Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

LE DUEL DE L’ÉCONOMIE

David Cameron vs Ed Miliband : le match des programmes

En savoir plus

ICI L'EUROPE

Pour Cécile Kyenge, la demande d'asile en Europe doit être simplifiée

En savoir plus

ÉLÉMENT TERRE

Ethiopie : le défi vert

En savoir plus

BILLET RETOUR

Chine : sept ans après le séisme au Sichuan, les questions restent en suspens

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Maréma, nouvelle voix du Sénégal

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

La guerre des Le Pen

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Bas les pattes !"

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"La dérive morale de Tsahal"

En savoir plus

DEMAIN À LA UNE

États-Unis : les tensions raciales restent vives

En savoir plus

EUROPE

Zapatero annonce la tenue d'élections anticipées le 20 novembre

Vidéo par Catherine VIETTE

Texte par Dépêche

Dernière modification : 30/07/2011

Le chef du gouvernement espagnol José Luis Rodriguez Zapatero a annoncé la tenue d'élections législatives anticipées le 20 novembre prochain. Il a souligné que son gouvernement avait "posé les bases de la reprise" économique.

AFP - Le chef du gouvernement socialiste espagnol José Luis Rodriguez Zapatero a annoncé vendredi des élections législatives anticipées le 20 novembre, assurant avoir mis le pays sur les rails de la reprise économique.

Les élections "auront lieu le 20 novembre", a déclaré M. Zapatero lors d'une conférence de presse, alors que le scrutin était prévu en mars 2012.

"Il fallait mettre fin à l'agonie de ce gouvernement"

Le chef du gouvernement, arrivé au pouvoir en 2004, a annoncé dès avril qu'il ne se représenterait pas à l'issue de son deuxième mandat.

Son numéro deux, Alfredo Perez Rubalcaba, a été désigné candidat du Parti socialiste espagnol (PSOE) face au leader du Parti populaire (PP) de droite Mariano Rajoy, donné largement gagnant dans les sondages.

M. Zapatero a profité de la conférence de presse où il dressait le bilan du premier semestre pour annoncer ces élections anticipées, après avoir déclaré que "le gouvernement a rempli une bonne partie des objectifs de la deuxième partie du mandat".

"Dans un contexte toujours compliqué, l'économie montre des signes positifs... Nous avons posé les bases de la reprise", a-t-il affirmé, alors que l'économie espagnole a légèrement crû au premier trimestre (0,3%) mais souffre encore d'un chômage endémique (20,89%), un record parmi les pays industrialisés.

"Pour cette raison, c'est le moment d'annoncer le calendrier des prochaines élections générales", a-t-il dit.

Première publication : 29/07/2011

  • ESPAGNE

    Zapatero refuse d'être candidat à sa succession en 2012

    En savoir plus

  • ESPAGNE

    Les Espagnols manifestent contre la cure d'austérité préparée par Zapatero

    En savoir plus

  • ESPAGNE

    Le gouvernement Zapatero sanctionné aux élections catalanes

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)