Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

FOCUS

El Hierro, première île 100 % énergies renouvelables, peut-elle être un modèle pour la planète ?

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Obama et les attentes irréalistes des noirs américains"

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Montréal, toute une histoire

En savoir plus

LE JOURNAL DE L'ÉCONOMIE

Moins d'un français sur deux est imposable

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"L'écureuil et le serpent"

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Vers une police sous surveillance ?

En savoir plus

DÉBAT

Syrie : la guerre oubliée

En savoir plus

DÉBAT

Centrafrique : comment sortir de l'impasse?

En savoir plus

SUR LE NET

Le web se met au « Ice Bucket Challenge » pour la bonne cause

En savoir plus

  • Gaza : la trêve une nouvelle fois rompue, Israël vise un chef du Hamas

    En savoir plus

  • Reportage : les combattants kurdes reprennent le barrage de Mossoul

    En savoir plus

  • Présidentielle 2017 : Alain Juppé candidat à la primaire de l'UMP

    En savoir plus

  • Glissements de terrain meurtriers à Hiroshima

    En savoir plus

  • L'État islamique annonce avoir décapité un journaliste américain

    En savoir plus

  • L'armée irakienne attaque les jihadistes sur plusieurs fronts

    En savoir plus

  • L'opposition pakistanaise pénètre dans la zone rouge d’Islamabad

    En savoir plus

  • Libération : raconter l’été 44 au-delà des "moments de gloire et de triomphe"

    En savoir plus

  • Ligue 1 : une enquête judiciaire ouverte après le coup de tête de Brandao

    En savoir plus

  • Championnat d'Europe : Florent Manaudou vainqueur ex æquo sur 50 m papillon

    En savoir plus

  • Le prince saoudien braqué à Paris est un fils du roi Fahd mort en 2005

    En savoir plus

  • Émeutes de Ferguson : les États-Unis face à leurs vieux démons racistes

    En savoir plus

  • Carte interactive : "Ici est tombé" pour la Libération de Paris

    En savoir plus

  • Libération de Paris : "J'accueillais mes libérateurs"

    En savoir plus

  • Dans l’est de l'Ukraine, Lougansk en proie à d’intenses combats

    En savoir plus

  • Le pape François ouvre davantage la voie à la béatification de Mgr Romero

    En savoir plus

  • Amos Gitaï : "Israël est un projet politique, pas un projet religieux"

    En savoir plus

Amériques

L'accord sur la dette américaine en quelques points

Texte par Dépêche

Dernière modification : 01/08/2011

Voici les principaux éléments de l'accord conclu dimanche entre démocrates et républicains sur la crise de la dette américaine. Le plan doit désormais être adopté par le Sénat et la Chambre des représentants.

REUTERS - Principaux éléments de l'accord annoncé dimanche soir par Barack Obama sur le relèvement du plafond de la dette américaine et qui doit encore être adopté par le Sénat et la Chambre des représentants (sur la base des documents fournis par les partis et des informations recueillies auprès de parlementaires).
 

● Relèvement du plafond de la dette

Le compromis autorise le président Barack Obama à relever le plafond de la dette en trois temps.

 

● Réduction des dépenses publiques

L'accord envisage de réduire les dépenses publiques de 2.400/2.500 milliards de dollars sur dix ans.

D'abord par une baisse de 917 milliards de dollars Sur ces 917 milliards, 350 milliards seraient économisés sur les budgets de la Défense et autres programmes liés à la sécurité.

Dans un deuxième temps, une commission bipartisane formée de douze élus (démocrates et républicains des deux chambres) devra déterminer 1.500 milliards de dollars d'économies supplémentaires d'ici la fin de l'année.

Ces économies pourraient provenir d'une réforme de la fiscalité aussi bien que d'une restructuration de programmes fédéraux comme Medicare.

La commission doit avoir achevé ses travaux d'ici au 23 novembre. Ses conclusions devront alors être votées par le Congrès dans un délai d'un mois.

Si elle ne parvient pas à identifier au moins 1.200 milliards d'économies, ou si le Congrès rejette ses conclusions, un mécanisme de réductions automatiques des dépenses d'un montant équivalent entrerait en oeuvre à compter
de 2013.

Le compromis demande à la Chambre des représentants et au Sénat de voter un amendement inscrivant la règle de l'équilibre budgétaire dans la Constitution.

 

 

Première publication : 01/08/2011

  • ÉTATS-UNIS

    Obama et le Congrès trouvent un accord in extremis sur la dette

    En savoir plus

  • ÉTATS-UNIS

    Le Sénat américain rejette une nouvelle proposition démocrate

    En savoir plus

  • ÉTATS-UNIS

    Un accord sur la dette est "très proche", selon le chef des républicains au Sénat

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)