Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

LE JOURNAL DE L'ÉCO

British Airways, à qui la faute?

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Le Rif, le "hirak", le "makhzen", et la "hogra" "

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"La main tendue à Poutine, un pari risqué"

En savoir plus

LE JOURNAL DE L’AFRIQUE

Maroc : Nasser Zefzafi, le leader de la contestation populaire arrêté

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Festival "afroféministe" : le compromis de la maire de Paris

En savoir plus

LE DÉBAT

Rencontre Poutine - Macron : l’heure de la réconciliation ? (partie 2)

En savoir plus

LE DÉBAT

Rencontre Poutine - Macron : l’heure de la réconciliation ? (partie 1)

En savoir plus

FOCUS

Soudan du Sud : la famine, arme de guerre

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Cannes 2017 : et la Palme d'or est attribuée à...

En savoir plus

EUROPE

Zapatero annonce la tenue d'élections anticipées le 20 novembre

Texte par Dépêche

Dernière modification : 30/07/2011

Le chef du gouvernement espagnol José Luis Rodriguez Zapatero a annoncé la tenue d'élections législatives anticipées le 20 novembre prochain. Il a souligné que son gouvernement avait "posé les bases de la reprise" économique.

AFP - Le chef du gouvernement socialiste espagnol José Luis Rodriguez Zapatero a annoncé vendredi des élections législatives anticipées le 20 novembre, assurant avoir mis le pays sur les rails de la reprise économique.

Les élections "auront lieu le 20 novembre", a déclaré M. Zapatero lors d'une conférence de presse, alors que le scrutin était prévu en mars 2012.

"Il fallait mettre fin à l'agonie de ce gouvernement"

Le chef du gouvernement, arrivé au pouvoir en 2004, a annoncé dès avril qu'il ne se représenterait pas à l'issue de son deuxième mandat.

Son numéro deux, Alfredo Perez Rubalcaba, a été désigné candidat du Parti socialiste espagnol (PSOE) face au leader du Parti populaire (PP) de droite Mariano Rajoy, donné largement gagnant dans les sondages.

M. Zapatero a profité de la conférence de presse où il dressait le bilan du premier semestre pour annoncer ces élections anticipées, après avoir déclaré que "le gouvernement a rempli une bonne partie des objectifs de la deuxième partie du mandat".

"Dans un contexte toujours compliqué, l'économie montre des signes positifs... Nous avons posé les bases de la reprise", a-t-il affirmé, alors que l'économie espagnole a légèrement crû au premier trimestre (0,3%) mais souffre encore d'un chômage endémique (20,89%), un record parmi les pays industrialisés.

"Pour cette raison, c'est le moment d'annoncer le calendrier des prochaines élections générales", a-t-il dit.

Première publication : 29/07/2011

  • ESPAGNE

    Zapatero refuse d'être candidat à sa succession en 2012

    En savoir plus

  • ESPAGNE

    Les Espagnols manifestent contre la cure d'austérité préparée par Zapatero

    En savoir plus

  • ESPAGNE

    Le gouvernement Zapatero sanctionné aux élections catalanes

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)