Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Gilberto Rodrigues Léal : le MUJAO annonce la mort du français enlevé au Mali

En savoir plus

DÉBAT

Fatah / Hamas : Peut-on croire à la réconciliation ? (partie 1)

En savoir plus

ICI L'EUROPE

José Bové et Guy Verhofstadt, candidats à la présidence de la Commission européenne

En savoir plus

ICI L'EUROPE

Elio Di Rupo, Premier ministre belge

En savoir plus

EXPRESS ORIENT

Otages en Syrie : les coulisses d'une libération

En savoir plus

FOCUS

Dans la ville natale de Jean Paul II, la "papamania" est au beau fixe

En savoir plus

LES OBSERVATEURS

Peintures millénaires taguées en Libye et les États-Unis à tous prix pour les ados latinos

En savoir plus

ÉLÉMENT TERRE

RDC : la ferme des anciens combattants

En savoir plus

SUR LE NET

Un père syrien se bat en ligne pour retrouver son fils

En savoir plus

  • Les islamistes du Mujao annoncent la mort de l'otage français Gilberto Rodrigues Leal

    En savoir plus

  • Kiev va reprendre son "opération antiterroriste" dans l'est de l'Ukraine

    En savoir plus

  • Ligue des champions : pas de vainqueur entre l'Atlético Madrid et Chelsea

    En savoir plus

  • Booba-Rohff : ces artistes qui desservent le rap "par leur bêtise"

    En savoir plus

  • "24 jours" : le film choc d'Arcady sur le meurtre antisémite d'Ilan Halimi

    En savoir plus

  • France : le prix de la pierre, un boulet pour la croissance ?

    En savoir plus

  • Le Fatah et le Hamas retournent à la table des négociations à Gaza

    En savoir plus

  • Djihadistes français en Syrie : le plan de lutte de Paris

    En savoir plus

  • L'État appelé à intervenir pour aider les réfugiés syriens près de Paris

    En savoir plus

  • Le retour "hautement politique" d'Abdoulaye Wade à Dakar

    En savoir plus

  • Cette saison, les guides népalais ne graviront pas l'Everest

    En savoir plus

  • Fin de l’incendie de Valparaiso : près de mille hectares détruits

    En savoir plus

  • L'opposant russe Alexeï Navalny reconnu coupable de "diffamation"

    En savoir plus

  • Ryan Giggs joue les entraîneurs pour Manchester United

    En savoir plus

  • Washington lie la Russie aux séparatistes ukrainiens, photos à l’appui

    En savoir plus

  • À gauche, la résistance au plan d'économies de Manuel Valls s'organise

    En savoir plus

  • Égypte : Hamdine Sabahi, vrai challengeur ou faire-valoir d'Al-Sissi ?

    En savoir plus

Afrique

Le chef du Front populaire ivoirien et 11 personnalités pro-Gbagbo inculpés

©

Texte par Dépêche

Dernière modification : 10/08/2011

Le président du FPI Pascal Affi N'Guessan et 11 autres personnalités ont été inculpées d'"atteinte à la sûreté de l'État" par la justice ivoirienne. Cela porte à près de quarante le nombre de mises en examen dans les rangs du régime déchu.

AFP - Le chef du parti de l'ex-président ivoirien Laurent Gbagbo et 11 personnalités de son camp, en résidence surveillée depuis avril, ont été inculpés d'atteinte à la sûreté de l'Etat, a-t-on appris mercredi auprès du parquet d'Abidjan.

Cela porte à près de quarante le nombre d'inculpés dans les rangs du régime déchu le 11 avril, après quatre mois d'une crise post-électorale meurtrière.

Le nouveau président Alassane Ouattara a ce week-end "tendu la main" au camp Gbagbo, notamment les exilés au Ghana, mais les intéressés ont de nouveau exigé la libération de leurs compagnons.

Le président du Front populaire ivoirien (FPI), Pascal Affi N'Guessan, le fils de Laurent Gbagbo, le Franco-Ivoirien Michel Gbagbo, et cinq autres personnes en résidence surveillée à Bouna (nord-est) ont été inculpés ces derniers jours, a déclaré à l'AFP Noël Djè, porte-parole par intérim du parquet d'Abidjan.

Cinq autres personnes, assignées à résidence à Katiola (centre), dont l'ex-chef des "femmes patriotes" pro-Gbagbo, Geneviève Bro Grébé, et l'ancien ministre Jean-Jacques Béchio, ont été inculpées mardi, a-t-il poursuivi.

Désormais en détention préventive sur les mêmes sites, les 12 inculpés sont notamment accusés d'"atteinte à la défense nationale", de "complot contre l'autorité de l'Etat", "constitution de bandes armées", "participation à un mouvement insurrectionnel" et "rébellion", a précisé M. Djè.

Vingt-six pro-Gbagbo avaient déjà été inculpés d'atteinte à la sûreté de l'Etat ou d'infractions économiques et sont détenus pour l'essentiel à Boundiali (nord). Parmi eux figurent l'ancien Premier ministre Gilbert Aké N'Gbo et plusieurs ex-ministres.

Laurent Gbagbo et son épouse Simone restent en résidence surveillée, l'un à Korhogo (nord) et l'autre à Odienné (nord-ouest). Ils n'ont toujours pas été inculpés.

La justice ivoirienne a lancé plusieurs mandats d'arrêt internationaux, visant notamment Charles Blé Goudé, figure de proue de l'ancien pouvoir et chef des "jeunes patriotes" pro-Gbagbo.

Laurent Gbagbo a été arrêté le 11 avril par les forces pro-Ouattara, appuyées par la France et l'ONU, après quatre mois de crise, dont deux semaines de guerre, née de son refus de reconnaître sa défaite à la présidentielle de novembre 2010. La crise a fait au moins 3.000 morts.


 

Première publication : 10/08/2011

  • CÔTE D'IVOIRE

    Amnesty dénonce un "climat de peur" qui empêche le retour des déplacés

    En savoir plus

  • CÔTE D'IVOIRE

    Laurent Gbagbo, un reclus toujours aussi difficile à approcher

    En savoir plus

  • CÔTE D'IVOIRE

    Blé Goudé accepte d'être jugé... si Ouattara et Soro le sont aussi

    En savoir plus

Comments

COMMENTAIRE(S)