Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

À L’AFFICHE !

Le coup de foudre aquatique de Samir Guesmi

En savoir plus

EXPRESS ORIENT

Turquie : les enfants syriens à l'usine plutôt qu'à l'école

En savoir plus

FOCUS

Le lithium bolivien : une arlésienne ?

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

Brexit : "See EU Later !"

En savoir plus

FACE À FACE

Brexit : le sursaut des politiques français

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Gare aux Vikings !"

En savoir plus

LE JOURNAL DE L’AFRIQUE

Attentat à Madagascar : trois morts dont un bébé et 88 blessés dans un stade

En savoir plus

LE JOURNAL DE L’AFRIQUE

Pourquoi la France a-t-elle soutenu le régime criminel d'Hissène Habré au Tchad ?

En savoir plus

LE DÉBAT

Brexit, acte 2 : un divorce à l'amiable ?

En savoir plus

Economie

Les ministres des Finances du G7 devraient s'entretenir avant lundi matin

Texte par Dépêche

Dernière modification : 07/08/2011

Selon une agence japonaise, les ministres des Finances du G7 devraient s'entretenir sur la crise de la dette lundi matin, avant l'ouverture des marchés asiatiques. Une information non confirmée par les autres pays membres.

AFP - Les ministres des Finances et banquiers centraux des pays du G7 devraient tenir une nouvelle conférence téléphonique avant l'ouverture des marchés asiatiques lundi matin, pour calmer les craintes sur la crise de la dette, a rapporté dimanche l'agence de presse japonaise Jiji Press.

Les responsables des pays du G7 qui rassemble les Etats-Unis, l'Allemagne, le Japon, la France, le Canada, l'Italie et la Grande-Bretagne, pourraient publier une déclaration commune afin d'enrayer la panique boursière, selon ces informations publiées par plusieurs médias japonais.

Après l'abaissement vendredi de la note de la dette américaine, le Japon, deuxième créancier des Etats-Unis, avait fait savoir que sa politique d'achats d'obligations américaines demeurait inchangée.

Lors de cette télé-conférence, le Japon devrait réaffirmer cette position et préciser ses récentes interventions sur le marché des changes, indiquent ces médias.

Le gouvernement japonais était intervenu jeudi sur le marché des changes pour affaiblir le yen qui approche de son plus haut niveau face au dollar depuis 1945 et menace le redémarrage de l'économie affectée par le séisme du 11 mars.

La présidence française du G7 et les autres pays membres du groupe ont observé un mutisme absolu sur une conférence téléphonique consacrée à la crise de la dette et à la situation des marchés financiers dans la nuit de samedi à dimanche, annoncée en fin de soirée par l'Italie.

Interrogés par l'AFP, ni l'Elysée, ni le ministère français de l'Economie n'ont confirmé formellement la tenue de cette conférence, dont des sources du ministère italien avaient auparavant affirmé qu'elle devait se dérouler vers 22H00 GMT au niveau des ministres et de leurs conseillers.

Première publication : 07/08/2011

  • ÉTATS-UNIS

    La zone euro contrainte d'accélérer face à la crise de la dette américaine

    En savoir plus

  • FINANCE

    La baisse de la note des États-Unis risque d'accroître leur dette

    En savoir plus

  • CRISE ÉCONOMIQUE

    Les places boursières européennes clôturent en forte baisse

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)