Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

LE JOURNAL DE L'ÉCONOMIE

Volkswagen : sortie de route pour le patriarche Ferdinand Piëch

En savoir plus

FOCUS

Hacking et cybersécurité : la France face au terrorisme connecté

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

Népal : "le toit du monde s'est écroulé"

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Le Malien Birama Sidibé candidat à la présidence de la Banque africaine de développement

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

La France peut-elle faire pression pour éviter l'exécution de Serge Atlaoui ?

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Migrants en Méditerranée : l'absence de stratégie en Europe mise en cause

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Génocide des Arméniens : déni et mémoire se côtoient cent ans après

En savoir plus

7 JOURS EN FRANCE

Loi santé : ce qui va changer

En savoir plus

7 JOURS EN FRANCE

Émission spéciale : Marseille, le renouveau ?

En savoir plus

Asie - pacifique

Un responsable du renseignement afghan tué dans un attentat à Kunduz

Texte par Dépêche

Dernière modification : 04/08/2011

Un responsable du renseignement afghan a été tué lors d'un attentat à la bombe perpétré dans la province de Kunduz (Nord). Deux jours plus tôt, l'explosion de trois kamikazes dans une auberge de la région avait provoqué la mort de quatre civils.

REUTERS - Un responsable des services de renseignements afghans dans la province de Kunduz a été tué jeudi matin dans un attentat à la bombe, a-t-on appris auprès de la police locale.

L'engin explosif avait été dissimulé à bord de la voiture de Payenda Khan, qui dirigeait la Direction nationale de la sécurité dans un district de Kunduz, la capitale de cette province du nord de l'Afghanistan.

Trois civils, des enfants, ont été blessés dans l'attentat.

La police avait annoncé dans premier temps que Payenda Khan dirigeait les services de renseignement pour toute la province. Un porte-parole a rectifié l'information.

Cet attentat survient deux jours après l'attaque par trois kamikazes d'une auberge située dans cette même province au cours de laquelle quatre vigiles afghans qui travaillaient pour une agence allemande ont trouvé la mort.

La province de Kunduz est au coeur d'un nouveau front ouvert par les insurgés dans le Nord au cours de ces deux dernières années.

Le général Dawood Dawood, chef de la police du nord de l'Afghanistan, a été tué fin mai par une explosion dans la province de Takhar dont le chef de la police a également péri dans l'attaque.

 

Première publication : 04/08/2011

  • AFGHANISTAN

    Un triple attentat kamikaze frappe une auberge dans la province de Kunduz

    En savoir plus

  • AFGHANISTAN

    Treize morts dans un attentat suicide revendiqué par les Taliban

    En savoir plus

  • AFGHANISTAN

    Au moins 18 civils tués dans l'explosion d'une mine artisanale

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)