Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

FACE À FACE

Les révélations de Buisson, nouveau coup dur pour Sarkozy ?

En savoir plus

LE JOURNAL DE L'ÉCO

Opep : le bras de fer entre l'Arabie saoudite et l'Iran continue

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Shimon Peres, ou la bataille "domquichottesque" pour la paix"

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Nicolas Sarkozy, ses amis, ses affaires, ses emmerdes"

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Débat Trump vs Clinton : les réactions sur la Toile

En savoir plus

ICI L'EUROPE

Débat Juncker - Schulz : "Quel avenir pour l'Europe ?"

En savoir plus

LE DÉBAT

Débat Clinton - Trump : qui a gagné le premier round ?

En savoir plus

MARDI POLITIQUE

Christian Estrosi : "Les attentats ne suffisent pas à expliquer les chiffres du chômage"

En savoir plus

MARDI POLITIQUE

Christian Estrosi : "Les propos de Patrick Buisson ne me touchent pas"

En savoir plus

Economie

Le site de microblogging Twitter va lever 800 millions de dollars de fonds

Texte par Dépêche

Dernière modification : 02/08/2011

Le site de microblogging Twitter a annoncé lundi être parvenu à convaincre "plusieurs investisseurs" de lui apporter de nouveaux financements. Au total, 800 millions de dollars devraient être levés, portant la valorisation du site à 8 milliards.

AFP - Le site de microblogs Twitter a annoncé lundi qu'il venait de conclure un nouveau "tour de table financier important", mené par le fonds DST Global dirigé par Yuri Milner, avec "plusieurs investisseurs existants".

Twitter n'a pas chiffré l'opération, mais selon le site d'informations spécialisées All Things Digital, les nouveaux financements s'élèvent à 800 millions de dollars, ce qui porte à 8 milliards de dollars la valorisation globale de Twitter.

Le groupe n'a pas précisé combien de temps avait duré son tour de table des investisseurs mais le York Times avait indiqué le mois dernier que DST Global (par ailleurs actionnaire de Groupon, Facebook, Zynga et Spotify) apporterait 400 millions de dollars, et des actionnaires déjà présents au capital, menés par le fonds Kleiner Perkins Caufield & Byers, 400 millions de dollars de plus.

Twitter a indiqué sur son blog qu'il entendait utiliser cette nouvelle manne pour "innover avec détermination, embaucher plus de gens formidables et investir dans l'expansion internationale".

All Things Digital a précisé de son côté que 400 millions de dollars seraient réinvestis dans la société et que le reste permettrait de racheter des parts d'employés et d'investisseurs actuels.

Twitter a également rappelé qu'il s'échangeait désormais plus de 200 millions de messages, ou "tweets", sur son site chaque jour, contre seulement 65 millions il y a un an. Il emploie désormais plus de 600 personnes.

Créé en 2006, Twitter, qui permet d'afficher et consulter des messages de 140 caractères maximum, a jusqu'ici fait primer la croissance sur la rentabilité. La semaine dernière encore, son directeur général Dick Costolo refusait de révéler si la société était bénéficiaire.
 

Première publication : 02/08/2011

COMMENTAIRE(S)