Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

SUR LE NET

Brésil : une cyber-présidentielle sous tension

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Nicolas Sarkozy annonce son retour sur Facebook

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Une semaine dans le monde - 19 septembre (Partie 2)

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Une semaine dans le monde - 19 septembre (Partie 1)

En savoir plus

7 JOURS EN FRANCE

La gauche en difficulté

En savoir plus

L'INVITÉ DE L'ÉCO

Stéphane Distinguin, PDG de FaberNovel et président de Cap Digital

En savoir plus

L'INVITÉ DE L'ÉCO

Bernard Maris, chroniqueur à Charlie Hebdo et auteur de "Houellebecq, économiste"

En savoir plus

TECH 24

Organisation de l'État islamique : la nouvelle bataille d'Anonymous

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Jérôme Bel ou la danse minimale

En savoir plus

  • De Paris à New York, les défenseurs du climat se mobilisent

    En savoir plus

  • Ashraf Ghani succède à Hamid Karzaï à la présidence afghane

    En savoir plus

  • Pas de zone tampon sans respect du cessez-le-feu, exige l’armée ukrainienne

    En savoir plus

  • Attentat à la bombe près du ministère des Affaires étrangères au Caire

    En savoir plus

  • Vidéo : la Turquie "débordée" par l’afflux de réfugiés kurdes de Syrie

    En savoir plus

  • Filière jihadiste lyonnaise : cinq personnes mises en examen et écrouées

    En savoir plus

  • L’opposant Mikhaïl Khodorkovski envisage de gouverner la Russie

    En savoir plus

  • Sanaa instaure un couvre-feu, l'ONU annonce un accord de sortie de crise

    En savoir plus

  • Journées du patrimoine : visite guidée du théâtre de l’Opéra Comique

    En savoir plus

  • Bruxelles déjoue un projet d'attentat jihadiste à la Commission européenne

    En savoir plus

  • Le Front Al-Nosra a exécuté un soldat libanais qu'il détenait en captivité

    En savoir plus

  • Assaut mortel de Boko Haram à Mainok dans le nord du Nigeria

    En savoir plus

  • Les prisonniers des colonies, objets de propagande allemande

    En savoir plus

  • Après 47 ans d'attente, le Cameroun accueillera la CAN en 2019

    En savoir plus

  • Air France : la grève des pilotes prolongée jusqu'au 26 septembre

    En savoir plus

  • Migrants à Calais : Londres débloque 15 millions d'euros

    En savoir plus

  • Vol Air Algérie : l'enquête n'a mené à "aucune piste privilégiée"

    En savoir plus

Economie

La Société Générale, affaiblie par la Grèce, annonce de mauvais résultats

Texte par Dépêche

Dernière modification : 03/08/2011

Mauvaise période pour la Société Générale qui a annoncé mercredi une baisse de 31 % de son bénéfice net. Principalement dues à une dépréciation des obligations d'État grecques, ces difficultés pourraient l'empêcher de tenir ses objectifs pour 2012.

AFP - La Société Générale a dévoilé mercredi un bénéfice net en forte baisse de 31% au 2e trimestre, plombé par des dépréciations liées à ses engagements en Grèce, et la banque a averti qu'elle aurait du mal à tenir ses objectifs fixés pour 2012.

Dans le cadre de son plan stratégique à l'horizon 2015, Société Générale ambitionnait de dégager l'année prochaine un bénéfice net de 6 milliards d'euros, mais cet objectif paraît désormais difficilement réalisable dans les délais prévus", a prévenu son PDG, Frédéric Oudéa, cité dans un communiqué.

Cet avertissement a fait plonger de près de 7% l'action du groupe à l'ouverture de la Bourse de Paris.

Selon les chiffres publiés mercredi, Société Générale a vu son bénéfice net du 2e trimestre fondre à 747 millions d'euros.

Ce plongeon de 31% par rapport à la même période de 2010 est lié pour l'essentiel à une dépréciation des obligations d'Etat grecques de la banque, qui s'élève à 395 millions d'euros avant impôt et à 268 millions après impôt.

Sur le plan opérationnel, la plupart des activités de la banque enregistrent une croissance de leur contribution au résultat, à l'exception de la banque de détail à l'international (-7%) et du pôle banque privée, gestion d'actifs et services aux investisseurs (-20%).

A la différence de la plupart de ses concurrents, Société Générale voit la contribution au résultat progresser en banque de financement et d'investissement. Le groupe a aussi tiré profit de la bonne tenue de la banque de détail en France et de son pôle de services financiers spécialisés (crédit à la consommation notamment) et assurances

Au total, le produit net bancaire (PNB, équivalent du chiffre d'affaires) est en légère baisse de 2,6% à 6,5 milliards d'euros.

Première publication : 03/08/2011

  • BANQUE

    Les printemps arabes plombent les bénéfices de la Société générale

    En savoir plus

  • SOMMET DE SÉOUL

    Ouverture du G20 sur fond de guerre des monnaies

    En savoir plus

  • BANQUES

    Le bénéfice de la Société générale a plus que doublé

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)