Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Éléments de langage

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Virus Ebola : l'OMS doit annoncer un plan de lutte de 100 millions de dollars

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Une semaine dans le monde - 1er aout (Partie 2)

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Une semaine dans le monde - 1er aout (Partie 1)

En savoir plus

REPORTERS

Grande Guerre : au cœur de l’enfer

En savoir plus

#ActuElles

Les "Patronas" au secours des migrants mexicains

En savoir plus

7 JOURS EN FRANCE

Coup d'envoi de la transition énergétique en France

En savoir plus

7 JOURS EN FRANCE

Centenaire de la Grande Guerre : retour sur la bataille de Verdun

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Gaza : les larmes d'un responsable de l'ONU

En savoir plus

  • Gaza : le cessez-le-feu entre Israël et le Hamas vire au bain de sang

    En savoir plus

  • Vidéo : "Le monde devrait admirer Israël", selon son ambassadeur aux États-Unis

    En savoir plus

  • Vidéo : la pauvreté pousse les femmes malgaches vers la contraception

    En savoir plus

  • Ouganda : la justice annule une loi anti-gay particulièrement répressive

    En savoir plus

  • Extensions Internet : l'Icann à la rescousse de l'Iran, la Syrie et la Corée du Nord

    En savoir plus

  • Grande Guerre : au cœur de l’enfer

    En savoir plus

  • Un séisme secoue la région d'Alger et fait six morts et 420 blessés

    En savoir plus

  • Ebola : sommet régional à Conakry pour tenter d'enrayer l'épidémie

    En savoir plus

  • Free convoite T-mobile : "What the hell is Iliad ?" se demandent les Américains

    En savoir plus

  • Plus de 50 kilos de cocaïne volatilisés au "36, quai des Orfèvres"

    En savoir plus

  • Centenaire de 14-18 : les clochers de France sonnent la “mobilisation générale”

    En savoir plus

  • Vidéo : les réfugiés libyens affluent en masse à la frontière tunisienne

    En savoir plus

  • Kerviel : la justice accorde une peine aménagée, appel du parquet

    En savoir plus

  • Une dizaine de soldats ukrainiens tués par des séparatistes dans l'Est

    En savoir plus

  • Carte : l’opération Barkhane de l’armée française au Sahel

    En savoir plus

  • Lourd bilan après une série d’explosions dues au gaz à Taïwan

    En savoir plus

FRANCE

Nicolas Sarkozy convoque une réunion en urgence sur la crise financière

Texte par Dépêche

Dernière modification : 10/08/2011

Ce mercredi, le président français Nicolas Sarkozy a interrompu ses vacances - comme François Fillon, Alain Juppé, François Baroin et Valérie Pécresse - pour tenir une réunion sur "la situation économique et financière" à l'Élysée.

AFP - Nicolas Sarkozy tient mercredi à 10H00 à l'Elysée "une réunion de travail sur la situation économique et financière" en présence notamment de François Fillon, des ministres Alain Juppé (Affaires étrangères), François Baroin (Economie) et Valérie Pécresse (Budget), selon l'Elysée.

Jusqu'à présent, le président et le Premier ministre suivaient de près la crise des dettes souveraines, sans avoir pour autant interrompu leurs vacances.

Participeront également à la réunion le ministre Jean Leonetti (Affaires européennes) et le gouverneur de la Banque de France Christian Noyer, précise le communiqué de la présidence.

La dégradation vendredi soir par Standard and Poor's de la note de la dette souveraine des Etats-Unis (passée de AAA à AA+), s'ajoutant à la crise de la dette dans la zone euro, a fortement secoué les marchés financiers depuis trois jours.

Mercredi les marchés asiatiques rebondissaient, encouragés par la reprise de Wall Street la veille après les commentaires de la Fed américaine, mais les investisseurs s'interrogeaient sur la durée de ce sursaut, sur fond d'angoisse pour la croissance mondiale.

Alors que seul François Baroin avait dû interrompre ses vacances et rentrer jeudi soir à Paris, Nicolas Sarkozy restait jusqu'à présent mobilisé depuis son lieu de vacances dans le Var, multipliant les contacts avec ses homologues étrangers, mais sans ostentation, de peur de renforcer la fébrilité des marchés.

La communication de l'Elysée sur la crise s'était jusqu'alors résumée à la publication dimanche soir, quelques heures avant l'ouverture redoutée des premières bourses étrangères, d'un communiqué franco-allemand volontairement abscons, où chaque mot était pesé pour rassurer les marchés sans donner le sentiment d'une urgence aux effets potentiellement désastreux.
 

Première publication : 10/08/2011

  • ZONE EURO

    Branle-bas de combat européen pour éviter la panique sur les marchés

    En savoir plus

  • MARCHÉS

    Face à la crise, comment bien placer son argent ?

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)