Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Nicolas Sarkozy annonce son retour sur Facebook

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Une semaine dans le monde - 19 septembre (Partie 2)

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Une semaine dans le monde - 19 septembre (Partie 1)

En savoir plus

7 JOURS EN FRANCE

La gauche en difficulté

En savoir plus

L'INVITÉ DE L'ÉCO

Stéphane Distinguin, PDG de FaberNovel et président de Cap Digital

En savoir plus

L'INVITÉ DE L'ÉCO

Bernard Maris, chroniqueur à Charlie Hebdo et auteur de "Houellebecq, économiste"

En savoir plus

TECH 24

Organisation de l'État islamique : la nouvelle bataille d'Anonymous

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Jérôme Bel ou la danse minimale

En savoir plus

#ActuElles

Angélique Kidjo : la voix des Africaines

En savoir plus

  • Le Front Al-Nosra a exécuté un soldat libanais qu'il détenait en captivité

    En savoir plus

  • Yémen : couvre-feu à Sanaa, l'ONU annonce un accord de sortie de crise

    En savoir plus

  • Nigeria : assaut mortelle de Boko Haram à Mainok, dans le nord du pays

    En savoir plus

  • Journées du patrimoine : visite guidée du théâtre de l’Opéra Comique

    En savoir plus

  • Les prisonniers des colonies, objets de propagande allemande

    En savoir plus

  • Vol Air Algérie : l'enquête n'a mené à "aucune piste privilégiée"

    En savoir plus

  • Mondial de volley : la France battue par le Brésil en demi-finales

    En savoir plus

  • Après 47 ans d'attente, le Cameroun accueillera la CAN en 2019

    En savoir plus

  • Filière jihadiste : la PAF interpelle deux adolescentes à Marseille

    En savoir plus

  • Migrants à Calais : Londres débloque 15 millions d'euros

    En savoir plus

  • Air France : la grève des pilotes prolongée jusqu'au 26 septembre

    En savoir plus

  • Tunisie : le président Moncef Marzouki candidat à sa réélection

    En savoir plus

  • Libération des otages turcs enlevés dans le nord de l'Irak

    En savoir plus

  • Ebola : Cuba fait perdurer la tradition de l’entraide médicale

    En savoir plus

  • États-Unis : un intrus arrêté à la Maison Blanche

    En savoir plus

  • L’Ukraine et les séparatistes signent un mémorandum pour garantir le cessez-le-feu

    En savoir plus

  • De Fantômas à Luc Besson, Gaumont dévoile ses trésors d'hier et d'aujourd'hui

    En savoir plus

  • Sarkozy : un retour attendu et longuement préparé

    En savoir plus

  • Washington et Téhéran discutent à New York de la lutte contre l'EI

    En savoir plus

  • Irak : la France opère ses premiers raids aériens contre les jihadistes de l'EI

    En savoir plus

Economie

Dégringolade des Bourses asiatiques malgré les appels au calme

Vidéo par Baptiste FALLEVOZ

Texte par Dépêche

Dernière modification : 09/08/2011

Les marchés asiatiques ont terminé en baisse pour le second jour consécutif, malgré la mobilisation générale pour conjurer le spectre d'une récession mondiale. Le cours du pétrole accuse également une baisse importante.

AFP - La Bourse de Tokyo a terminé mardi sur une perte de 1,68%, après avoir cédé jusqu'à près de 5% en cours de séance, avec un volume d'échanges exceptionnel qui traduit les inquiétudes liées à l'état des finances de pays européens et des Etats-Unis.

L'indice Nikkei 225 des valeurs vedettes a reculé de 153,08 points pour finir à 8.944,48

Consultez les cours des marchés mondiaux

Aux États-Unis

Cliquez ici pour le cours du Dow Jones

Cliquez ici pour le cours du Nasdaq

En Europe

Cliquez ici pour le cours de la Bourse de Londres

Cliquez ici pour le cours de la Bourse de Francfort

En France

Cliquez ici pour le cours du Cac 40

En Asie

Cliquez ici pour le cours du Nikei 225

points.

L'indice élargi Topix de tous les titres du premier tableau a pour sa part perdu 12,47 points (-1,59%) à 770,39 points.

La séance a été exceptionnellement active, avec plus de 3,3 milliards de titres échangés sur le premier marché.

La journée avait débuté en forte baisse dans le sillage des bourses européennes et de Wall Street, qui ont cédé lundi à un mouvement de panique après l'abaissement de la note de la dette américaine par l'agence Standard and Poor's vendredi, une première historique.

Après avoir ouvert en baisse de 2%, l'indice Nikkei a accéléré sa chute au bout de quelques minutes, frôlant même les moins 5% en matinée. La Bourse de Tokyo a toutefois réussi à limiter ses pertes et à regagner une partie du terrain grâce aux achats massifs d'investisseurs séduits par le cours bradé de certaines actions.

Le marché attend désormais la réunion de Réserve fédérale américaine mardi soir, qui pourrait annoncer une injection de liquidités dans le système financier, pour soutenir la croissance américaine.

Par ailleurs, le yen continue à se raffermir face au dollar et à l'euro, ce qui handicape les groupes exportateurs japonais.

Le billet vert valait aux environs de 77,33 yens à 15H00 (06H00 GMT) et l'euro oscillait pour sa part aux alentours de 110,12 yens, les deux s'affichant en repli vis-à-vis de la devise japonaise.

Ailleurs en Asie, la Bourse de Séoul a clôturé sur une baisse de 3,64%, après avoir chuté de près de 10% en cours de séance.

La Bourse de Sydney s'est redressée mardi après-midi et a clôturé sur une hausse de 1,2%, après avoir cédé plus de 5,5% en cours de séance.

Menace sur la zone euro

Première publication : 09/08/2011

  • FINANCE

    L'once d'or profite de la volatilité des marchés pour atteindre 1 704 dollars

    En savoir plus

  • CRISE ÉCONOMIQUE

    Les Bourses asiatiques en baisse malgré la mobilisation générale

    En savoir plus

  • FINANCE

    La baisse de la note des États-Unis risque d'accroître leur dette

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)