Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

UN OEIL SUR LES MEDIAS

En savoir plus

MARDI POLITIQUE

Franck Riester : "Tant pis si la droite n'est pas une alternative incontournable au macronisme"

En savoir plus

MARDI POLITIQUE

Franck Riester : "François de Rugy se fera respecter car il est respectable"

En savoir plus

FOCUS

Face à ses hooligans, la Russie applique la tolérance zéro

En savoir plus

À L’AFFICHE !

L'acteur caméléon Guillaume Gallienne fait ses débuts à l'opéra

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Poutine, Trump, et Oliver Stone"

En savoir plus

LE JOURNAL DE L'ÉCO

Facebook Messenger parie sur le "service à la clientèle instantané"

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Oubliés les brocards phallocrates !"

En savoir plus

LE JOURNAL DE L’AFRIQUE

RDC : nouvelles découvertes macabres dans le Kasaï

En savoir plus

FRANCE

Nicolas Sarkozy appelle à un consensus politique sur la réduction du déficit public

Dernière modification : 10/08/2011

Le président français Nicolas Sarkozy a interrompu ses vacances pour tenir une réunion de crise à l'Élysée. Objectif : réaffirmer que "l'engagement d'équilibre des finances publiques constitue une priorité partagée par tous".

Décisions le 24 août

Les ministres François Baroin (Economie) et Valérie Pécresse (Budget) vont devoir faire à Nicolas Sarkozy de nouvelles propositions pour garantir le respect des objectifs de réduction des déficits, avec des "décisions définitives" le 24 août, a annoncé l'Elysée mercredi, selon l'AFP.

REUTERS - Nicolas Sarkozy a lancé mercredi à l'opposition un appel à la responsabilité sur la règle d'or visant à inscrire dans la constitution la nécessité du retour à l'équilibre des déficits publics.

Le président "a appelé à la responsabilité de chacun, au-delà des clivages partisans, pour que l'engagement d'équilibre des finances publiques constitue une priorité partagée par tous", dit la présidence dans un communiqué publié à l'issue d'une réunion de travail présidée par Nicolas Sarkozy à l'Elysée.

Le chef de l'État a qualifé d'"intangibles" les engagements de réduction du déficit des comptes publics et affirmé qu'ils seraient tenus "quelle que soit l'évolution de la situation économique".

La France adoptera le 24 août de nouvelles mesures destinées à atteindre ses objectifs en la matière, a annoncé le ministre de l'Economie, François Baroin, après la réunion à l'Elysée, à laquelle il participait.

Première publication : 10/08/2011

  • ZONE EURO

    Branle-bas de combat européen pour éviter la panique sur les marchés

    En savoir plus

  • MARCHÉS

    Face à la crise, comment bien placer son argent ?

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)