Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Grèce, la victoire de Syriza doit-elle inquiéter les Européens ?

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Union Africaine, est-ce vraiment une union ?

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Hollande, le "Hitler" d'Al Watan Al An

En savoir plus

REPORTERS

Syrie : Kobané, la reconquête

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Lutte contre Boko Haram : des bombardements tchadiens au Nigeria

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Manifestations anti-MINUSMA : l'ONU ouvre une enquête

En savoir plus

7 JOURS EN FRANCE

Le Who's who du procès Bettencourt

En savoir plus

TECH 24

Des technologies pour aider les malvoyants

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Guillaume de Tonquédec, acteur chouchou des français

En savoir plus

Sports

Six arbitres de la Fifa suspendus à vie

Texte par Dépêche

Dernière modification : 10/08/2011

Mardi, la commission de discipline de la Fédération internationale de football (Fifa) a suspendu à vie six officiels des fédérations hongroise et bosniaque pour corruption passive et influence illégale sur le résultat d'un match.

AFP - La commission de discipline de la Fédération internationale de football (Fifa), réunie mardi, a suspendu à vie six arbitres et assistants de Bosnie-Herzégovine et de Hongrie qui avaient dirigé deux matches amicaux en février, sifflant au total sept penalties, a annoncé mercredi la Fifa.

"Les officiels de match Sinisa Zrnic, Kenan Bajramovic, Rizah Ridalovic, Kolos Lengyel, Janos Csak et Krisztian Selmeczi se sont tous vu interdire à vie d'exercer toute activité relative au football (administrative, sportive ou autre) aux niveaux national et international", a indiqué la Fifa dans un communiqué.

"Ils ont été reconnus coupables de violation de l'art. 62, al. 2 (corruption passive), et de l'art. 69, al. 1 (influence illégale sur le résultat d'un match) du code disciplinaire de la FIFA" lors des matches Bolivie-Lettonie et Estonie-Bulgarie disputés à Antalya (Turquie) le 9 février 2011, a ajouté la Fifa.

Les deux matches amicaux avaient été organisés à Antalya par une société thaïlandaise détentrice de droits. L'Estonie et la Bulgarie avaient fait match nul 2 à 2 et la Bolivie avait battu la Lettonie 2 à 1.

Les sept buts avaient été inscrits sur penalty, éveillant des soupçons de manipulation.

Première publication : 10/08/2011

  • FOOTBALL

    Sepp Blatter réélu sans surprise à la présidence de la Fifa

    En savoir plus

  • FOOTBALL

    Le Who's Who de la crise de la Fifa

    En savoir plus

  • FIFA

    Jérôme Valcke se défend d'avoir accusé le Qatar de corruption

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)