Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Ebola : le Nigeria n'est plus touché par l'épidémie

En savoir plus

FOCUS

Londres, capitale des ultra-riches

En savoir plus

LE DUEL DE L’ÉCONOMIE

France - Allemagne : vers un accord sur l'investissement

En savoir plus

LE JOURNAL DE L'ÉCONOMIE

Le groupe Total frappé au coeur par le décès de son PDG

En savoir plus

SUR LE NET

États-Unis : des costumes "Ebola" pour Halloween critiqués en ligne

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Ce que veut la Turquie"

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Les yeux doux d'Angela Merkel"

En savoir plus

L'ENTRETIEN

Ebola : Jim Yong Kim, président de la Banque mondiale, appelle à la mobilisation

En savoir plus

DÉBAT

La capitale française fait-elle le pari des arts ?

En savoir plus

Economie

En Europe, les Bourses demeurent nerveuses après un mercredi noir

Vidéo par Achren VERDIAN , Axelle SIMON

Texte par Dépêche

Dernière modification : 11/08/2011

Après un rebond ce matin, la tendance s'inverse sur les Bourses européennes. C'est notamment le cas des valeurs bancaires, qui chutent de nouveau au lendemain de rumeurs sur la Société générale et la note souveraine de la France.

REUTERS - Les Bourses européennes réduisent leurs gains à la mi-séance jeudi, les valeurs bancaires s'étant retournées à la baisse, emmenées par les banques françaises et des spéculations sur un risque systémique qu'elles pourraient faire courir à l'économie.

Des sources bancaires en Asie ont déclaré à Reuters qu'une banque asiatique a coupé ses lignes de crédit accordées aux grands établissements français.

A Paris, Société générale <SOGN.PA>, en baisse de 4,87%, accusait la plus forte baisse du CAC 40 vers 13h15, devant BNP Paribas <BNPP.PA> en recul de 4,55%. L'indice Stoxx des banques européennes <.SX7P> cédait 1,19%.

Consultez les cours des marchés mondiaux

Aux États-Unis

Cliquez ici pour le cours du Dow Jones

Cliquez ici pour le cours du Nasdaq

En Europe

Cliquez ici pour le cours de la Bourse de Londres

Cliquez ici pour le cours de la Bourse de Francfort

En France

Cliquez ici pour le cours du Cac 40

En Asie

Cliquez ici pour le cours du Nikei 225

Bank of America Merrill Lynch a de son côté ramené son conseil à neutre sur les valeurs bancaires européennes étant donné les craintes entourant la crise de la dette dans la zone euro.

"Comme d'habitude à la mi-séance, le marché se retourne. Hier c'était Société générale, aujourd'hui c'est BNP Paribas. De toute façon, on n'en a pas fini avec les banques. Compte tenu de la situation en Europe, elles vont encore morfler", commente un vendeur actions en poste à Paris.

L'indice CAC 40 <.FCHI> abandonnait 0,82% à 2.978,39 points à 13h15 après avoir gagné jusque 3,2% en matinée. De même, la Bourse de Milan <.FTMIB>, où les valeurs bancaires sont aussi particulièrement malmenées, s'est retournée et reculait de 0,47%.

Les indices paneuropéens EuroStoxx 50 <.STOXX50E> et EuroFirst 300 <.FTEU3> lâchaient 0,79% et 0,14%.

Parmi les autres grandes places européennes, Londres <.FTSE> et Francfort <.GDAXI> ont réduit leurs gains mais continuaient de gagner respectivement 0,3% et 0,14%.

Première publication : 11/08/2011

  • MARCHÉS

    Face à la crise, comment bien placer son argent ?

    En savoir plus

  • FRANCE

    Nicolas Sarkozy appelle à un consensus politique sur la réduction du déficit public

    En savoir plus

  • CRISE ÉCONOMIQUE

    La France peut-elle perdre à son tour sa note AAA ?

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)