Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

DÉBAT

Hollande face à la presse : le chef de l'État a tenu sa conférence semestrielle

En savoir plus

CAP AMÉRIQUES

La stratégie des États-Unis face à l'organisation de l'EI

En savoir plus

FOCUS

Thaïlande : le business lucratif des mères porteuses

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Niki de Saint-Phalle, une "nana" militante et engagée

En savoir plus

LE JOURNAL DE L'ÉCONOMIE

Les incertitudes économiques d'une Écosse indépendante

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"DDay"

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Kilt ou double"

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Ebola : une volontaire française de MSF contaminée

En savoir plus

SUR LE NET

Iran : les jeunes internautes contournent la censure

En savoir plus

  • Frappes en Irak, croissance, Europe : les principales annonces de Hollande

    En savoir plus

  • Alex Salmond, le visage d'une Écosse qui rêve d'indépendance

    En savoir plus

  • L'Australie, une cible de choix pour l'organisation de l'EI ?

    En savoir plus

  • Yacine Brahimi, la pépite algérienne révélée par Porto

    En savoir plus

  • Thaïlande : le business lucratif des mères porteuses

    En savoir plus

  • Belgique : l'euthanasie d'un violeur inquiète les partisans de la mort assistée

    En savoir plus

  • Livraison d'armes aux rebelles syriens : le Congrès américain doit se prononcer

    En savoir plus

  • Vladimir Evtouchenkov, le nouvel oligarque dans le viseur du Kremlin

    En savoir plus

  • Parcours sans-faute des Bleues vers le Mondial-2015

    En savoir plus

  • Une star de la Silicon Valley rachète le château de Pommard

    En savoir plus

  • Peu importe l’issue du référendum, "l’Écosse ne sera plus jamais la même"

    En savoir plus

  • Le sulfureux maire de Toronto atteint d'un cancer rare et agressif

    En savoir plus

  • "Hollande renvoie l’image de quelqu’un de trop optimiste"

    En savoir plus

  • L'Australie déjoue des meurtres projetés par l'État islamique

    En savoir plus

  • Ebola : la Française contaminée bientôt rapatriée à Paris

    En savoir plus

Economie

Le site de microblogging Twitter va lever 800 millions de dollars de fonds

Texte par Dépêche

Dernière modification : 02/08/2011

Le site de microblogging Twitter a annoncé lundi être parvenu à convaincre "plusieurs investisseurs" de lui apporter de nouveaux financements. Au total, 800 millions de dollars devraient être levés, portant la valorisation du site à 8 milliards.

AFP - Le site de microblogs Twitter a annoncé lundi qu'il venait de conclure un nouveau "tour de table financier important", mené par le fonds DST Global dirigé par Yuri Milner, avec "plusieurs investisseurs existants".

Twitter n'a pas chiffré l'opération, mais selon le site d'informations spécialisées All Things Digital, les nouveaux financements s'élèvent à 800 millions de dollars, ce qui porte à 8 milliards de dollars la valorisation globale de Twitter.

Le groupe n'a pas précisé combien de temps avait duré son tour de table des investisseurs mais le York Times avait indiqué le mois dernier que DST Global (par ailleurs actionnaire de Groupon, Facebook, Zynga et Spotify) apporterait 400 millions de dollars, et des actionnaires déjà présents au capital, menés par le fonds Kleiner Perkins Caufield & Byers, 400 millions de dollars de plus.

Twitter a indiqué sur son blog qu'il entendait utiliser cette nouvelle manne pour "innover avec détermination, embaucher plus de gens formidables et investir dans l'expansion internationale".

All Things Digital a précisé de son côté que 400 millions de dollars seraient réinvestis dans la société et que le reste permettrait de racheter des parts d'employés et d'investisseurs actuels.

Twitter a également rappelé qu'il s'échangeait désormais plus de 200 millions de messages, ou "tweets", sur son site chaque jour, contre seulement 65 millions il y a un an. Il emploie désormais plus de 600 personnes.

Créé en 2006, Twitter, qui permet d'afficher et consulter des messages de 140 caractères maximum, a jusqu'ici fait primer la croissance sur la rentabilité. La semaine dernière encore, son directeur général Dick Costolo refusait de révéler si la société était bénéficiaire.
 

Première publication : 02/08/2011

COMMENTAIRE(S)