Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

LE JOURNAL DE L’AFRIQUE

Présidentielle au Kenya : Raila Odinga a saisi la cour suprême

En savoir plus

LE JOURNAL DE L'ÉCO

Le gouvernement veut taxer les grandes entreprises

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

James Bond : Daniel Craig rempile pour un dernier épisode

En savoir plus

LE JOURNAL DE L'ÉCO

Donald Trump démantèle ses deux conseils économiques

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

L'Europe face au défi des "revenants"

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Les présidents Trump et Macron font polémique, mais pas pour la même chose...

En savoir plus

LE JOURNAL DE L’AFRIQUE

Présidentielle au Kenya : Raila Odinga va saisir la Cour suprême

En savoir plus

LE DÉBAT

États-Unis : l'ambiguïté de Trump vis-à-vis de l'extrême droite

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Donald Trump : il y a des bonnes personnes des deux côtés"

En savoir plus

Afrique

L'ex-président Ben Ali condamné à 16 ans de prison par contumace

Texte par Dépêche

Dernière modification : 29/07/2011

Zine el-Abidine Ben Ali a été condamné à 16 ans de prison pour corruption et fraudes immobilières. Actuellement réfugié en Arabie saoudite, l'ex-président tunisien, déjà condamné deux fois par contumace, a écopé de 50 ans de prison au total.

AFP - L'ex-président tunisien Zine El Abidine Ben Ali a été condamné jeudi par contumace à 16 ans de prison pour corruption et fraude immobilière, dans deux affaires d'achat et cession de terrains immobiliers au début des années 2000.

Sa fille Nesrine a été condamnée à 8 ans de prison dans la première affaire, et son gendre Sakhr al Materi à 16 ans de prison pour les deux dossiers, qui ont trait à l'achat et la cession de deux terrains immobiliers dans un quartier huppé de Tunis.

L'ancien président tunisien est accusé d'être intervenu personnellement pour permettre à son gendre d'acheter et de vendre les deux lots de terrain, situés aux Berges du Lac.

Pour la première affaire, concernant l'achat du terrain, Ben Ali et ses deux proches ont été également condamnés à verser 30 millions de dinars (environ 15 millions d'euros) chacun.

Ils sont également condamnés à verser collectivement 20 millions de dinars (10 millions de dinars) de dommages et intérêts à l'Etat dans cette affaire.


Dans le deuxième dossier, le président déchu et son gendre sont condamnés à verser chacun 14 millions de dinars et ensemble 5 millions de dommages et intérêts.

La Cour a rendu son verdict à l'issue d'une demi-journée d'audience et plusieurs heures de délibération.

Il s'agissait du troisième procès par contumace à l'encontre de M. Ben Ali, chassé de Tunisie le 14 janvier par une révolte populaire et réfugié en Arabie Saoudite.

L'ex président a déjà été condamné à un total de plus de 50 ans de prison dans deux précédents procès en juin et juillet.

Sakhr al-Materi, le gendre préféré de Ben Ali, est quant à lui réfugié au Qatar.

Première publication : 28/07/2011

  • TUNISIE

    L'ex-président Ben Ali de nouveau jugé par contumace

    En savoir plus

  • TUNISIE

    Vingt-trois membres du clan Ben Ali comparaissent devant la justice

    En savoir plus

  • TUNISIE

    Ben Ali écope d'une nouvelle condamnation à 15 ans et demi de prison

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)