Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

FOCUS

Washington–Bucarest : un partenariat de plus en plus stratégique

En savoir plus

L'ENTRETIEN

Todd Shepard, spécialiste de l'Algérie

En savoir plus

DEMAIN À LA UNE

Ligue des Champions : deux clubs madrilènes en lice

En savoir plus

DEMAIN À LA UNE

L'Afrique du sud, 20 ans après les premières élections démocratiques

En savoir plus

FOCUS

Les Taïwanais divisés vis-à-vis de la Chine

En savoir plus

SUR LE NET

Données personnelles : les pratiques des géants du Net dénoncées

En savoir plus

LES OBSERVATEURS

Peintures millénaires tagués en Libye et les États-Unis à tous prix pour les ados latinos

En savoir plus

PROFILS

Justine Dupont, surfeuse

En savoir plus

DEMAIN À LA UNE

Génocide rwandais : le défi de la réconciliation

En savoir plus

  • Présidentielle syrienne : une élection taillée sur mesure pour Bachar al-Assad

    En savoir plus

  • Moscou accuse les autorités ukrainiennes d'enfreindre l'accord de Genève

    En savoir plus

  • Corée du Sud : la présidente incrimine l’équipage du ferry naufragé

    En savoir plus

  • Paris s'inquiète du sort de l'otage français Gilberto Rodriguez Leal au Mali

    En savoir plus

  • Didier François témoigne : "J'ai subi des simulacres d'exécutions"

    En savoir plus

  • Vidéos : retour sur la vie de Hurricane Carter, symbole des méfaits du racisme

    En savoir plus

  • Fusillade de Sloviansk : l’identité des assaillants, enjeu entre Moscou et Kiev

    En savoir plus

  • Mort d'ouvriers au Qatar : "Pas à cause du football", selon la Fifa

    En savoir plus

  • Présidentielle afghane : Abdullah et Ghani se dirigent vers un second tour

    En savoir plus

  • Sécurité maximale et participation record au marathon de Boston

    En savoir plus

  • Sissi et Sabahi, seuls candidats à l’élection présidentielle en Égypte

    En savoir plus

  • Bientôt Pâques sans chocolat ?

    En savoir plus

  • La prise d'otages, "monnaie d'échange" pour les djihadistes en Syrie

    En savoir plus

  • Les héritiers de Renault ne désespèrent pas de revoir quelques milliards

    En savoir plus

  • Tournoi de Monte-Carlo : Wawrinka bat Federer en finale

    En savoir plus

  • De retour en France, les ex-otages évoquent des conditions de détention "rudes"

    En savoir plus

  • Bachar al-Assad dans la ville chrétienne de Maaloula pour Pâques

    En savoir plus

  • Grand Prix de Chine : Hamilton et Rosberg offrent un nouveau doublé à Mercedes

    En savoir plus

Economie

L'ONU et des grands groupes américains victimes de cyber-espions

©

Texte par Dépêche

Dernière modification : 03/08/2011

Un rapport publié par la firme de sécurité informatique McAfee fait état d'une gigantesque opération de cyber-espionnage qui aurait touché plus de 70 organisations, parmi lesquelles l'ONU et de grandes compagnies américaines de défense.

AFP - Plus de 70 organisations dont l'ONU et les grands groupes américains de défense ont été les cibles d'un gigantesque cyberespionnage, selon un document de la firme de sécurité McAfee, et les analystes y voient la main de la Chine, rapporte mercredi le Washington Post.

Les cibles de ces intrusions -- identifiés à partir des données d'un seul serveur -- comprennent les réseaux informatiques du secrétariat des Nations unies, un laboratoire du Département américain de l'Energie, des dizaines de sociétés de défense américaines, indique le document publiable mercredi, établi par McAfee, société spécialisée dans la sécurité informatique à travers le monde, précise le Post.

Cet espionnage semble avoir duré de nombreuses années.

72 organisations en tout, dont 49 localisées aux Etats-Unis, ont été victimes d'espionnage, selon McAfee, poursuit le Post.

Ceux qui parvenaient à s'infiltrer, toujours selon le document de McAfee, recherchaient notamment des données sensibles sur les systèmes de défense américains et de communications par satellite.

Des experts de la cybersécurité ont indiqué au Post que selon toute vraisemblance la Chine était derrière cet espionnage, dans la mesure où de nombreuses cibles identifiées par McAfee avaient un lien avec Taïwan et le Comité olympique international (CIO) dans les mois qui ont précédé les jeux de Pékin en 2008.

Dans son rapport la société McAfee n'a pas nommément dénoncé la main de Pékin derrière cet espionnage.

Première publication : 03/08/2011

  • INTERNET

    Le FBI déclassifie des dossiers pour faire sa promo

    En savoir plus

  • INTERNET

    Un vaste réseau de cyberespionnage dans l’industrie énergétique mis au jour

    En savoir plus

Comments

COMMENTAIRE(S)