Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Baptême du feu pour Donald Trump et Emmanuel Macron devant l'ONU

En savoir plus

LE JOURNAL DE L’AFRIQUE

Rwanda : l’opposante Diane Rwigara sort du silence

En savoir plus

MARDI POLITIQUE

Florian Philippot : "La refondation du FN se passe assez mal"

En savoir plus

MARDI POLITIQUE

François Kalfon : "On peut faire de la politique en dehors du 7e arrondissement de Paris"

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Marc Dugain explore la face sombre de l'Amérique des Kennedy

En savoir plus

FOCUS

Un an après les JO, Rio de Janeiro gangrenée par la crise et la violence

En savoir plus

L'ENTRETIEN

Waszczykowski : "Les mots de Macron envers la Pologne n'étaient pas nécessaires"

En savoir plus

LE JOURNAL DE L'ÉCO

ONU : comment l'organisation est-elle financée ?

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Baptêmes du feu à l'ONU"

En savoir plus

Sports

Six arbitres de la Fifa suspendus à vie

Texte par Dépêche

Dernière modification : 10/08/2011

Mardi, la commission de discipline de la Fédération internationale de football (Fifa) a suspendu à vie six officiels des fédérations hongroise et bosniaque pour corruption passive et influence illégale sur le résultat d'un match.

AFP - La commission de discipline de la Fédération internationale de football (Fifa), réunie mardi, a suspendu à vie six arbitres et assistants de Bosnie-Herzégovine et de Hongrie qui avaient dirigé deux matches amicaux en février, sifflant au total sept penalties, a annoncé mercredi la Fifa.

"Les officiels de match Sinisa Zrnic, Kenan Bajramovic, Rizah Ridalovic, Kolos Lengyel, Janos Csak et Krisztian Selmeczi se sont tous vu interdire à vie d'exercer toute activité relative au football (administrative, sportive ou autre) aux niveaux national et international", a indiqué la Fifa dans un communiqué.

"Ils ont été reconnus coupables de violation de l'art. 62, al. 2 (corruption passive), et de l'art. 69, al. 1 (influence illégale sur le résultat d'un match) du code disciplinaire de la FIFA" lors des matches Bolivie-Lettonie et Estonie-Bulgarie disputés à Antalya (Turquie) le 9 février 2011, a ajouté la Fifa.

Les deux matches amicaux avaient été organisés à Antalya par une société thaïlandaise détentrice de droits. L'Estonie et la Bulgarie avaient fait match nul 2 à 2 et la Bolivie avait battu la Lettonie 2 à 1.

Les sept buts avaient été inscrits sur penalty, éveillant des soupçons de manipulation.

Première publication : 10/08/2011

  • FOOTBALL

    Sepp Blatter réélu sans surprise à la présidence de la Fifa

    En savoir plus

  • FOOTBALL

    Le Who's Who de la crise de la Fifa

    En savoir plus

  • FIFA

    Jérôme Valcke se défend d'avoir accusé le Qatar de corruption

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)