Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

REVUE DE PRESSE

"La confiance en peau de chagrin"

En savoir plus

SUR LE NET

Wikileaks dénonce les États utilisant des logiciels espions

En savoir plus

LE JOURNAL DE L'ÉCONOMIE

"La grève à Air France doit s'arrêter"

En savoir plus

DÉBAT

Grand oral de Manuel Valls : confiance renouvelée mais majorité fragilisée ?

En savoir plus

DÉBAT

Immigration clandestine : l'Europe impuissante ?

En savoir plus

FOCUS

Immigration en Méditerranée : prêts à risquer leur vie pour rejoindre l’Europe

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Margaret Atwood, la reine du roman d’anticipation est de retour !

En savoir plus

LE DUEL DE L’ÉCONOMIE

Vote de confiance : Manuel Valls sera-t-il soutenu par sa majorité ?

En savoir plus

TECH 24

Apple, IFA, cours de code : c'est la rentrée high-tech !

En savoir plus

  • Vidéo : dernier jour pour mobiliser les indécis sur le référendum en Écosse

    En savoir plus

  • Filière jihadiste : six personnes interpellées près de Lyon, des armes saisies

    En savoir plus

  • Barack Obama appelle le monde à "agir vite" face à Ebola

    En savoir plus

  • Jack Ma et son Alibaba superstars de Wall Street

    En savoir plus

  • Premières élections démocratiques aux îles Fidji depuis 2006

    En savoir plus

  • Valls obtient la confiance des députés malgré l'abstention des "frondeurs"

    En savoir plus

  • EI, EIIL, Daech, comment appeler les jihadistes en Irak et en Syrie ?

    En savoir plus

  • Au moins 67 Sud-Africains tués dans l'effondrement d'un immeuble à Lagos

    En savoir plus

  • Zinedine Zidane se verrait bien un jour sélectionneur des Bleus

    En savoir plus

  • Un obus tiré de Gaza vers Israël, le premier depuis la trêve

    En savoir plus

  • Ligue des champions : Monaco s'impose, le Real cartonne

    En savoir plus

  • Didier Guillaume : "Le Medef se comporte très mal"

    En savoir plus

  • L’inavouable alliance des États-Unis et de l’Iran contre l’EI

    En savoir plus

  • Exposition : Niki de Saint Phalle, une sacrée nana, au Grand Palais

    En savoir plus

Moyen-orient

En visite à Damas, le chef de la diplomatie turque appelle à la fin de la répression

Vidéo par Cyrielle ABEHSERA

Texte par Dépêche

Dernière modification : 09/08/2011

Le ministre turc des Affaires étrangères, Ahmet Davutoglu a, lors d'un entretien avec le président syrien Bachar al-Assad, appelé Damas à mettre fin aux effusions de sang et entamer des réformes démocratiques.

AFP - Le chef de la diplomatie turque, Ahmet Davutoglu, a affirmé avoir discuté avec le président syrien Bachar al-Assad au cours d'un long entretien mardi à Damas des moyens de mettre fin aux effusions de sang dans son pays et de mettre en oeuvre des réformes démocratiques.

"Nous espérons que des mesures seront prises dans les prochains jour pour mettre fin aux effusions de sang et que la voie sera ouverte à un processus de réforme politique", a déclaré M. Davutoglu à l'aéroport d'Ankara, au retour de sa visite d'une journée en Syrie.

"la réunion de la dernière chance"

"Nous avons eu l'occasion de parler de façon claire et nette des mesures à prendre pour que l'armée et le peuple ne se retrouvent pas face à face, que des événements comme ceux survenus à Hama ne se reproduisent pas", a-t-il ajouté, évoquant une discussion "ouverte" de six heures et demie avec le chef de l'Etat syrien, dont trois heures et demie en tête-à-tête.

M. Davutoglu a indiqué avoir tranmsis à M. al-Assad un message écrit du président turc Abdullah Gül et un message oral du Premier ministre Recep Tayyip Erdogan. Il s'est refusé cependant à fournir des détails sur la teneur de ces messages.

"Les développements, qui surviendront dans les prochains jours, seront décisifs quant aux attentes de la Turquie et du peuple syrien. Nous continuerons de suivre ces développements", a-t-il souligné.

Hama (nord), a été le théâtre de vastes opérations de répression menées par l'armée au cours des derniers jours, faisant plusieurs dizaines de morts, selon des militants des droits de l'homme.

M. Erdogan avait annoncé dimanche que M. Davutoglu transmettrait "avec détermination" au régime de Damas les "messages" d'Ankara "à bout de patience" face à la violence de la répression.

En retour, la conseillère du président Assad, Mme Boussaïna Chaabane, a reproché dimanche à Ankara de ne pas avoir dénoncé les "assassinats sauvages" commis par des "groupes terroristes armés", ajoutant que son pays "a toujours rejeté les tentatives d'ingérence dans ses affaires intérieures".



 

Première publication : 09/08/2011

  • SYRIE

    Ankara, "à bout de patience", dépêche son chef de la diplomatie à Damas

    En savoir plus

  • SYRIE

    Bachar al-Assad nomme un nouveau ministre de la Défense

    En savoir plus

  • SYRIE

    Les chars de l'armée syrienne prennent d'assaut la ville de Deir ez-Zor

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)