Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Une semaine dans le monde - 29 août (Partie 1)

En savoir plus

L'ENTRETIEN

Laurent Fabius sur France 24 : le ministre s'exprime sur la diplomatie française

En savoir plus

7 JOURS EN FRANCE

Emmanuel Macron, nouvel homme fort de Bercy

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

La preuve par l'image de "l'invasion" russe en Ukraine

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Les ennemis de mes ennemis ne sont pas mes amis"

En savoir plus

FOCUS

Ces chrétiens d'Irak qui commencent leur nouvelle vie en France

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Alain Choquette, drôlement magique !

En savoir plus

TECH 24

Quand le jeu vidéo change le monde

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

Université d'été du PS : "une allumette et c'est l'incendie"

En savoir plus

  • Laurent Fabius sur France 24 : "Il faut faire preuve de fermeté face à la Russie"

    En savoir plus

  • Ukraine : des femmes de soldats russes sans nouvelles de leurs maris

    En savoir plus

  • Un premier cas d'Ebola détecté au Sénégal

    En savoir plus

  • Google fait décoller le rêve des drones livreurs

    En savoir plus

  • L'Ukraine va lancer les procédures d'adhésion à l'Otan

    En savoir plus

  • Un enfant britannique atteint d'une tumeur est recherché en France

    En savoir plus

  • Nintendo renouvelle sa gamme de consoles portables

    En savoir plus

  • Maroc : une autoroute bloquée 14 jours pour tourner "Mission : Impossible 5"

    En savoir plus

  • Golan : 43 Casques bleus pris en otage, la force onusienne prête à se défendre

    En savoir plus

  • Judo : la Française Audrey Tcheuméo laisse filer la médaille d'or

    En savoir plus

  • Ligue Europa : fortunes diverses au tirage pour Lille, Saint-Étienne et Guingamp

    En savoir plus

  • Isolés, les pays touchés par Ebola peinent à faire face à l'épidémie

    En savoir plus

  • Quand le Canada et la Russie jouent les profs de géographie sur Twitter

    En savoir plus

  • Le nombre de réfugiés syriens atteint le chiffre record de trois millions

    En savoir plus

  • Dans un climat tendu, le PS ouvre son université d'été

    En savoir plus

  • L'Occident dénonce l'incursion "évidente" de la Russie en Ukraine

    En savoir plus

  • Obama "n'a pas encore de stratégie" pour intervenir contre l'EI en Syrie

    En savoir plus

FRANCE

Le roi de Jordanie et Nicolas Sarkozy se disent "consternés" par la répression en Syrie

Texte par Dépêche

Dernière modification : 27/07/2011

Nicolas Sarkozy a rencontré à l'Élysée le roi Abdallah II de Jordanie, en visite à Paris. Les deux chefs d'État ont notamment évoqué la répression en Syrie orchestrée par le régime de Bachar al-Assad, "incapable de donner suite à ses engagements".

AFP - Nicolas Sarkozy a partagé sa "consternation" avec le roi Abdallah II de Jordanie "devant le nombre de victimes et la poursuite de la répression" en Syrie, lors d'un déjeuner de travail mercredi à l'Elysée, a indiqué la présidence française.

Le chef de l'Etat "a partagé sa consternation devant le nombre de victimes, la poursuite de la répression et l'incapacité du régime à donner suite aux engagements qu'il a pris", a affirmé cette source, après cette rencontre de plus d'une heure.

Depuis le 15 mars, la répression du mouvement de contestation en Syrie a fait plus de 1.400 morts civils, entraîné l'arrestation de plus de 12.000 personnes et l'exode de milliers d'autres au Liban ou en Turquie, selon des organisations de défense des droits de l'Homme. Le nombre de personnes dont on est sans nouvelles est de l'ordre de plusieurs milliers.

Les appels de la France en faveur de l'adoption d'une résolution au Conseil de sécurité des Nations unies condamnant cette répression se heurtent à l'opposition de Moscou et Pékin.

Selon l'Elysée, Nicolas Sarkozy et Abdallah II ont également abordé la situation en Libye, ainsi que la question israélo-palestinienne, évoquant "l'échéance de septembre".

Le président Mahmoud Abbas a annoncé mercredi que les Palestiniens demanderaient au Conseil de sécurité l'adhésion d'un Etat de Palestine à l'ONU en septembre. Cette tentative a très peu de chances d'aboutir en raison de l'opposition des Etats-Unis. En cas d'échec, les Palestiniens pourraient se tourner vers l'Assemblée générale afin de lui demander "d'élever (leur) statut à l'ONU d'observateur à Etat non-membre", selon le négociateur Saëb Erakat.

M. Sarkozy et le roi jordanien "ont convenu qu'il fallait plus que jamais se concerter à l'approche de l'échéance, quand on connaîtra les textes, pour savoir comment se prononcer", a noté l'Elysée.

La rencontre a aussi été l'occasion pour Paris de défendre le projet franco-japonais dans le cadre de l'appel d'offres, désormais clos, pour la construction d'une centrale nucléaire en Jordanie.

"Nous avons insisté sur la dimension essentielle qu'est la sûreté dans tout équipement nucléaire" civil, a relevé la présidence française.

Après l'Elysée, le roi Abdallah II s'est rendu à l'Hôtel de Matignon pour y rencontrer le Premier ministre François Fillon.

Première publication : 27/07/2011

  • SYRIE

    Le régime de Damas approuve un projet de loi instaurant le multipartisme

    En savoir plus

  • SYRIE

    Valse avec Bachar, 11 ans de relations franco-syriennes

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)