Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

REVUE DE PRESSE

"Bayrou, Macron, l'empire du milieu"

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

François Bayrou en marche avec Emmanuel Macron

En savoir plus

FOCUS

#BringBackOurInternet : la bataille numérique au Cameroun anglophone

En savoir plus

À L’AFFICHE !

"Chez nous", le populisme en campagne

En savoir plus

LE JOURNAL DE L'ÉCO

Cazeneuve en Chine : Pékin et Paris contre le protectionnisme

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Trump, les clandestins, et les valeurs de l'Amérique"

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"L'illusion du Front national doit être démasquée"

En savoir plus

LE JOURNAL DE L’AFRIQUE

Procès du Novotel d'Abidjan : 10 personnes accusés d'assassinat et séquestration

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Liban : le "coup de com" de Marine Le Pen sur le voile ?

En savoir plus

FRANCE

Nicolas Sarkozy appelle à un consensus politique sur la réduction du déficit public

Dernière modification : 10/08/2011

Le président français Nicolas Sarkozy a interrompu ses vacances pour tenir une réunion de crise à l'Élysée. Objectif : réaffirmer que "l'engagement d'équilibre des finances publiques constitue une priorité partagée par tous".

Décisions le 24 août

Les ministres François Baroin (Economie) et Valérie Pécresse (Budget) vont devoir faire à Nicolas Sarkozy de nouvelles propositions pour garantir le respect des objectifs de réduction des déficits, avec des "décisions définitives" le 24 août, a annoncé l'Elysée mercredi, selon l'AFP.

REUTERS - Nicolas Sarkozy a lancé mercredi à l'opposition un appel à la responsabilité sur la règle d'or visant à inscrire dans la constitution la nécessité du retour à l'équilibre des déficits publics.

Le président "a appelé à la responsabilité de chacun, au-delà des clivages partisans, pour que l'engagement d'équilibre des finances publiques constitue une priorité partagée par tous", dit la présidence dans un communiqué publié à l'issue d'une réunion de travail présidée par Nicolas Sarkozy à l'Elysée.

Le chef de l'État a qualifé d'"intangibles" les engagements de réduction du déficit des comptes publics et affirmé qu'ils seraient tenus "quelle que soit l'évolution de la situation économique".

La France adoptera le 24 août de nouvelles mesures destinées à atteindre ses objectifs en la matière, a annoncé le ministre de l'Economie, François Baroin, après la réunion à l'Elysée, à laquelle il participait.

Première publication : 10/08/2011

  • ZONE EURO

    Branle-bas de combat européen pour éviter la panique sur les marchés

    En savoir plus

  • MARCHÉS

    Face à la crise, comment bien placer son argent ?

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)