Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Les oubliés de Mossoul

En savoir plus

DÉBAT

Droit d'asile en France : les enjeux de la réforme

En savoir plus

DÉBAT

Manifestation en soutien à Gaza : un rassemblement test pour le gouvernement

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Centrafrique : les négociations de paix au point mort

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Centrafrique : espoir de paix à Brazzaville

En savoir plus

FOCUS

Sénégal : risque de famine en Casamance

En savoir plus

À L’AFFICHE !

"Maestro", intello mais pas trop !

En savoir plus

EXPRESS ORIENT

Gaza : les enfants, victimes du conflit

En savoir plus

DÉBAT

Israël – Gaza : la guerre s’importe–t-elle en France ?

En savoir plus

  • L'ONU ouvre une enquête sur l'offensive israélienne à Gaza

    En savoir plus

  • À Paris, un rassemblement pro-palestinien sans heurts

    En savoir plus

  • Tour de France : "Depuis le temps qu'un Italien n'a pas gagné!"

    En savoir plus

  • "Le conflit israélo-palestinien est importé en France depuis longtemps"

    En savoir plus

  • Les députés adoptent la nouvelle carte des régions françaises

    En savoir plus

  • Bagdad accusé d'utiliser des "barrel bombs" contre sa population

    En savoir plus

  • Ukraine : deux avions de chasse de l'armée abattus dans l’est du pays

    En savoir plus

  • Reportage : l'armée israélienne essuie de lourdes pertes à Gaza

    En savoir plus

  • Accident d'avion à Taïwan : au moins 45 morts, dont deux Françaises

    En savoir plus

  • MH17 : les premières dépouilles des victimes sont arrivées aux Pays-Bas

    En savoir plus

  • Une ville chinoise placée en quarantaine après un cas de peste bubonique

    En savoir plus

  • Au Nigeria, la ville de Kaduna secouée par deux explosions meurtrières

    En savoir plus

  • Ryanair contraint de rembourser à la France 9,6 millions d’euros d’aides publiques

    En savoir plus

  • Immigration et droit d'asile : les projets de réforme du gouvernement

    En savoir plus

  • Vente du Mistral à la Russie : Fabius invite Cameron à balayer devant sa porte

    En savoir plus

  • Manifester, une liberté qui reste "la règle"... mais sous haute surveillance

    En savoir plus

  • Après le gel des vols vers Tel Aviv, Israël dénonce une mesure "injustifiée"

    En savoir plus

  • Infographie : l'ultime voyage controversé du Costa Concordia

    En savoir plus

EUROPE

L'ex-Premier ministre Ioulia Timochenko placée en détention provisoire

Texte par Dépêche

Dernière modification : 05/08/2011

Vendredi, sur ordre d'un tribunal ukrainien, Ioulia Timochenko a été placée en détention provisoire pour une durée indéterminée. Elle est accusée d'avoir forcé illégalement une compagnie étatique à signer un contrat avec la Russie, en 2009.

REUTERS - Un tribunal ukrainien a ordonné vendredi le placement en détention provisoire de l'ex-Premier ministre Ioulia Timochenko, dont un procureur avait demandé
l'incarcération pendant son procès pour abus de pouvoir.

Le parquet, qui accuse Ioulia Timochenko d'avoir contraint illégalement la compagnie énergétique d'Etat Neftogaz à signer en 2009 un contrat gazier avec la Russie, faisait valoir qu'elle perturbait le déroulement du procès.

L'ancienne égérie de la "révolution orange" de 2004 nie les accusations portées contre elle.

Le juge Rodion Kireïev a dit avoir ordonné la mise en détention de Ioulia Timochenko en raison de sa "violation systématique" des règles judiciaires. Il a ajourné le procès à
lundi prochain sans préciser combien de temps l'ancien Premier ministre serait maintenue en détention.

Un journaliste de Reuters a vu des policiers emmener l'accusée hors de la salle d'audience.

"(Les autorités) ne font qu'étaler leur pouvoir", a déclaré Cherhiy Vlasenko, ancien avocat de Ioulia Timochenko, aux journalistes présents dans la salle d'aucience.

Ioulia Timochenko a rejeté toutes les charges retenues à son encontre en dénonçant un procès politique. Des pays occidentaux ont exprimé leur inquiétude au sujet de cette affaire.

L'accusée risque une peine de sept à dix ans de prison.

Première publication : 05/08/2011

  • UKRAINE

    Le procès Timochenko sonne la fin de la Révolution orange

    En savoir plus

  • UKRAINE

    L'ex-Premier ministre Ioulia Timochenko jugée pour abus de pouvoir

    En savoir plus

  • UKRAINE

    Motion de censure votée contre le gouvernement Timochenko

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)