Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Bachar al-Assad, "boucher" ou interlocuteur incontournable ?

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Le film "Timbuktu" serait déprogrammé du FESPACO

En savoir plus

FOCUS

Élections européennes : l'enjeu de l'immigration

En savoir plus

FOCUS

Les officiers du LAPD équipés de caméras portatives

En savoir plus

FOCUS

En Tunisie, le tourisme reprend des couleurs

En savoir plus

FOCUS

Le FPÖ ou la nostalgie d'un "monde allemand"

En savoir plus

FOCUS

Les médias pakistanais n’hésitent plus à s’autocensurer

En savoir plus

L'ENTRETIEN

Fumio Kishida , ministre des Affaires étrangères du Japon

En savoir plus

POLITIQUE

"Le vrai problème, c’est le fonctionnement de l’État grec"

En savoir plus

Economie

Dégringolade des Bourses asiatiques malgré les appels au calme

Vidéo par Baptiste FALLEVOZ

Texte par Dépêche

Dernière modification : 09/08/2011

Les marchés asiatiques ont terminé en baisse pour le second jour consécutif, malgré la mobilisation générale pour conjurer le spectre d'une récession mondiale. Le cours du pétrole accuse également une baisse importante.

AFP - La Bourse de Tokyo a terminé mardi sur une perte de 1,68%, après avoir cédé jusqu'à près de 5% en cours de séance, avec un volume d'échanges exceptionnel qui traduit les inquiétudes liées à l'état des finances de pays européens et des Etats-Unis.

L'indice Nikkei 225 des valeurs vedettes a reculé de 153,08 points pour finir à 8.944,48

Consultez les cours des marchés mondiaux

Aux États-Unis

Cliquez ici pour le cours du Dow Jones

Cliquez ici pour le cours du Nasdaq

En Europe

Cliquez ici pour le cours de la Bourse de Londres

Cliquez ici pour le cours de la Bourse de Francfort

En France

Cliquez ici pour le cours du Cac 40

En Asie

Cliquez ici pour le cours du Nikei 225

points.

L'indice élargi Topix de tous les titres du premier tableau a pour sa part perdu 12,47 points (-1,59%) à 770,39 points.

La séance a été exceptionnellement active, avec plus de 3,3 milliards de titres échangés sur le premier marché.

La journée avait débuté en forte baisse dans le sillage des bourses européennes et de Wall Street, qui ont cédé lundi à un mouvement de panique après l'abaissement de la note de la dette américaine par l'agence Standard and Poor's vendredi, une première historique.

Après avoir ouvert en baisse de 2%, l'indice Nikkei a accéléré sa chute au bout de quelques minutes, frôlant même les moins 5% en matinée. La Bourse de Tokyo a toutefois réussi à limiter ses pertes et à regagner une partie du terrain grâce aux achats massifs d'investisseurs séduits par le cours bradé de certaines actions.

Le marché attend désormais la réunion de Réserve fédérale américaine mardi soir, qui pourrait annoncer une injection de liquidités dans le système financier, pour soutenir la croissance américaine.

Par ailleurs, le yen continue à se raffermir face au dollar et à l'euro, ce qui handicape les groupes exportateurs japonais.

Le billet vert valait aux environs de 77,33 yens à 15H00 (06H00 GMT) et l'euro oscillait pour sa part aux alentours de 110,12 yens, les deux s'affichant en repli vis-à-vis de la devise japonaise.

Ailleurs en Asie, la Bourse de Séoul a clôturé sur une baisse de 3,64%, après avoir chuté de près de 10% en cours de séance.

La Bourse de Sydney s'est redressée mardi après-midi et a clôturé sur une hausse de 1,2%, après avoir cédé plus de 5,5% en cours de séance.

Menace sur la zone euro

Première publication : 09/08/2011

  • FINANCE

    L'once d'or profite de la volatilité des marchés pour atteindre 1 704 dollars

    En savoir plus

  • CRISE ÉCONOMIQUE

    Les Bourses asiatiques en baisse malgré la mobilisation générale

    En savoir plus

  • FINANCE

    La baisse de la note des États-Unis risque d'accroître leur dette

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)