Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

LE DÉBAT

Brexit, acte 2 : un divorce à l'amiable ?

En savoir plus

À L’AFFICHE !

À l'occasion de la fête du cinéma, Marjane Satrapi ouvre les portes de son univers

En savoir plus

FOCUS

Face à la radicalisation dans les prisons, la France fait appel aux aumôniers musulmans

En savoir plus

LES OBSERVATEURS

Les Observateurs s'engagent : mettre en avant les actions positives

En savoir plus

LE DUEL DE L’ÉCO

Brexit : et s'il n'avait pas lieu ?

En savoir plus

ICI L'EUROPE

Stanley Johnson : "Pour moi, Boris a fait une campagne exceptionnelle !"

En savoir plus

ICI L'EUROPE

Brexit : les lendemains qui déchantent pour l'Europe ?

En savoir plus

LE JOURNAL DE L'ÉCO

Quelles conséquences à la dégradation de la note britannique ?

En savoir plus

L'INVITÉ DE L'ÉCO

LafargeHolcim va enquêter sur son usine en Syrie

En savoir plus

Amériques

Le suspect du meurtre des deux touristes françaises libéré faute de preuves

Texte par Dépêche

Dernière modification : 02/08/2011

La police argentine a relâché le suspect interpellé lundi dans le cadre de l'enquête sur le meurtre des deux touristes françaises. Les corps des deux jeunes femmes avaient été découverts vendredi dans la région de Salta (Nord).

AFP - Le loueur de chevaux suspecté d'être impliqué dans la mort de deux touristes françaises dans la province de Salta (nord de l'Argentine) et arrêté dans la nuit de dimanche à lundi a été libéré faute de preuves, a annoncé lundi un porte-parole du Pouvoir judiciaire.

"Le suspect a nié toutes les charges auprès du juge Martin Pérez qui a décidé sa liberté provisoire par manque de preuves", dans le cadre de l'enquête sur l'assassinat des deux jeunes touristes, Houria Moumni (24 ans) et Cassandre Bouvier (29 ans), a affirmé Marcelo Baez, porte-parole du Pouvoir judiciaire de la province.

Il s'agissait de la première arrestation dans le cadre de l'enquête déclenchée par la découverte vendredi des corps de deux touristes françaises présentant des impacts de balles sur le site de randonnée du mont San Lorenzo, à 12 kilomètres à l'ouest de Salta (1.600 kilomètres au nord de Buenos Aires).

Selon la presse locale, l'homme interpellé, Francisco Ariel Tejada, âgé de 43 ans, est employé comme loueur de chevaux près du site de randonnée du mont San Lorenzo (à 12 km de Salta), où ont été découverts les corps des deux femmes.

Les deux Françaises étaient arrivées à Salta en autocar le 11 juillet, venant de Buenos Aires, et elles devaient repartir le 19 juillet.

Elles sont entrées sur le site de randonnée le 15 juillet, selon le registre du site, mais leur décès serait intervenu entre mardi 26 et jeudi 28, ce qui pourrait indiquer qu'elles ont été séquestrées pendant plusieurs jours.

Capitale de la province éponyme, Salta est située à 1.600 kilomètres au nord de Buenos Aires.

Première publication : 02/08/2011

  • ARGENTINE

    Un suspect arrêté après le meurtre des deux touristes françaises

    En savoir plus

  • ARGENTINE

    Deux touristes françaises assassinées dans le nord de l'Argentine

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)