Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

LE JOURNAL DE L’AFRIQUE

Zimbabwe : retenu par l'armée Robert Mugabe préside tout de même une cérémonie

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Le baiser imposé d'Al Franken

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

COP 23 en Allemagne : une occasion manquée ?

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Crise au Liban : La France à la manoeuvre

En savoir plus

TECH 24

Quoi de neuf, e-docteur ?

En savoir plus

LE GROS MOT DE L'ÉCO

Taux directeur : le diapason système bancaire

En savoir plus

LA SEMAINE DE L'ECO

Afrique - Chine : le piège de la dépendance ?

En savoir plus

#ActuElles

Consentement sexuel des mineur(e)s : quel âge minimum ?

En savoir plus

7 JOURS EN FRANCE

La France, terre de vin et de tourisme

En savoir plus

Sports

Six arbitres de la Fifa suspendus à vie

Texte par Dépêche

Dernière modification : 10/08/2011

Mardi, la commission de discipline de la Fédération internationale de football (Fifa) a suspendu à vie six officiels des fédérations hongroise et bosniaque pour corruption passive et influence illégale sur le résultat d'un match.

AFP - La commission de discipline de la Fédération internationale de football (Fifa), réunie mardi, a suspendu à vie six arbitres et assistants de Bosnie-Herzégovine et de Hongrie qui avaient dirigé deux matches amicaux en février, sifflant au total sept penalties, a annoncé mercredi la Fifa.

"Les officiels de match Sinisa Zrnic, Kenan Bajramovic, Rizah Ridalovic, Kolos Lengyel, Janos Csak et Krisztian Selmeczi se sont tous vu interdire à vie d'exercer toute activité relative au football (administrative, sportive ou autre) aux niveaux national et international", a indiqué la Fifa dans un communiqué.

"Ils ont été reconnus coupables de violation de l'art. 62, al. 2 (corruption passive), et de l'art. 69, al. 1 (influence illégale sur le résultat d'un match) du code disciplinaire de la FIFA" lors des matches Bolivie-Lettonie et Estonie-Bulgarie disputés à Antalya (Turquie) le 9 février 2011, a ajouté la Fifa.

Les deux matches amicaux avaient été organisés à Antalya par une société thaïlandaise détentrice de droits. L'Estonie et la Bulgarie avaient fait match nul 2 à 2 et la Bolivie avait battu la Lettonie 2 à 1.

Les sept buts avaient été inscrits sur penalty, éveillant des soupçons de manipulation.

Première publication : 10/08/2011

  • FOOTBALL

    Sepp Blatter réélu sans surprise à la présidence de la Fifa

    En savoir plus

  • FOOTBALL

    Le Who's Who de la crise de la Fifa

    En savoir plus

  • FIFA

    Jérôme Valcke se défend d'avoir accusé le Qatar de corruption

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)