Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

FOCUS

Surpopulation, discrimination… Les prisons américaines à l’heure de la réforme

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Des polémiques françaises : Valls chante Marianne aux seins nus, Macron quitte Bercy

En savoir plus

LE JOURNAL DE L’AFRIQUE

L'attente des résultats de la présidentielle se prolonge dans l'appréhension à Libreville

En savoir plus

LE DUEL DE L’ÉCO

La campagne électorale menace-t-elle la reprise ?

En savoir plus

À L’AFFICHE !

L'écrivain Yasmina Khadra, amoureux de Cuba

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

Dilma Roussef : discours émouvant, mais sans plus

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

Présidentielle 2017 : "des patrons sans illusion"

En savoir plus

LE JOURNAL DE L'ÉCO

Dissimulation fiscale : Apple pourrait écoper d’une amende record

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Jean-Pierre Chevènement embourbé dans les gaffes

En savoir plus

Afrique

Le procès de l'ex-ministre de l'Intérieur Habib el-Adly reporté au 14 août

Texte par Dépêche

Dernière modification : 04/08/2011

Le procès de l'ex-chef de la sécurité Habib el-Adly, accusé du meurtre de manifestants durant la révolte de janvier dernier et déjà condamné à 12 ans de prison pour corruption, a été reporté au 14 août. Comme Moubarak, il encourt la peine de mort.

AFP - Le procès pour meurtres de l'ancien ministre égyptien de l'Intérieur, Habib el-Adly, et de six anciens responsables de ses services, a été ajourné au 14 août pour donner aux avocats le temps d'examiner les pièces du dossier.

L'ancien chef de la sécurité, déjà condamné à 12 ans de prison pour corruption, est accusé d'avoir donné l'ordre à la police de tirer sur les manifestants pendant la révolte de janvier/février qui a provoqué la chute du président Hosni Moubarak.

Habib el-Adly est jugé en même temps que M. Moubarak, qui a fait sa première apparition lundi au tribunal, allongé sur une civière, au côté de ses fils Alaa et Gamal, qui comparaissent pour corruption.

Le président déchu et son ancien ministre de l'Intérieur, tous deux inculpés de meurtre avec préméditation, risquent la peine de mort s'ils sont reconnus coupables.

La prochaine audience a été fixée au 15 août pour M. Moubarak.

Première publication : 04/08/2011

  • ÉGYPTE

    La suite du procès d'Hosni Moubarak au Caire renvoyée au 15 août

    En savoir plus

  • ÉGYPTE

    Hosni Moubarak, un prévenu pas comme les autres

    En savoir plus

  • ÉGYPTE

    Le ramadan aura-t-il raison des révolutionnaires de la place Tahrir ?

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)