Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

REVUE DE PRESSE

"Le sens de la vie"

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Ouganda : Dominic Ongwen comparaît devant la CPI

En savoir plus

FOCUS

Auschwitz, symbole d'une entreprise de mort programmée et industrielle

En savoir plus

À L’AFFICHE !

La Shoah racontée dans le cinéma et la littérature

En savoir plus

SUR LE NET

La beauté noire à l'heure du web 2.0

En savoir plus

L'ENTRETIEN

"En arrivant à Auschwitz, les Soviétiques ont trouvé un immense cimetière"

En savoir plus

LA SEMAINE DE L'ECO

Conférence de Paris sur le climat : une opportunité pour les entreprises ? (partie 1)

En savoir plus

LA SEMAINE DE L'ECO

Conférence de Paris sur le climat : une opportunité pour les entreprises ? (partie 2)

En savoir plus

L'ENTRETIEN

Colombie : le président convaincu "que les Farc veulent la paix"

En savoir plus

Tous les jours, le regard des internautes sur l’actualité et un point tout en image sur ce qui fait le buzz sur la toile. Du lundi au vendredi, à 8h20.

SUR LE NET

SUR LE NET

Dernière modification : 10/08/2011

Les citoyens britanniques commentent les émeutes qui secouent actuellement le pays

Les citoyens britanniques commentent les émeutes qui secouent actuellement le pays. Un Suédois a été arrêté après avoir tenté de construire un réacteur nucléaire dans sa cuisine. La vidéo d’un nuage prenant la forme d’un visage humain suscite l’engouement des internautes.

Émeutes au Royaume-Uni

Des centaines de jeunes émeutiers ont, pour la troisième nuit consécutive, saccagé plusieurs quartiers de Londres. Des violences qui pour la première fois depuis le début des troubles ce week-end se sont étendues à d’autres villes britanniques, notamment Birmingham, Liverpool et Bristol. Une situation largement commentée en ligne.

Ainsi de très nombreux documents amateurs ont fait leur apparition sur les sites de partage et montrent les dégâts provoqués par les émeutiers. Carcasses de voitures calcinées, devantures de magasins brisées ou encore bâtiments ravagés par les flammes… Des images qui illustrent la violence dont ont fait preuve les acteurs de ces incidents au troisième jour des troubles qui secouent le Royaume-Uni.

Des émeutiers qui auraient coordonné leurs actions en utilisant leurs téléphones portables et plus particulièrement en se servant de la messagerie gratuite Blackberry très prisée des jeunes Britanniques. Plusieurs messages envoyés par des fauteurs de trouble pour organiser des pillages ont ainsi été mis en ligne par des internautes pour démontrer que ces incidents n’avaient finalement rien de spontanés. 

Des émeutes qui ont donc provoqué d’importants dégâts que les habitants des villes dévastées sont bien décidés à nettoyer au plus vite. Un nettoyage qui s’organise en grande partie via le web et les réseaux sociaux. Un site baptisé « riot cleanup » a ainsi vu le jour pour appeler les citoyens à participer à cette tâche ingrate et sur Twitter, les messages incitant les Britanniques à se porter volontaires pour remettre en état leurs villes se multiplient.

 

Un réacteur nucléaire dans sa cuisine

Au mois de mai dernier, Richard Handl, un Suédois de 31 ans a lancé un blog appelé « Richard’s Reactor ». Son projet : construire un réacteur nucléaire dans sa cuisine à partir d’éléments disponibles dans le commerce et démontrer qu’il était possible de fissionner des atomes à la maison.

Une expérimentation incroyable qui a finalement été interrompue lorsque l’autorité de sûreté nucléaire suédoise l’a arrêté fin juillet pour « crime contre la loi sur la sécurité nucléaire ».

Avant son arrestation, le scientifique amateur avait tout de même réussi à se procurer de nombreux éléments chimiques nécessaires à la fission nucléaire comme du radium ou de l’uranium, en achetant des aiguilles d’horloges, des pillules ou des détecteurs de fumée sur Internet. Un projet fou qu’il commentait régulièrement sur son blog dans un style plutôt décontracté. « Ce n’est pas si dangereux » avait-il notamment déclaré en ligne après une explosion liée à une première tentative ratée dans son appartement.

Une initiative dangereuse et illégale rendue possible en grande partie grâce à des informations glanées sur la toile. En effet, des dizaines de sites se présentant comme pédagogiques à l’image de celui-ci constituent de véritables mines d’informations pour toute personne souhaitant s’improviser scientifique nucléaire. Il est ainsi possible de découvrir en quelques clics tout ce qu’il a à savoir sur la construction d’un mini réacteur nucléaire, dessins et conseils pratiques à l’appui.

Une affaire qui n'est pas sans rappeler l’histoire de David Hahn surnommé le « Scout nucléaire ». Dans les années 90, cet adolescent américain avait en effet réussi à construire un réacteur nucléaire à l’arrière du jardin de ses parents dans la banlieue de Détroit. Un projet qui avait mal tourné puisque le réacteur dégageait d’importantes radiations auxquelles plus de 40 000 personnes avaient été exposées.

 

Des faux supporters pour un projet de pipeline

Le groupe écologiste canadien « Rainforest Action Network » accuse Chris Abboud, ancien sénateur du Nebraska et membre de « l’American Petroleum institute », d’avoir créé de faux comptes Twitter. Abboud milite en effet pour la création très controversée d’un pipeline long de 2000 kilomètres qui doit doubler les exportations de pétrole brut de l’Alberta, au Canada, vers les Etats-Unis. Une initiative soutenue par de mystérieux internautes aux pseudonymes très semblables et qui postent tous des messages applaudissant le projet. Il s’agirait donc selon l’association écologiste d’une campagne de lobbying qui ne dit pas son nom.

 

Le compromis sur la dette américaine expliqué

Pour expliquer l’accord entre Démocrates et Républicains permettant d’augmenter le plafond de la dette américaine, la Maison-Blanche a décidé de mettre en ligne une infographie. Intitulé « le compromis bipartisan », ce tableau explique en trois étapes les mesures adoptées et les chiffres-clefs que comporte l’accord. Après de nombreux échanges sur Twitter à ce sujet, l’administration Obama continue à faire d’Internet un instrument majeur de sa communication.

 

Vidéo du jour

Un nuage ayant la forme d’un visage humain vu de profil… c’est la scène étonnante qu’a filmé la semaine dernière Denis Farmer dans la province canadienne du Nouveau Brunswick. Une vidéo qui a été visionnée plus d’1 million 300 000 fois depuis sa mise en ligne et qui suscite de nombreux commentaires des internautes, certains affirmant déceler le visage du Christ tandis que d’autres estiment qu’il s’agirait plutôt de l’acteur américain Chuck Norris…


 

Par Electron Libre

COMMENTAIRE(S)

Les archives

27/01/2015 Réseaux sociaux

La beauté noire à l'heure du web 2.0

La beauté noire s’affirme sur le net. Les blogs, chaînes YouTube consacrés aux soins du corps et des cheveux afro se multiplient. Une revanche pour une beauté trop souvent...

En savoir plus

27/01/2015 Réseaux sociaux

USA : la Toile prête à faire face au "Snowmaggedon"

Au sommaire de cette édition : la Toile américaine est prête à faire face à la tempête de neige sur la côte Est du pays; les internautes saluent la libération d’une jeune femme...

En savoir plus

26/01/2015 Réseaux sociaux

Facebook part en guerre contre les fausses informations

Au sommaire de cette édition : Facebook s’attaque aux fausses informations qui circulent sur le réseau social; le film « American Sniper » suscite la polémique sur Internet; et...

En savoir plus

26/01/2015 Réseaux sociaux

Venezuela : le président Maduro critiqué en ligne

Au sommaire de cette édition : opposants et partisans du président vénézuélien s’affrontent par hashtags interposés; les internautes turcs dénoncent une décision de justice; et...

En savoir plus

22/01/2015 Réseaux sociaux

Le hashtag #jesuischarlie inspire les activistes de la planète

Au sommaire de cette édition : le hashtag #JeSuisCharlie inspire les activistes du monde entier; des étudiants canadiens expriment leur colère à l’égard du gouvernement; et un...

En savoir plus