Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

LE JOURNAL DE L’AFRIQUE

Présidentielle : Le Gabon suspendu à la décision de la Cour Constitutionnelle

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Attentats aux États-Unis: la peur du terrorisme ravivée (partie 2)

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Mort d'un homme noir tué par la police aux États-Unis: racisme ou dérapage ? (partie 1)

En savoir plus

LA SEMAINE DE L'ECO

Quelle politique mener à l'égard des réfugiés en Europe ?

En savoir plus

LA SEMAINE DE L'ECO

Budget de l'État 2017 : le grand bluff ?

En savoir plus

TECH 24

La dictature des algorithmes

En savoir plus

FOCUS

Adulé ou conspué : Jeremy Corbyn, une figure qui divise le Labour au Royaume-Uni

En savoir plus

#ActuElles

Pénélope Bagieu raconte en BD l'histoire de 15 héroïnes culottées

En savoir plus

À L’AFFICHE !

"Djihad" ou l'art comme rempart à l'extrémisme

En savoir plus

FRANCE

Nicolas Sarkozy appelle à un consensus politique sur la réduction du déficit public

Dernière modification : 10/08/2011

Le président français Nicolas Sarkozy a interrompu ses vacances pour tenir une réunion de crise à l'Élysée. Objectif : réaffirmer que "l'engagement d'équilibre des finances publiques constitue une priorité partagée par tous".

Décisions le 24 août

Les ministres François Baroin (Economie) et Valérie Pécresse (Budget) vont devoir faire à Nicolas Sarkozy de nouvelles propositions pour garantir le respect des objectifs de réduction des déficits, avec des "décisions définitives" le 24 août, a annoncé l'Elysée mercredi, selon l'AFP.

REUTERS - Nicolas Sarkozy a lancé mercredi à l'opposition un appel à la responsabilité sur la règle d'or visant à inscrire dans la constitution la nécessité du retour à l'équilibre des déficits publics.

Le président "a appelé à la responsabilité de chacun, au-delà des clivages partisans, pour que l'engagement d'équilibre des finances publiques constitue une priorité partagée par tous", dit la présidence dans un communiqué publié à l'issue d'une réunion de travail présidée par Nicolas Sarkozy à l'Elysée.

Le chef de l'État a qualifé d'"intangibles" les engagements de réduction du déficit des comptes publics et affirmé qu'ils seraient tenus "quelle que soit l'évolution de la situation économique".

La France adoptera le 24 août de nouvelles mesures destinées à atteindre ses objectifs en la matière, a annoncé le ministre de l'Economie, François Baroin, après la réunion à l'Elysée, à laquelle il participait.

Première publication : 10/08/2011

  • ZONE EURO

    Branle-bas de combat européen pour éviter la panique sur les marchés

    En savoir plus

  • MARCHÉS

    Face à la crise, comment bien placer son argent ?

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)