes, pour savoir comment se prononcer", a noté l'Elysée.

La rencontre a aussi été l'occasion pour Paris de défendre le projet franco-japonais dans le cadre de l'appel d'offres, désormais clos, pour la construction d'une centrale nucléaire en Jordanie.

"Nous avons insisté sur la dimension essentielle qu'est la sûreté dans tout équipement nucléaire" civil, a relevé la présidence française.

Après l'Elysée, le roi Abdallah II s'est rendu à l'Hôtel de Matignon pour y rencontrer le Premier ministre François Fillon.

Première publication : 27/07/2011

  • SYRIE

    Le régime de Damas approuve un projet de loi instaurant le multipartisme

    En savoir plus

  • SYRIE

    Valse avec Bachar, 11 ans de relations franco-syriennes

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)