Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

FOCUS

Espagne : le difficile combat contre les violences faites aux femmes

En savoir plus

FACE À FACE

Présidence Macron : le début des ennuis ?

En savoir plus

À L’AFFICHE !

"Wallay", un voyage initiatique au Burkina Faso

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"La France, le Rwanda et les secrets des archives"

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Code du travail : menu minceur"

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

De Rugy élu président de l'Assemblée : une occasion manquée pour la parité

En savoir plus

LE DÉBAT

PMA "pour toutes les femmes" : qu'implique l'avis du Comité d'éthique ?

En savoir plus

MARDI POLITIQUE

Franck Riester : "Tant pis si la droite n'est pas une alternative incontournable au macronisme"

En savoir plus

MARDI POLITIQUE

Franck Riester : "François de Rugy se fera respecter car il est respectable"

En savoir plus

Economie

Les ministres des Finances du G7 devraient s'entretenir avant lundi matin

Texte par Dépêche

Dernière modification : 07/08/2011

Selon une agence japonaise, les ministres des Finances du G7 devraient s'entretenir sur la crise de la dette lundi matin, avant l'ouverture des marchés asiatiques. Une information non confirmée par les autres pays membres.

AFP - Les ministres des Finances et banquiers centraux des pays du G7 devraient tenir une nouvelle conférence téléphonique avant l'ouverture des marchés asiatiques lundi matin, pour calmer les craintes sur la crise de la dette, a rapporté dimanche l'agence de presse japonaise Jiji Press.

Les responsables des pays du G7 qui rassemble les Etats-Unis, l'Allemagne, le Japon, la France, le Canada, l'Italie et la Grande-Bretagne, pourraient publier une déclaration commune afin d'enrayer la panique boursière, selon ces informations publiées par plusieurs médias japonais.

Après l'abaissement vendredi de la note de la dette américaine, le Japon, deuxième créancier des Etats-Unis, avait fait savoir que sa politique d'achats d'obligations américaines demeurait inchangée.

Lors de cette télé-conférence, le Japon devrait réaffirmer cette position et préciser ses récentes interventions sur le marché des changes, indiquent ces médias.

Le gouvernement japonais était intervenu jeudi sur le marché des changes pour affaiblir le yen qui approche de son plus haut niveau face au dollar depuis 1945 et menace le redémarrage de l'économie affectée par le séisme du 11 mars.

La présidence française du G7 et les autres pays membres du groupe ont observé un mutisme absolu sur une conférence téléphonique consacrée à la crise de la dette et à la situation des marchés financiers dans la nuit de samedi à dimanche, annoncée en fin de soirée par l'Italie.

Interrogés par l'AFP, ni l'Elysée, ni le ministère français de l'Economie n'ont confirmé formellement la tenue de cette conférence, dont des sources du ministère italien avaient auparavant affirmé qu'elle devait se dérouler vers 22H00 GMT au niveau des ministres et de leurs conseillers.

Première publication : 07/08/2011

  • ÉTATS-UNIS

    La zone euro contrainte d'accélérer face à la crise de la dette américaine

    En savoir plus

  • FINANCE

    La baisse de la note des États-Unis risque d'accroître leur dette

    En savoir plus

  • CRISE ÉCONOMIQUE

    Les places boursières européennes clôturent en forte baisse

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)